En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© Irakli GEDENIDZE / POOL / AFP
Absolument débordé
Géorgie : Nicolas Sarkozy a remplacé Emmanuel Macron pour l'investiture de la présidente Salomé Zourabichvili
Publié le 18 décembre 2018
Emmanuel Macron a demandé à l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy de le représenter dimanche dernier dans le cadre de la cérémonie d’investiture de la nouvelle présidente géorgienne Salomé Zourabichvili.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron a demandé à l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy de le représenter dimanche dernier dans le cadre de la cérémonie d’investiture de la nouvelle présidente géorgienne Salomé Zourabichvili.

L'ex-diplomate française Salomé Zourabichvili, élue fin novembre première femme présidente de Géorgie, a été investie ce dimanche. Selon des informations du Parisien, Emmanuel Macron a demandé à Nicolas Sarkozy de le représenter pour cette cérémonie. Cette information a été confirmée par l'Elysée ce mardi, selon Le Monde. Le président de la République a en effet été contraint de modifier son agenda ces derniers jours. En plus de son absence en Géorgie, Emmanuel Macron a notamment annulé sa présence pour les préparatifs du G7 à Biarritz ce mardi. 

Selon des précisions de l’Elysée, le choix de Nicolas Sarkozy pour représenter la France lors de la cérémonie d’investiture de Salomé Zourabichvili relevait d'une "démarche pragmatique et ponctuelle, dont la raison est le lien de Nicolas Sarkozy avec la Géorgie". 

L'Elysée a indiqué néanmoins qu'il n'était pas question de confier à l'ancien président des missions régulières de représentations.

Emmanuel Macron a récemment reçu Nicolas Sarkozy à l'Elysée, le 7 décembre dernier, juste avant les mesures dévoilées en faveur du pouvoir d'achat afin de tenter d’apaiser la crise des Gilets jaunes. D’après des informations du Figaro, Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron ont discuté à cette occasion de la défiscalisation des heures supplémentaires. Cette mesure avait été mise en place par Nicolas Sarkozy. François Hollande avait décidé de la supprimer. Emmanuel Macron a proposé cette mesure afin de répondre à la détresse des Français sur la question du pouvoir d’achat.

Vu sur : Le Parisien
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
04.
Peut-on encore s’enrichir autrement qu’avec l’immobilier en France ?
05.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
06.
France stratégie : le gaité fonction publique s’enferme dans ses dénis sur la dépense publique
07.
Pourquoi la trahison d'Emmanuel Macron envers François Hollande pourrait bien lui revenir en boomerang le jour où il aura besoin d'appuis...
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 19/12/2018 - 19:22
Encore heureux que le désespéré
Macron n'ait pas fait appel au gros nain Hollande.
Patrick LOUVET
- 19/12/2018 - 17:47
Traite à LR
Encore un qui devrait préciser de quel coté e la barriére il se situe , décidément WAUQUIEZ est mal barré avec des individus de ce genre car à ce rythme LR va bientôt fusionné avec LAREM im suffira de rajouter un A derriére le EM derriére le R et le tour sera joué.
lili57
- 19/12/2018 - 12:12
et bien
ne vous en déplaise, pour moi ce fut une bonne nouvelle !!!