À Propos

Professeur émérite d’économie de l’Université Jean Moulin (Lyon 3), et membre honoraire du Conseil économique et social.

Mathématicien

Des études et un doctorat de mathématiques ont conduit Jacques Bichot à enseigner cette discipline à l’Université de Lyon et à l’Ecole Supérieure d’ingénieurs de Beyrouth.

Économiste

Après avoir soutenu un doctorat d’économie et passé un an en entreprise, il fut Maître de conférence en économie à l’Université Lyon 3, puis Professeur à Besançon, ensuite à Lyon 2, et enfin à Lyon 3 où il est actuellement en poste.

Travaux

Ses travaux portent principalement sur l’économie monétaire et sur l’économie de la protection sociale, particulièrement les retraites et la politique familiale. Il a notamment publié en 1993 Quelles retraites en l’an 2000 ?, en 1999 Retraites en Péril, et en 2003 avec Alain Madelin Quand les autruches prendront leur retraite.

Activités

Il a siégé 15 ans au Conseil économique et social, dont il reste membre honoraire, a exercé d’importantes responsabilités associatives, appartient à diverses sociétés savantes nationales et internationales, et il écrit de nombreux articles, tant dans des revues et journaux grand public que dans des revues scientifiques.

Ses derniers ouvrages parus sont : Le Labyrinthe aux éditions des Belles Lettres en 2015, Retraites : le dictionnaire de la réforme. L’Harmattan, 2010, Les enjeux 2012 de A à Z. L’Harmattan, 2012, et La mort de l'État providence ; vive les assurances sociales, coécrit avec Arnaud Robinet (Les Belles-Lettres, 2013.)

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
évasion fiscale

Du magot caché de Raymond Barre aux questions sur la gestion du patrimoine d’Emmanuel Macron, pourquoi personne n’a-t-il le courage de s’attaquer au monstre fiscal français ?

Qu’il s’agisse de cas de fraude avérée, d’optimisation fiscale parfaitement légale ou de stratégies patrimoniales contraintes, les personnalités politique sont souvent confrontées au poids et à la complexité du système fiscal français dans leur vie personnelle. Pourquoi n’en tirent-ils aucune conclusion quant au big bang à mener pour revenir à un système simple où le consentement à l’impôt ne soit plus compromis par le ras-le-bol fiscal des Français ?
04/07/2019 - 07h04
579
Usine à gaz

Comment continuer à défendre la complexité d’un système fiscal dans lequel plus de la moitié des membres du gouvernement sont l’objet de redressements fiscaux malgré leur bonne foi ?

Plus de la moitié des ministres ont eu une rectification fiscale l'an dernier. Mais à "l'exception d'un cas, tous les contribuables concernés étaient de bonne foi". Une situation qui pousse à s'interroger sur la fiscalité française.
30/05/2019 - 10h15
817
Des paroles et des actes

Ce que l’Europe peut ou pas concernant les 4 priorités de vote des Français

Un nouveau sondage La Tribune-BVA révèle les préoccupations des électeurs vis-à-vis de l'Europe. En tête, l'emploi (80%), devant le pouvoir d’achat (77%), la lutte contre le terrorisme et le maintien de la paix en Europe (77%). Comment l'Union européenne peut répondre à ces enjeux ?
26/05/2019 - 09h58
52
Patate chaude

Edouard Philippe et le gouvernement au chevet de la dépense publique : mais qui bénéficie vraiment de quoi aujourd’hui en France ?

Le Premier Ministre ouvre ce lundi le séminaire du gouvernement censé préparer la mise en œuvre des annonces du Président de la République : il devra répondre à la demande de justice en termes de dépenses publiques exprimée par les gilets jaunes.
29/04/2019 - 07h53
3119
Fondations

Près d'un milliard d'euros de dons pour Notre-Dame : une occasion en or pour repenser le lien entre sens de la dépense publique et consentement à l'impôt

Depuis lundi soir, les dons affluent pour reconstruire Notre-Dame de Paris. A elles seules, les familles Pinault, Arnault et Bettencourt ont débloqué plus de 500 millions d'euros.
17/04/2019 - 07h37
152
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours