En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© LUDOVIC MARIN / AFP
Bataille du rail : round 2
Grève à la SNCF : nouvelle journée (très) compliquée pour les usagers
Publié le 05 avril 2018
En cette deuxième journée consécutive de mobilisation des syndicats de cheminots, le trafic sur le réseau SNCF sera particulièrement perturbé.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En cette deuxième journée consécutive de mobilisation des syndicats de cheminots, le trafic sur le réseau SNCF sera particulièrement perturbé.

Une nouvelle journée de pagaille en perspective. En cette deuxième journée consécutive de mobilisation des syndicats de cheminots (CGT, UNSA, Sud Rail, CFDT) contre la réforme du ferroviaire, le trafic sur le réseau SNCF sera particulièrement perturbé.

Pour les TGV, la moyenne annoncée est d'un train sur sept. Les liaisons Intercités sont toujours particulièrement perturbées avec un train sur huit, en moyenne. La circulation des TER devrait être semblable à celle de mardi, avec un train sur cinq.

En ce qui concerne le trafic international, il devrait être quasi-normal sur le Thalys, et il faudra compter sur 3 Eurostar sur 4. Aucun train ne circule en revanche vers l'Italie, la Suisse ou l'Espagne et seulement 1 sur 3 vers l'Allemagne. Comme mardi, de nombreux usagers de la SNCF utilisent exceptionnellement leur voiture pour se rendre à leur travail. Une décision qui impacte le trafic routier, notamment en Ile-de-France.

A noter que si la CGT, l’UNSA et la CFDT ont appelé à une grève par épisodes de deux jours sur cinq jusqu’au 28 juin, Sud Rail a appelé à une grève illimitée reconductible par vingt-quatre heures.
 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
l'enclume
- 05/04/2018 - 10:23
Tout le monde peut se tromper !!!
essentimo - 04/04/2018 - 18:37 - Consternant, aucun rapport
Deudeuche
- 04/04/2018 - 20:58
@Anouman
Quand Paris sera une ville française comme une autre????
Anouman
- 04/04/2018 - 19:37
Grève
Quand on arrêtera de concentrer une majorité d'entreprises au même endroit ça coûtera moins cher, les gens seront plus heureux et ils seront moins emmerdés par les grèves.