En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© GERARD JULIEN / AFP
Politique
Présidence du groupe LREM : Richard Ferrand devrait passer la main à mi-mandat
Publié le 18 juin 2018
Au-delà des difficultés dissimulées, plusieurs prétendants au poste sont d'ores et déjà passés en revue…
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Au-delà des difficultés dissimulées, plusieurs prétendants au poste sont d'ores et déjà passés en revue…

Un bilan contrasté 

"L'esprit des choses serait que je passe la main", on ne peut plus claire et limpide, cette démarche s'inscrit dans la volonté de renouvellement promu par Emmanuel Macron. Richard Ferrand pourrait en effet, dans le courant de l'année prochaine, céder sa place à un nouveau président de groupe pour la république en marche.

Certains projets de lois mettent cependant en péril la volonté d'unité et de fédération des idées exprimées par le président de la République, notamment sur la loi asile immigration, qui a vu une certaine frange de la majorité issue de l'ancienne gauche s'opposer (à différents degrés d'implication) à ce sujet brûlant.

Le député breton affirme également qu'il faudra "remettre à plat et en cause l'ensemble des responsabilités". Cette phrase fait écho aux difficultés certaines qui peuvent exister au sein du groupe parlementaire sur la question des mandats ainsi que des débats parfois étouffés par l'effet de masse de la majorité. Ferrand parle quant à lui de "sincérités divergentes" qui se fondent toutefois sur un "socle de valeurs, une vision et une démarche" initiée par Emmanuel Macron.

Calife à la place du Ferrand

Déterminer un potentiel successeur peut se révéler une tâche ardue tant la grande majorité des "marcheurs " reste assez silencieuse. D'autant plus que les quelques personnalités marquantes du groupe ont des responsabilités essentielles au bon fonctionnement du groupe et de l'Assemblée.

Un nom émerge toutefois, celui de Gilles Le Gendre, actuel vice-président du groupe qui se vit maintes fois déléguer le poste de Richard Ferrand en son absence, notamment dans la gestion des affaires courantes ou lors des réunions hebdomadaires. Ce député parisien s'inscrit dans le concept macronien, celui du consensus et du compromis, ce qui lui vaut non seulement une place centrale au sein du groupe mais également d'être apprécié par ses collègues parlementaires. Des spéculations quant à sa candidature à la présidence du groupe se font de plus en plus prégnantes.  

Roland Lescure, président de la commission des affaires économiques, Hugues Renson, vice-président de l'Assemblée Nationale ou encore la médiatiquement connue Amélie de Montchalin, qui occupe le poste de responsable de la commission des finances, sont tout autant de noms résonnant dans les couloirs de l'Assemblée et dont l'assumée position libérale pourrait renforcer le sentiment d'orientation "droitière" de la majorité.

Le rythme effréné des réformes de "transformations" a fortement endurci Richard Ferrand dans sa capacité à défendre, parfois à lui seul, ces textes de lois. Le successeur devra faire face à une opposition parfois désabusée et perdue dans l'océan des amendements, mais veillera particulièrement sur l'application et l'évaluation des lois, ainsi que sur la gestion des nouvelles fractures qui s'opèrent au sein de La République En Marche.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
02.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
03.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
04.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
05.
Semaine de canicule : ces erreurs qui vous feront encore plus ressentir la chaleur alors que vous cherchiez l’inverse
06.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
07.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
02.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
05.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
06.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
raslacoiffe
- 18/06/2018 - 20:54
Gênant Le Ferrand
En plus de ses casseroles judiciaires, il commence à lasser Jupiter par son excès de zèle.