En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Nous sommes trop aveugles

François Rebsamen : "il reste encore deux ans pour que les Français prennent conscience que François Hollande est un grand président"

Publié le 25 mai 2015
Le ministre du Travail déclare souhaiter que le chef de l'Etat soit candidat à sa réélection, car "François Hollande est un bon président, sa politique commence à livrer ses résultats", dans un entretien au Monde.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ministre du Travail déclare souhaiter que le chef de l'Etat soit candidat à sa réélection, car "François Hollande est un bon président, sa politique commence à livrer ses résultats", dans un entretien au Monde.

77% des Français ne souhaitent pas que François Hollande soit candidat en 2017, selon un récent sondage, mais François Rebsamen n'est pas de ceux-là. Au contraire, "moi, je souhaite qu’il soit candidat. François Hollande est un bon président, sa politique commence à livrer ses résultats", déclare-t-il dans une interview au Monde ce lundi.

Il ajoute qu'il "reste encore deux ans pour que les Français prennent conscience que François Hollande est un grand président."

Le ministre du Travail estime que la question d'une primaire à gauche ne se pose pas. "J’ai toujours dit qu’il ne peut pas y avoir de primaire avec un président en exercice qui souhaite se représenter. Le résultat sur le vote des motions au PS a clos ce débat. Avec Jean-Christophe Cambadélis et Manuel Valls, c’est désormais une majorité claire qui se dégage pour le président en 2017", explique-t-il.

François Rebsamen explique que le quinquennat s'est déroulé en "trois temps" : le temps du redressement, le "temps de la protection" et s'ouvre désormais "le temps du progrès social et écologique", que François Hollande appelle "temps de la redistribution".

"La croissance redémarre, la consommation des ménages s’améliore et le pouvoir d’achat des Français a augmenté en 2014. Il faut en profiter !", incante-t-il.

Vu sur : Lu dans Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

06.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

07.

Yémen, la situation évolue discrètement cet été à l'abri des regards des vacanciers

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

05.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

06.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

Commentaires (25)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
crobard007
- 04/06/2015 - 12:58
Un vrai comique
Il est malheureusement ministre.
l'enclume
- 26/05/2015 - 10:04
La Ripoublique irréprochaable?????
Philippine - 25/05/2015 - 13:54 - Une énumération plus rapide ci-jointe.
https://www.youtube.com/embed/cBYexWvCQJE
lexxis
- 26/05/2015 - 08:56
ICI ON LÊCHE...
Il reste encore deux ans à François Hollande pour s'apercevoir que "Moi, Préisdent, je" ne fait pas la maille et que c'est la raison pour laquelle 80% des Français ne souhaitent pas le voir poursuivre cinq ans plus son oeuvre de démolition obstinée du pays. Rebsamen ne se grandit pas dans son rôle de plat courtisan, mais on comprend que quand on n'a chaque mois que la croissance du chômage à annoncer, on ait du vague à l'âme…et qu'il faut bien occuper les jours...