En direct
Best of
Best Of
En direct
C'est la moindre des choses
Affaire des TER trop larges : les patrons de la SNCF et de RFF reconnaissent un dysfonctionnement
Publié le 22 mai 2014
Deux mille rames neuves plus larges que les précédentes, ne passent pas dans les gares les plus anciennes, a révélé le "Canard enchaîné" ce mercredi.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Deux mille rames neuves plus larges que les précédentes, ne passent pas dans les gares les plus anciennes, a révélé le "Canard enchaîné" ce mercredi.

La polémique enfle depuis ce mercredi et les révélations du Canard Enchaîné. Selon l'hebdomadaire satirique, la SNCF aurait acheté auprès du fabricant canadien Bombardier près de 2 000 rames de TER mais les quais actuels seraient trop étroits pour les accueillir. Une erreur de quelques centimètres qui pourrait coûter des millions d'euros . En effet, pour résoudre le problème, un rabotage des quais de gare est prévu. Sous le feu des critiques depuis la sortie de ces informations, les patrons de la SNCF et de RFF, Guillaume Pepy et Jacques Rapoport ont tenu une conférence de presse commune ce mercredi soir.

Sur le fond, ils ne voient pas de problèmes. "Chaque fois que nous mettons en place du matériel (...), il est tout à fait logique qu'il y ait une adaptation de l'infrastructure. C'est notre métier, faire rouler du matériel roulant du 21ème siècle sur des infrastructures du 19ème siècle", a assuré, Jacques Rapoport, .

Mais ils reconnaissent néanmoins un dysfonctionnement : avoir "constaté un peu tardivement que nous avions des quais à reprendre", selon le directeur de RFF, soit une prise en compte des dimensions nouvelles en 2011 pour des commandes effectuées en 2009 et une mise en service des TER prévue entre 2014 et 2016. Pour autant, Guillaume Pepy a martelé que les travaux nécessaires à l'arrivée des nouveaux trains régionaux n'auraient "aucune conséquence financière ni sur les usagers ni sur les régions".

"Nous ne sollicitons aucun financement supplémentaire", a confirmé Jacques Rapoport, précisant que les 50 millions d'euros seront financés dans le cadre des 4 milliards d'euros annuels de budget d'investissement.  Enfin le patron de RFF a  défendu l'achat de trains plus larges qui répondent selon lui à la hausse de fréquentation des TER. "Si on veut la même capacité [avec des trains de même largeur], il faut acheter 15 % de trains en plus, soit 50 trains [pour une somme de] 400 millions d'euros."

A noter que plus tôt dans la journée les deux entités avaient annoncé qu'elles remettront lundi un rapport d'enquête interne sur les décisions ayant conduit à commander ces TER. Celui-ci sera transmis au secrétaire d’État aux Transports Frédéric Cuvillier, qui en avait fait la demande.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
04.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
05.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
06.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
07.
Emploi record et hausse des salaires au Royaume-Uni... Mais que se passe-t-il à 9 jours du Brexit ?
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pourquoi-pas31
- 22/05/2014 - 17:26
Enfin, nous progressons.
Nous aurons bientôt, grâce à une négligence, ou un manque de concentration et de remise en cause, la chance d'avoir des quais de gares aux mêmes côtes sur tout le territoire. Quelle bonne nouvelle ! Mais, car il y a un mais, ces côtes seront elles les mêmes partout en Europe ? Il serait quand même bon que nos nouveaux matériels up to date puissent circuler sur tout le territoire européen. Cette erreur va peut etre permettre de fixer les nouvelles normes européennes pour le matériel ferroviaire roulant.
Quand a nos tristes sires et miss politiciens et politiciennes, prêts à exiger la démission des autres et à pendre haut et court le premier venu qui pourrait ressembler à un coupable responsable (cela ne vous rappelle rien ?) ils ne posent même pas la bonne question !!!!!!!
Laquelle ?
Ces nouvelles voitures peuvent elles passer dans TOUS LES TUNNELS en France et en Europe ?
j'ose espérer que la réponse est OUI.