En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

02.

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas

06.

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

07.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

ça vient d'être publié
décryptage > Société
Engagez-vous qu'ils disaient

Piot Pavlenski : artiste, voyou, les deux ?

il y a 9 min 45 sec
décryptage > Politique
Honneur au courage malheureux

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

il y a 53 min 33 sec
décryptage > Economie
Jalousie

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

il y a 1 heure 17 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite : le secteur de l‘assurance fait le pari d’être moins cher et plus efficace que la sécurité sociale ...

il y a 1 heure 54 min
décryptage > Politique
Post Griveaux

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

il y a 3 heures 39 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 18 heures 54 min
pépites > International
Coronavirus
Le marathon de Tokyo annulé pour les amateurs
il y a 19 heures 58 min
Quel avenir pour la viande classique?
Steak in vitro, insectes,: quelle viande mangerons-nous demain?
il y a 20 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Minute antique", des excellentes courtes chroniques

il y a 21 heures 29 min
pépite vidéo > Politique
Affaire Griveaux
Juan Branco: "J'ai accompagné Piotr Pavlenski en tant qu'avocat et je continue à le faire"
il y a 23 heures 33 min
décryptage > Politique
A l'école du politique

Trois leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

il y a 25 min 53 sec
décryptage > Religion
Pas d'amalgames

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grande perspectives de succès

il y a 53 min 38 sec
décryptage > Politique
Pas d'union à l'horizon

Municipales : Marine Le Pen maintient sa fervente opposition à l’union (locale) des droites

il y a 1 heure 33 min
décryptage > Société
Je t’aime moi non plus

Liaison fatale : avoir ou ne plus avoir un smartphone, telle est la question

il y a 3 heures 11 min
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 18 heures 29 min
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 19 heures 32 min
light > Sport
Solidarité
Racisme : le monde du football apporte son soutien à Moussa Marega
il y a 20 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Evguénie Sokolov, une pièce de théatre d'après le conte de Serge Gainsbourg

il y a 21 heures 14 min
pépites > International
Chevaux de Troie
Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas
il y a 22 heures 58 min
décryptage > Environnement
Écologiste de plus en plus radicale

Écologie : vers un joli totalitarisme à visage humain

il y a 1 jour 5 min
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Macron à Berd'huis
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Macron à Berd'huis
La France des clochers

Emmanuel Macron : "Il ne faut pas raconter des carabistouilles"

Publié le 12 avril 2018
L'essentiel de l'intervention du président au 13h de TF1.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'essentiel de l'intervention du président au 13h de TF1.

Emmanuel Macron était l'invité du journal télévisé de 13 heures de TF1. Un horaire et un cadre inhabituel : c'est dans une classe de maternelle d'un village de l'Orne, Berd'huis, 1000 habitants, que se tenait ce grand entretien. Son présentateur, Jean-Pierre Pernaud, l'a interrogé sur sa politique dans un contexte de tensions et interrogations multiples et diverses. De nombreux thèmes ont donc été abordés :

1. La Syrie 

"Nous avons la preuve qu'il y a dix jours, des armes chimiques ont été utilisées – au moins du chlore" en Syrie, par le régime en place, a affirmé le Président. Il a donc affirmé qu'il allait œuvrer pour que la situation s'améliore, conjointement avec Donald Trump ("nos équipes travaillent ensemble"). Un de buts d'une potentielle intervention serait donc "d'enlever les moyens d'intervention chimique" mais aussi de "prévoir une transition démocratique" qui serait plus représentative des diverses populations du pays. Il a aussi insisté sur le fait qu'il ne voulait pas qu'il y ait d' "escalade" de violence.

2. Son image

Il a répondu à celui qui le désignait comme trop têtu, pas assez à l'écoute ou "président des riches". "Tout ce que je fais, je l'ai dit." Pour le président, s'il y a cette impression de vitesse ou de hâte dans son action, c'est parce que c'est "le monde qui va trop vite", déclarant que pour les chômeurs, "on ne va pas assez vite".

Face à Jean-Pierre-Pernaud, journaliste très investi dans la défense de la ruralité et de la "France du vide", Emmanuel Macron a bien entendu aussi tenté d'effacer son image de "président des villes": "Il faut arrêter d'opposer la France des villes et la France des campagnes. 

3. La transformation de la société

Il a insisté sur les deux piliers fondamentaux de la transformation de la société française : la sécurité et l'éduction : "il faut que les bases soient solides". Sur l'école, il a affirmé qu'il changeait "tout", déclarant que les réformes mises en place par son gouvernement transformeraient l'éducation "comme ce n'était pas arrivé depuis Jules Ferry". 

4. Les grèves de la SNCF

Il a affirmé qu'il n'y aurait pas d'arrêt de la réforme, qu'il irait "jusqu'au bout". Il a déclaré que la SNCF serait et resterait une "entreprise publique", avec "100% de capitaux d'état" La réforme va "renforcer le chemin de fer" français a-t-il affirmé. Mais il ne veut pas que cela soit aux usagers du chemin de fer à continuer les réformes, prenant acte de l'augmentation des prix des trajets observée ces dernières années. 

Il a aussi surpris en déclarant que pour lui – en tant que petit-fils de cheminot – les cheminots n'étaient pas des "privilégiés", et a rappelé que la réforme en cours ne les concernait pas, mais uniquement les personnes embauchées. Et a déclaré que l'État allait continuer à investir dans le chemin de fer, "à hauteur de 10 millions d'euros par jour pendant 10 ans". Il a affirmé qu'il fallait sur ce point s'inspirer du modèle allemand pour mettre en place une "nouvelle stratégie de mobilité" : "on va mettre plus de moyens, mais ça ne sert à rien de mettre plus de moyens sur un système inadapté". 

5. Les retraites

"Quel que soit l'argent qu'on gagne, on n'a jamais l'impression d'être aisé" a tenu à relativiser le président sur ce point. La question de l'augmentation de la CSG a été signifié comme un effort, pour lequel le président a remercié les retraités, les appelant à s'investir dans la société.

6. La question des inégalités

"On ne peut être juste que si on produit" a défendu le président, affirmant que "l'objectif, c'est que le travail paye mieux dans notre pays."

7. L'islamisme et l'Islam

A propos des mosquées radicalisées, il a rappelé qu'il en avait déjà fait fermer trois, et que "cet islamisme n'est pas l'Islam, ce n'est pas tous les musulmans". Il a rappelé que lors de la visite du prince héritier Mohammed Ben Salman, il avait milité pour "un financement organisé sous le contrôle de l'État et transparent", afin que par exemple "l'argent du pèlerinage" ne serve plus à financer le terrorisme.

Il a aussi défendu sa limitation "expérimentale" et sur deux ans seulement de la limitation à 80 km/h de la vitesse autorisée sur les routes secondaires, réforme qu'il sait "impopulaire" mais nécessaire.

Il a déclaré qu'il souhaitait supprimer tout bonnement la taxe d'habitation, "l'impôt el plus injuste qui soit" d'ici la fin de son mandat. "J'avais dit 80%, je souhaite que cela puisse être la totalité, parce que si un impôt n'est pas bon pour 80% des Français, il n'est pas bon pour tous".

Un nouvel entretien aura lieu dimanche prochain, organisé par Mediapart et RMC/BFM-TV avec deux nouveaux interlocuteurs : Edwy Plenel et Jean-Jacques Bourdin.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

02.

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas

06.

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

07.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

Commentaires (17)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Beredan
- 13/04/2018 - 12:06
Manu Le postiche ....
Quels observateurs acèrés auront remarqué le toupet synthétique qu’arbore le Chef ? .... déjà une rustine à Jupiter ? .... je peux me tromper ...

l'enclume
- 13/04/2018 - 09:52
On s'amuse comme on peut !!!!
thymthym711 - 12/04/2018 - 17:40 - Votre commentaire me remet en mémoire les gugusses qui tournent en rond à la Mecque.
gerint
- 13/04/2018 - 08:48
Et il n'a pas fait le pire !
Bombarder la Syrie