En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© JIM WATSON / AFP
"Huge"
Donald Trump : "Hier, c'était un grand jour"
Publié le 07 novembre 2018
Le Président s'est félicité des résultats des mid-terms en présentant son bilan lors d'une conférence de presse.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Président s'est félicité des résultats des mid-terms en présentant son bilan lors d'une conférence de presse.

"Hier, c'était un grand jour." Le Président Trump a l'air un peu fatigué, mais il triomphe devant les médias à la Maison Blanche.  Pour lui, le bilan est sans appel : "Le Parti Républicain a créer l'événement en remportant le Sénat et en battant significativement les attentes à la Maison." Il souligne que de tels résultats n'étaient pas arrivés pour le Parti Républicain depuis 88 ans. Mieux, il remarque que son implication personnelle joue toujours positivement en sa faveur : "sur les 11 candidats pour lesquels nous avons fait campagne, 9 ont gagné", fanfaronne-t-il, avant de s'en prendre à ceux qui selon lui n'ont pas voulu de son soutien chez les Républicains, et ont ainsi perdu. Il s'est aussi moqué de la "vague bleue" des candidats démocrates qui ont fait lever des fonds en s'appuyant sur les "riches donneurs démocrates et représentants des intérêts particuliers", ainsi qu'aux médias, qui ont eu "une couverture très hostile" selon lui. Il a vu dans l'échec démocrate une punition pour la façon dont les Sénateurs démocrates ont traité le juge Kavanaugh. 

Reconnaissant malgré tout la victoire des démocrates à la Chambre des Représentants, il a appelé à un travail en commun, et à mettre fin à la "chasse aux sorcières" qu'il dénonce depuis des jours : "Il est temps pour les deux partis de se mettre ensemble au travail, de laisser tomber les rivalités partisanes pour continuer le miracle économique. C'est un miracle économique, c'est franchement incroyable.". Il s'est dit ouvert à des propositions sur des sujets où on l'a peu entendu jusqu'ici, tel l'environnement ou les vétérans.

L'enthousiasme de Trump a été communicatif : la bourse s'est ouverte en nette hausse. Le Dow Jones a gagné 0,73%, et le Nasdaq 1,41%. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
03.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
04.
Emmanuel et Brigitte Macron profitent d'un bain de foule au Touquet
05.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
06.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
07.
Ces risques malheureusement ultra prévisibles liés au retour de l’encadrement des loyers à Paris
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
04.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
05.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
06.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires