En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© LUDOVIC MARIN / AFP
Un sacerdoce
Quand des proches d'Emmanuel Macron se sacrifient pour lui
Publié le 20 décembre 2017
Burn-out, divorces... La vie personnelle des conseillers ministériels et des députés de la majorité a bien changé…
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Burn-out, divorces... La vie personnelle des conseillers ministériels et des députés de la majorité a bien changé…

En rejoignant Emmanuel Macron, ils ont non seulement renoncé à leurs salaires confortables mais aussi à une vie de famille heureuse. "Je sais que mon couple ne résistera pas à mon engagement auprès d'Emmanuel, mais c'est ainsi", a confié l'un des proches du chef de l'État lorsque ce dernier était encore ministre de l'Économie, rapporte l'Opinion. Le journal économique explique ainsi ce mercredi 20 décembre que les conseillers ministériels et des députés de la majorité conçoivent leur mission auprès du président comme un sacerdoce, au point de sacrifier leur vie privée et leur couple.

"On est parti pour un nombre de divorces sans précédent"

Le couple d'un autre proche conseiller du président de la République, déjà présent au côté d'Emmanuel Macron à Bercy puis durant la campagne présidentielle, "qui travaille dix-huit heures par jour depuis le 15 mai", s'est récemment brisé, ajoute le quotidien. C'est la même situation du côté du Palais Bourbon. "On est parti pour un nombre de divorces sans précédent", assure à l'Opinion François-Michel Lambert, député LREM des Bouches-du-Rhône.

"Le rythme est très soutenu. C'est le plus gros agenda parlementaire de ces quinze dernières années. Le taux de participation des députés aux débats est extrêmement élevé, plus qu'à l'accoutumée", indique de son côté Pierre Person, député LREM de Paris. Les fêtes de fin d'année risquent également de se dérouler dans une ambiance tendue. "À Noël, Il va y avoir beaucoup d'ultimatums familiaux, genre 'si tu y retournes, je te quitte'", pense Bruno Bonnell, député LREM du Rhône. Et d'ajouter : "On va avoir des surprises en janvier. Il y a un conflit entre la vie familiale et la politique telle qu'elle est conçue aujourd'hui."

"Il y a un risque de burn-out général"

Les débats se poursuivent souvent tard dans la nuit. Le rythme de travail est particulièrement soutenu. Le président, lui-même se couche tard et dit ne dormir que quatre heures par nuit. "Il y a des cellules familiales en voie d'explosion parmi les députés parisiens. Mais les plus touchés sont les députés de province, qui passent toute la semaine à l'Assemblée, le vendredi jusqu'à pas d'heure et reprennent le train samedi à l'aube pour rentrer dans leur circonscription et revoir leur famille", selon un élu parisien.

Il faut dire qu'Emmanuel Macron est aussi particulièrement exigeant. Ce que confirmait Christophe Castaner, le délégué général de La République en marche, au Parisien au mois de novembre dernier : "J'ai disparu de ma vie privée. C'est dur. Je me suis effacé derrière une cause. Et cette cause, c'est lui." Si certains vivent mal la situation et voient leur famille se briser en mille morceaux, d'autres sont au bord du burn-out, indique l'Opinion, qui évoque des démissions dans l'entourage de plusieurs jeunes ministres. "Il y a un risque de burn-out général", prévient un conseiller politique ministériel.

Vu sur : Lu sur l'Opinion
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
04.
Renault-Nissan-Fiat Chrysler : le mariage à trois est possible à condition d’éviter trois enterrements
05.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
06.
Il y a une grande différence entre l’hygiène et la propreté lorsque vous faites le ménage chez vous et voilà laquelle
07.
Kim Kardashian provoque la colère des Japonais avec le lancement d'une ligne de sous-vêtements, Kimono Intimates
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
05.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
06.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Dorine
- 21/12/2017 - 14:17
Pauvres chous
Ils n'ont jamais pleuré sur ceux qui bossent tout autant sans qu'on les plaignent. Et cela ne dure que 5 ans pour eux.
S'ils idolâtrent autant leur dieu, qu'ils ne pleurent pas sur leur sort.
MIMINE 95
- 21/12/2017 - 14:04
OUPS
Je voulais dire : une mine du genre res-plEn-di-ssante
MIMINE 95
- 21/12/2017 - 14:02
A jc0206
Faut pas rêver !