En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

02.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

03.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

06.

Le coronavirus, danger massif pour la zone euro

07.

Cette guerre mondiale qui pourrait voir le jour dans l’Arctique

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Faut-il défendre le "droit au blasphème" ou la liberté d'expression ?

06.

Les deux risques majeurs du coronavirus : une crise économique mondiale et un séisme géopolitique

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Non, la France n'est pas la Thuringe : voilà pourquoi la droite ne PEUT pas s'allier à l'extrême droite !

06.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Coupure de courant
Le PDG d'EDF annonce avoir déposé "entre 80 et 90" plaintes pour des coupures intempestives
il y a 4 heures 56 min
light > Sport
Biathlon
Emilien Jacaquelin champion du Monde de poursuite
il y a 5 heures 40 min
pépites > Faits divers
Déboires d'arrière cuisine
Selon le JDD, Pavlenski aurait poignardé deux personnes au Nouvel An de Juan Branco
il y a 6 heures 28 min
pépites > Justice
Conséquences
Affaire Griveaux : Piotr Pavlenski et sa compagne en garde à vue
il y a 8 heures 12 min
décryptage > Economie
Vidéo Betbeze

Bourse, le coronavirus est derrière nous

il y a 8 heures 54 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

il y a 9 heures 43 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le général de Gaulle a su que la France devait être une République couronnée par les urnes pour pérenniser la grandeur de la Nation

il y a 9 heures 45 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Le choix cornélien de la Manif pour Tous et de la France de Johnny Hallyday : suivre la révolte des classes populaires ou rejoindre l’alliance des bourgeoisies

il y a 9 heures 50 min
décryptage > International
Back to 1962

Cette guerre mondiale qui pourrait voir le jour dans l’Arctique

il y a 11 heures 9 min
décryptage > High-tech
Danger sur nos données

Le piratage informatique chinois nous menace, les marchands de données personnelles aussi

il y a 11 heures 46 min
pépites > Politique
Municipales
Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris
il y a 5 heures 32 min
pépite vidéo > Sport
Système D
Confiné à cause du coronavirus, il court un marathon... dans son salon
il y a 5 heures 59 min
décryptage > Politique
Il a besoin d’une boussole...

Macron se plaît à déplorer « l'affaiblissement de l’Occident ». Mais connaît-il seulement le sens de ces mots?

il y a 7 heures 24 min
décryptage > International
Poker

Les Etats-Unis et "l'art" incertain de la dissuasion nucléaire

il y a 8 heures 38 min
rendez-vous > Culture
Atlantico Lettres
Soif de père
il y a 9 heures 29 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Comment le mauvais traitement médiatique de l’information scientifique pollue le débat sur le glyphosate et menace l’avenir de l’agriculture

il y a 9 heures 44 min
décryptage > France
Entretien avec ...

Gabrielle Cluzel : "Les bourgeois, ce sont les autres"

il y a 9 heures 48 min
décryptage > Culture
Culture

Pessimisme de l’intelligence : Aamin Maalouf, du naufrage du Proche-Orient à celui des civilisation

il y a 10 heures 50 min
décryptage > Economie
Virus éco

Le coronavirus, danger massif pour la zone euro

il y a 11 heures 24 min
décryptage > Politique
Nostalgie

Y-a-t-il encore des hommes et femmes politiques armés pour la violence des temps ?

il y a 12 heures 1 min
Entente cordiale (mais illégale)

Fisc : Jean-Marie Bigard assure que Michel Charasse arrangeait les artistes, l’ancien ministre dément

Publié le 01 mai 2014
"Charasse était plutôt assez sympa avec les artistes. Il disait, si vous avez un problème d'impôt : 'Vous pouvez jouer au truc socialiste?' Et puis il prenait la feuille et la déchirait » a affirmé l’humoriste sur France Info.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Charasse était plutôt assez sympa avec les artistes. Il disait, si vous avez un problème d'impôt : 'Vous pouvez jouer au truc socialiste?' Et puis il prenait la feuille et la déchirait » a affirmé l’humoriste sur France Info.

Voilà une révélation qui risque de faire du bruit. Ce jeudi, Jean-Marie Bigard était l’invité de Philippe Vandel sur France Info. Venu pour évoquer ses 30 ans de carrière et faire le point sur ses différents projets, le comique s’est laissé à quelques confidences croustillantes. Dans un premier temps, l’humoriste a reconnu avoir fait une erreur en soutenant publiquement Nicolas Sarkozy lors de la campagne présidentielle de 2007. "J'ai été vraiment été trop con, champion du monde de la connerie, de supporter un camp ou l'autre", déplore-t-il.

Mais ce ne sont pas ces propos qui devraient faire polémique. Non, c’est quand Jean-Marie Bigard parle de fiscalité que cela en devient intéressant. En effet, l’humoriste se remémore quelques anecdotes du temps où François Mitterrand était au pouvoir. Et particulièrement lorsque Michel Charasse était son ministre du Budget (entre 1988 et 1992). Selon le comédien, l’ancien ministre avait certaines pratiques bien particulières pour résoudre les problèmes que pouvaient avoir certains artistes avec le fisc.

"Charasse était plutôt assez sympa avec les artistes. Il disait, si vous avez un problème d'impôt : 'Vous pouvez jouer au truc socialiste?' Et puis il prenait la feuille et la déchirait. C'est très connu, cela n'existe plus maintenant", raconte l'humoriste. Une information immédiatement démentie par Michel Charasse.

"C’est totalement faux. Ce type de pratiques n’a jamais existé", a-t-il assuré à France Info. L'ancien ministre jure "tomber de l’armoire" en attendant les propos de Jean-Marie Bigard. Mais le membre du Conseil constitutionnel reconnaît toutefois "un traitement de faveur pour les personnalités, artistes mais aussi sportifs ou syndicalistes, souvent négligentes avec leurs déclarations de revenus". "J’avais donc demandé à mes services de ne rien faire sans m’en parler. Je convoquais alors directement l’intéressé pour trouver un arrangement, un délai de paiement supplémentaire, une remise de pénalité. Je n’ai jamais reçu d’instructions de François Mitterrand ou de Jack Lang. C’est moi qui ai mis en place ce système. Je ne voulais surtout pas de scandale public", précise-t-il auprès de la radio.

Fin 2013 toujours sur la même radio, Charles Aznavour révélait aussi avoir donné de l'argent à des politiques pour régler ses problèmes fiscaux. "Ce qui m'a coûté cher ce sont les avocats. (...) Mais il y a eu pire: il y a quelques gens de la politique qui pouvaient, paraît-il, arranger mon coup et moi, j'avançais un peu d'argent en liquide pour les votes qu'ils devaient avoir, notamment pour les affiches".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

02.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

03.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

06.

Le coronavirus, danger massif pour la zone euro

07.

Cette guerre mondiale qui pourrait voir le jour dans l’Arctique

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Faut-il défendre le "droit au blasphème" ou la liberté d'expression ?

06.

Les deux risques majeurs du coronavirus : une crise économique mondiale et un séisme géopolitique

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Non, la France n'est pas la Thuringe : voilà pourquoi la droite ne PEUT pas s'allier à l'extrême droite !

06.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
copélia
- 02/05/2014 - 14:40
ne serait-il pas intelligent ?
que l'on compose avec nos évadés fiscaux 40% de quelque chose c'est mieux que rien du tout et que l'on finisse d'engraisser les pays qui les accueillent à bras ouverts.
XI
- 02/05/2014 - 10:16
Sauf que Bigard , qui prétend
Sauf que Bigard , qui prétend en avoir dans le slip , vient de s'excuser , pour ne pas prêter le flanc à un contrôle fiscal de la part des amis de Charasse . A 60 ans , c'est minable ! Le portefeuille se fout de l'amour propre. Et n'en déplaise à Bounty , la Droite faisait la même chose , mais les artistes de "Droite" étaient moins nombreux . Le PS sait entretenir son électorat , pour preuve , ils refusent de toucher au statut inique des intermittents où 3% des chômeurs nous coûte 25% du total des indemnités chômage .
BOUNTY
- 02/05/2014 - 09:53
dites la vérité atlantico
C'est faux et démenti par bigard qui regrette d'avoir dit ça, comme dab votre droititude vous aveugle vos infos sont manipulés ! il est vrai que vous vous mettez à hauteur de vos lecteurs !