En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
Rebelote
Panne à Montparnasse : le mea-culpa du PDG de SNCF
Publié le 04 décembre 2017
Cette nouvelle panne a été jugée "inacceptable" par la ministre de Transports, Elisabeth Borne. Ce matin, elle a convoqué le patron de SNCF Réseau pour fournir des explications.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cette nouvelle panne a été jugée "inacceptable" par la ministre de Transports, Elisabeth Borne. Ce matin, elle a convoqué le patron de SNCF Réseau pour fournir des explications.

Dimanche 3 décembre, le trafic était totalement interrompu à la gare Montparnasse, à partir de 13h30. La circulation était au point mort en raison d'une panne de signalisation due à un "bug informatique". Pourtant, une mise à jour informatique devait moderniser la gestion du trafic de la gare.

"On a encore péché"

Nouveau coup dur pour la SNCF qui a promis des remboursements "sans frais et pendant un mois". Ce lundi 4 décembre, le trafic est revenu presque à la normale. "Un train en direction de Chartres (Eure-et-Loir) est parti à 5h33. Côté TGV, un premier train en direction de Bordeaux est parti à 6h10, indique le site de la compagnie", selon les informations de fraceinfo. Cependant, plusieurs trains ont été supprimés au départ de nombreuses gares de l'Ouest et du Sud-Ouest, notamment Poitiers, Niort et Nantes, vers Paris. D'autres sont partis parfois avec un retard de 50 minutes.

Cette nouvelle panne a été jugée "inacceptable" par la ministre de Transports, Elisabeth Borne. Ce matin, elle a convoqué le patron de SNCF Réseau pour fournir des explications. Avant ce rendez-vous, il a affirmé sur franceinfo que son entreprise doit "s'améliorer très nettement" dans les prochains mois pour que les voyageurs "puissent être informés des conséquences en temps et en heure". "Sur le sujet de l'information voyageur, on a encore péché", a-t-il reconnu. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
02.
Bercy découvre que les entreprises françaises sont menacées par « des casseurs » venus de la finance anglo-saxonne
03.
Projet de réforme des retraites : règle d’or et cagnotte, les deux points qui risquent de mettre le feu aux poudres
04.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
05.
"Bouffon" : Gérard Darmon s'en prend à Franck Dubosc
06.
Pourquoi le nouvel angle d’attaque d’Emmanuel Macron pour les européennes est bien plus intéressant que le précédent
07.
La République en Marche a-t-elle hérité d’un des pires défauts de la gauche ?
01.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
02.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
05.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
06.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
03.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
04.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 04/12/2017 - 21:53
Qualité
Le problème c'est que pour la qualité il faut payer plus cher, ce que les usagers ne veulent pas vraiment. Il faut assumer les conséquences de sa pingrerie.
Atlante13
- 04/12/2017 - 17:49
Il n'en a pas marre
celui-là, de se flageller sans arrêt? A ce train, il sera bientôt sanctifié. Maintenant, en ce qui concerne sa démission, faut pas rêver, c'est un très bon fusible qui avale tout, cela se terminera par un rapport de plus, illico commandé par la ministre, qui finira au dessus de la pile existante. C'est beau, la politique et la fonction publique, on n'y est responsable de rien.
spotter
- 04/12/2017 - 11:35
Autres temps, autres meurs.
Il y a 50 ans, un Président de la SNCF aurait présenté sa démission. Pourquoi démissionner ? Il y a des fusibles avant d'arriver au somment de la haute administration. Après le meurtre des deux jeunes filles sur le parvis de la gare Saint Charles, Gérard Colomb n' pas eu même l'idée de présenter sa démission. Le simple changement d'affectation d'un préfet et une circulaire lui suffisaient. Alors un retard de quelques trains...la belle affaire!!!!