À Propos

Jean-Michel Rocchi est professeur affilié de Finance à l’université Paris-Dauphine.

Il est auteur ou co-auteur de plus d’une dizaine d’ouvrages dédié à la finance. Il est notamment l'auteur de Les paradis fiscaux (Sefi, mai 2011) et de plsuieurs ouvrages sur les hedge funds.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Secret bancaire 2.0

Zoug, le canton suisse qui se réinvente en capitale du Bitcoin

La ville de Zoug, commune suisse de 26 000 habitants est devenue un centre névralgique de la crypto monnaie.
14/10/2017 - 10h34
0 0
La bataille de notre temps

Scandale Apple : bienvenue dans le monde de la guerre des rentes fiscales

Washington s'est insurgé de la décision de Bruxelles à l'égard de Dublin et d'Apple. Pourtant, plus qu'un de leurs champions économiques, c'est bien une de leurs rentes fiscales que les Etats-Unis cherchent à défendre.
04/09/2016 - 10h36
0 1
Loto : à qui le tour ?

Argent prêté, argent donné, argent gagné : qui a vraiment bénéficié de quoi dans la succession des plans de sauvetage de la Grèce ?

La crise grecque a d’ores et déjà coûté 220 milliards d'euros. Qui des Grecs, de l’Etat grec, des banques grecques ou des créanciers étrangers a récupéré quoi ?
10/07/2015 - 14h34
0 5
Evasion & optimisation fiscales

Début de la fin : comment les multinationales sont en train de perdre la guerre des impôts

Le projet BEPS lancé par l'OCDE il y a 2 ans cherche des solutions pour éviter que les multinationales qui font des bénéfices dans toute l'Europe puissent transférer tous leurs revenus dans un seul pays où l’imposition est faible.
15/06/2015 - 14h13
0 1
Dialogue de sourds

Vers un défaut de la dette grecque : un scénario tellement évitable et pourtant de plus en plus probable

A l'issue d'âpres négociations entre le gouvernement Tsipras et les créanciers de la Grèce à Bruxelles (BCE, FMI et Commission européenne), les possibilités de parvenir à un accord sont très minces voire nulles. Le pays pourrait se retrouver en défaut de paiement le 9 avril.
01/04/2015 - 12h07
0 1
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours