À Propos

Jean-Paul Hamon est médecin généraliste à Clamart,  président d'honneur et porte-parole de la Fédération des médecins de France. Il a été la voix des généralistes dans toutes les crises récentes.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bonnes feuilles

Comment sauver le soldat médecin libéral ?

Jean-Paul Hamon et Daniel Rosenweg publient "Qui veut la peau de nos généralistes ? Comment ils tuent la médecine de proximité" aux éditions Albin Michel. La population augmente, vieillit, et le nombre de médecins pour la soigner s'effondre. Nos "élites" dégradent depuis trente ans la qualité de prise en charge du patient. La gestion de la Covid-19 illustre bien leur mépris des généralistes pourtant en première ligne. Extrait 2/2.
08/11/2020 - 09h37
4 2
Bonnes feuilles

Covid-19 : la dernière injustice pour le personnel soignant

Jean-Paul Hamon et Daniel Rosenweg publient "Qui veut la peau de nos généralistes ? Comment ils tuent la médecine de proximité" aux éditions Albin Michel. La population augmente, vieillit, et le nombre de médecins pour la soigner s'effondre. Nos "élites" dégradent depuis trente ans la qualité de prise en charge du patient et font tout pour décourager les vocations. La gestion de la Covid-19 illustre bien leur mépris des généralistes pourtant en première ligne. Extrait 1/2.
07/11/2020 - 09h23
9 0
Potion amère

Quand la Cour des comptes provoque la fureur des médecins libéraux

Dans un rapport dénonçant les déficits de l'Assurance maladie publié ce mercredi, la Cour propose d'adopter plusieurs mesures coercitives envers les médecins, afin de réaliser des économies et de mettre fin aux déserts médicaux.
30/11/2017 - 07h32
0 14
MST aurait-elle la grippe ?

L’épidémie de grippe engorge les hôpitaux français : y a-t-il encore un médecin libéral dans l’avion France (et comment en sommes-nous arrivés là) ?

L'épidémie de grippe bouscule actuellement les urgences hospitalières. Pourtant, ce n'est pas une fatalité. Durant le quinquennat actuel, la médecine libérale a été particulièrement découragée, ce qui entraîne des problèmes d’augmentation du nombre de patients aux urgences... qui pour la plupart ne devraient pas s'y trouver.
13/01/2017 - 11h10
0 15
SOS médecins

Désertification médicale, baisse du nombre de libéraux jusqu'en 2025... Les stigmates d'une politique d'étatisation de la médecine (que la réforme Touraine ne risque pas de soigner)

Consultation la plus basse d'Europe, dégradation des rémunérations... Depuis des années, l'Etat crée un déséquilibre entre secteur public et secteur privé, en plaçant au cœur du système de soin l’hôpital. Pourtant, les libéraux pourraient être une solution contre les déserts médicaux.
16/02/2016 - 09h07
0 4
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours