En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

02.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

03.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

04.

Coronavirus : l’après crise sera violente

05.

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

06.

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

07.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Boussole" de Mathias Enard : un livre d’une érudition éblouissante

il y a 5 min 49 sec
pépites > International
Bataille de chiffres
Coronavirus : les autorités américaines estiment que la Chine a menti sur le nombre de morts et falsifié les chiffres
il y a 47 min 2 sec
pépites > Economie
Nouvelles demandes
Les Etats-Unis comptabilisent désormais 6,6 millions de chômeurs de plus en une semaine
il y a 2 heures 32 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
La droite réfléchit à sa stratégie de rebond, Valeurs Actuelles l’enfonce (en même temps que les autres); Marine Le Pen surfe sur la colère des réseaux sociaux, le gouvernement balance sur elle; Tracer sans fliquer ?; Tensions sur l’approvisionnement
il y a 3 heures 57 min
pépite vidéo > Politique
Scénarios du déconfinement
Mission d’information : retrouvez l’intégralité de l’audition d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 5 heures 4 min
décryptage > Défense
Soutien

Covid-19 : la garde nationale aux abonnés absents

il y a 6 heures 31 min
décryptage > Media
Candidats

France Télévisions : la bataille pour la présidence de l’audiovisuel public se lance (timidement)

il y a 7 heures 9 min
décryptage > Economie
Cicatrices

Coronavirus : l’après crise sera violente

il y a 7 heures 41 min
décryptage > Politique
Des habits neufs

Et Emmanuel Macron endossa la marinière Armor Lux d'Arnaud Montebourg !

il y a 8 heures 22 min
décryptage > Politique
Atout majeur

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

il y a 8 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le grand écart, Chronique d’une démocratie fragmentée" de Pascal Perrineau : une analyse en profondeur des revendications et colères sociales

il y a 20 min 59 sec
pépites > Défense
Ennemi invisible
Opération Barkhane : quatre soldats français ont été contaminés par le coronavirus
il y a 2 heures 6 min
pépites > Europe
"Mea Culpa"
Coronavirus : la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'excuse auprès de l'Italie
il y a 3 heures 36 min
pépites > Santé
Chiffres inquiétants
Covid-19 : 570 décès auraient déjà été enregistrés dans les Ehpad depuis le début de l'épidémie dans le Grand Est
il y a 4 heures 28 min
décryptage > International
Cavalier seul ?

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

il y a 6 heures 15 min
décryptage > International
Cité de Dieu

Brésil : les gangs remplacent l’Etat

il y a 6 heures 56 min
décryptage > Société
Confinement

Inquiétudes sur le monde qui vient

il y a 7 heures 23 min
décryptage > Politique
Brouillage sur la ligne

Rhétorique officielle et officieuse au temps du corona

il y a 8 heures 4 min
décryptage > People
Miroir des réseaux sociaux

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

il y a 8 heures 32 min
décryptage > Europe
Solidarité européenne ?

Euro-panique ? L’Europe du Sud montre les dents, l’Europe du Nord tente de déminer, Bruxelles menace

il y a 9 heures 17 min
© GERARD JULIEN / AFP
© GERARD JULIEN / AFP
Révolution ?

Les grandes lignes de la réforme constitutionnelle voulue par Emmanuel Macron

Publié le 04 mai 2018
Le projet de loi de réforme de la Constitution doit être présenté mercredi prochain en Conseil des ministres.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le projet de loi de réforme de la Constitution doit être présenté mercredi prochain en Conseil des ministres.

Le gouvernement d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe s'apprête à entamer un processus de réforme ambitieux. Cette nouvelle étape vise la révision de la Constitution. Le projet de loi constitutionnelle va être présenté mercredi prochain dans le cadre du Conseil des ministres. La Constitution de la Ve République n'a pas été révisée depuis dix ans maintenant. 

La rédaction des Echos a pu se procurer l'exposé des motifs du projet de loi. 
 
"Les évolutions que nous avons connues depuis une décennie nous imposent de reconsidérer certains modes de fonctionnement de nos institutions sans pour autant toucher à leur équilibre. Une actualisation des mécanismes de la Ve République, tout en préservant ses traits fondamentaux, est une nécessité pour notre pays".
 
Ce texte va donc dorénavant interdire aux ministres de cumuler leur poste avec une présidence ou des fonctions exécutives dans des collectivités territoriales. L'article 23 de la loi fondamentale sera ainsi transformé. Les anciens présidents de la République ne pourront plus siéger au Conseil constitutionnel.
 
Le projet de loi a également l'intention de modifier le travail parlementaire. Les conditions d'irrecevabilité d'une proposition de loi ou d'un amendement seront redéfinies dans le cadre de l'article 41. 
 
Le nouveau texte va renforcer les commissions parlementaires à l'Assemblée. A l'avenir, seuls les projets et les propositions "justifiant un débat solennel" seront examinés.
 
L'article 34 sera étendu. La Constitution va en effet fixer les principes fondamentaux de la loi en inscrivant dorénavant de la "lutte contre les changements climatiques". 
 
Les projets de loi de finances devront être également accélérés lors des examens en première lecture à l'Assemblée (25 jours seulement, contre 45 aujourd'hui). Le Sénat et l'Assemblée nationale auront donc 50 jours (contre 70 auparavant) pour examiner le projet de loi de finances. Le gouvernement pourra ainsi le présenter plus tardivement. 
 
Le gouvernement aura dorénavant la possibilité de mettre plus rapidement à l'ordre du jour les textes qu'il juge prioritaires dans les domaines sociaux, économiques et environnementaux. Seule la conférence des présidents des deux assemblées pourra s'y opposer. 
 
Les magistrats du parquet seront nommés après un avis conforme du Conseil supérieur de la magistrature. La Cour de justice de la République, qui juge les ministres pour des faits délictueux commis dans le cadre de l'exercice de leur fonction, sera supprimée. Suite à la révision, les ministres sont jugés par la cour d'appel de Paris.      
 
Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) sera transformé en "Chambre de la participation citoyenne". Il sera en charge de la consultation du public à travers des pétitions. 
 
Les collectivités territoriales auront un "droit à la différenciation" et ne seront plus limitées au seul droit de l'expérimentation. 
 
Conformément à la promesse d'Emmanuel Macron, la Corse fait également son entrée dans la Constitution. Un cinquième alinéa de l'article 72 est donc crée. Il précise que "la Corse est une collectivité à statut particulier". Des taxes locales pourront être instaurées et de nouvelles règles seront mises en place.  
 
D'autres projets de loi organique et ordinaire visent à réformer les institutions. Les modalités d'application de la réduction du nombre de parlementaires, le non-cumul des mandats dans le temps et l'ajout d'une dose de proportionnelle sont notamment susceptibles d'évoluer comme le précise la rédaction du Figaro. Ils seront présentés lors de futurs Conseils des ministres d'après des précisions du Monde. 
 
"L'effectif de l'Assemblée nationale s'établira à 404 députés (contre 577 actuellement) et celui du Sénat à 244 (contre 348 actuellement)". 
 
La Constitution de la Ve République va fêter son soixantième anniversaire à la fin de l'année 2018.
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

02.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

03.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

04.

Coronavirus : l’après crise sera violente

05.

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

06.

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

07.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
A M A
- 05/05/2018 - 16:52
La Constitution de 1958 était
La Constitution de 1958 était déjà catastrophique en donnant des pouvoirs illimités à un quelconque aventurier de la politique. Comptons sur Macron pour en rajouter une couche, au profit de ceux qui ont payé son élection.
l'enclume
- 05/05/2018 - 10:01
Que des nuls, que j'vous dis
Bande de connards, cela fait + de 150 ans que la Constitution américaine est en place, pas un seul changement depuis. Est-ce que les States ont eu besoin de manipuler cette dernière, que nenni, est-ce que les States en on souffert NON.
Anouman
- 04/05/2018 - 17:52
Constitution
Et il pense la faire passer avec l'aide de qui?