En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© AFP
C'est dit

SNCF : Jean-Luc Mélenchon dénonce "le travail de merde" des médias et dément avoir été expulsé du cortège

Publié le 04 avril 2018
Le leader des Insoumis a estimé que la presse pratiquait "un boulot de pilonnage contre les grévistes".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le leader des Insoumis a estimé que la presse pratiquait "un boulot de pilonnage contre les grévistes".

L’ambiance est toujours aussi bonne entre Jean-Luc Mélenchon et la presse. Alors qu’il participait à la manifestation des cheminots ce mardi, le leader de la France insoumise a été interrogé par un journaliste sur la situation des usagers dans les transports, et des Français désemparés sur les quais. La réponse a fusé : "Eh bien allez leur expliquer au lieu de faire votre sale boulot de pilonnage contre les grévistes. C'est vous les médias qui faites un travail de merde. Vous salissez les grévistes".

"Pourquoi vous insultez les médias ?" a répliqué le journaliste. Et Mélenchon de rétorquer : "Vous ne me demandez pas: “Est-ce que le train va mieux marcher quand il sera privé? Est-ce que le statut doit être modifié? Vous venez et vous me parlez des gens désemparés sur les quais. Bien sûr qu'ils sont désemparés. Mais il faut aller au fond, et réfléchir avec sa tête: sous les cheveux, il y a des os, et dessous il y a un truc gris, ça s'appelle un cerveau et c'est fait pour réfléchir à ce qui se passe".

Par ailleurs, le député a également nié avoir dû quitter le cortège des cheminots après avoir été la cible d'insulte. "Des médias inventent que j'aurais été expulsé de la manif cheminots. Pure invention. Question : combien de temps seront acceptés dans nos manifs des médias qui viennent y faire des provocs ?" a-t-il twitté.

BFMTV et l'AFP avaient rapporté un peu plus tôt l'inverse. La chaîne d'informations a ainsi diffusé une vidéo dans laquelle on voit le leader de la France insoumise récolter des sifflets. "Casse-toi!", "Dehors!", peut-on entendre.

Vu sur : Lu sur le JDD
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

03.

Le Titanic est-il en train de disparaître définitivement ?

04.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

05.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

06.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

07.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

Les marchés entretiennent la crise alimentaire mondiale

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

03.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 05/04/2018 - 16:36
L’enclume
Tout est faux, d’abord lors de la privatisation a,glaise, les sociétés privées ont trouvé un réseaux délabré pire qu’en France. Sur ce réseaux pourri il y eut des accident. Les sociétés privés, ainsi que l’etat ont investi des sommes considérables. Le service depuis 10 ans est devenu l’un des meilleurs ( 2 éme) et ponctuel. Les sociétés privés ont du mal à faire des bénéfices nécessaires, mais ils ont ont du matériel récent, confortable et à l’heure. Un point où vous avez raison c’est que les prix ont augmenté mais ces investisseurs devaient bien amortir leurs investissements. En France c’est le contribuable qui paie le réseau ferré, même s’il n’utilise jamais le train. Si vous aviez été honnête vous nous auriez parlé de la DB allemande, du chemin de fer italien, ou suisse qui eux gagnent de l’argent
Liberdom
- 05/04/2018 - 13:29
Ben voyons
Le reportage sur le train en UK : augmentation des prix en moyenne 2.3% par an. Ce que ne disent pas nos media communistes : en France quelle augmentation en 10 ans ? La SNCF toujours championne d'Europe des accidents mortels.... Faut arrêter de servir la propagande de l'AFP et autres menteurs.
l'enclume
- 05/04/2018 - 10:34
Ne lachez rien
Aux inconditionnels anti grève SNCF, vous devriez essayer de regarder le reportage en G.B. sur la privatisation du chemin de fer. Tous les bénéfices pour les actionnaires et toutes les dépenses pour l'état. Résultat 23% d'augmentation du prix du billet en à peine 10 ans. Les Britaniques réclament une renationnalisation du chemin de fer.