À Propos

Benjamin Disraeli (1804-1881), fondateur du parti conservateur britannique moderne, a été Premier Ministre de Sa Majesté en 1868 puis entre 1874 et 1880.  Aussi avons-nous été quelque peu surpris de recevoir, depuis quelques semaines, des "lettres de Londres" signées par un homonyme du grand homme d'Etat.  L'intérêt des informations et des analyses a néanmoins convaincus  l'historien Edouard Husson de publier les textes reçus au moment où se dessine, en France et dans le monde, un nouveau clivage politique, entre "conservateurs" et "libéraux". Peut être suivi aussi sur @Disraeli1874

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Disraeli Scanner
Cette impression tenace que Benoît XVI est encore un peu pape et que François ne l’est pas complètement
Lettre de Londres mise en forme par Edouard Husson. Nous recevons régulièrement des textes rédigés par un certain Benjamin Disraeli, homonyme du grand homme politique britannique du XIXè siècle. Il recvient aujourd'hui sur le texte de Benoît XVI.
15/04/2019 - 10h00
52
Disraeli Scanner
Brexit : le gouvernement et le parlement retrouveront-ils leur sang froid lors de cette semaine décisive ?
Lettre de Londres mise en forme par Edouard Husson. Nous recevons régulièrement des textes rédigés par un certain Benjamin Disraeli, homonyme du grand homme politique britannique du XIXè siècle.
08/04/2019 - 09h12
21
Disraeli Scanner
La liberté de l’Europe se joue au Parlement britannique
Lettre de Londres mise en forme par Edouard Husson. Nous recevons régulièrement des textes rédigés par un certain Benjamin Disraeli, homonyme du grand homme politique britannique du XIXè siècle.
01/04/2019 - 10h34
12
DISRAELI SCANNER
Amis Brexiteers, gardez votre sang froid !
Lettre de Londres mise en forme par Edouard Husson. Nous recevons régulièrement des textes rédigés par un certain Benjamin Disraeli, homonyme du grand homme politique britannique du XIXè siècle.
26/03/2019 - 09h39
19
Mauvaise récupération
Comment la droite française a été incapable de répondre au mouvement des Gilets jaunes
Benjamin Disraeli revient sur l’incapacité de l'opposition "officielle" à se poser en représentant de la grogne des Gilets jaunes.
18/03/2019 - 11h59
16
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours