À Propos

Frédéric Dabi est directeur général adjoint de l'Ifop et directeur du pôle Opinion et Stratégies d’entreprise.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Entre-deux-tours
Macron / Le Pen... sous le regard plus crispé que jamais des Français : qui a intérêt à quoi dans le débat d'entre deux tours ?
Ce mercredi soir, le débat télévisé qui opposera Marine Le Pen et Emmanuel Macron présentera des enjeux très différents pour chacun des candidats. Pour bien comprendre les positionnements de chacun, voici un petit décryptage préalable des quelques sujets-clés.
05/05/2017 - 12h23
029
Duel annoncé
Voter Macron pour éviter le Pen ? Les clés pour vraiment comprendre le rapport de force
A partir du sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match sur les rapports de force électoraux à deux mois du second tour, voici les clés sociologiques, politiques, géographiques et idéologiques du possible affrontement Le Pen-Macron.
09/03/2017 - 17h12
054
Femme d'influence
Marine Le Pen, personnalité politique la plus susceptible de défendre la cause des femmes lors de la présidentielle de 2017 aux yeux des Français
Atlantico révèle en exclusivité les résultats de l'enquête Génération Femmes d'Influence/Ifop sur les Français et les Français et la cause des femmes, dans la perspective de l'élection présidentielle.
05/12/2016 - 08h46
05
"Loup y es-tu ? M'entends-tu ?"
Evaporé : mais où est passé l’électorat de gauche porté disparu depuis 2012 ?
Outre la tentation du vote FN, la perte du potentiel électoral de la gauche au cours du quinquennat Hollande s'explique essentiellement par l'augmentation du nombre d'électeurs abstentionnistes.
09/12/2016 - 13h09
011
Et si la gauche ne s'était pas déplacée
Sans la participation des électeurs de gauche, François Fillon aurait probablement remporté la primaire dès le premier tour
Après ce premier tour de la primaire, la victoire de François Fillon aurait pu être encore plus importante si les électeurs de gauche ne s'étaient pas mobilisés. Mathématiquement le désaveu de la droite envers Alain Juppé aurait pu avoir comme conséquence la victoire de François Fillon dès le premier tour.
25/11/2016 - 15h44
031
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours