À Propos

Journaliste indépendant, spécialisé dans l’étude des droites françaises, Bruno Larebière a été durant dix ans rédacteur en chef de l’hebdomadaire Minute. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Jean-Paul II (éd. Chronique, 1998) et De Gaulle (éd. Chronique).

Il prépare actuellement un ouvrage sur Les Droites françaises vues de droite (parution 2017).

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Ami, si tu tombes...

Le grand doute : et si François Fillon est sorti du jeu, qui pourrait être un candidat de substitution ?

Alors que François Fillon est confronté à des fortes turbulences dans sa campagne suite à la révélation PenelopeGate, que le candidat à la Présidentielle a évoqué lui même qu'il "renoncerait" en cas de mise en examen, et que les Echos évoquent clairement la possibilité d'un "Plan B", revue de détails de ce qui pourrait advenir en cas "d'empêchement" de l'ancien favori des sondages.
27/01/2017 - 18h43
03
Accident de parcours

Mais que va devenir cette droite des valeurs qui pensait lancer ses propres frondeurs en cas de victoire d’Alain Juppé ?

Alors que Laurent Wauquiez et Guillaume Peltier avaient misé sur un duel Sarkozy-Juppé à la primaire de la droite et du centre, la victoire de François Fillon, qu'ils n'avaient pas du tout anticipée, compromet leur avenir politique.
09/12/2016 - 13h10
04
Mauvaise idée

Pourquoi Jean-Marie Le Pen se trompe lourdement en pensant que le FN devrait renoncer à sa stratégie de dédiabolisation suite à la victoire de Trump

Jean-Marie Le Pen a profité de la victoire de Donald Trump pour inciter sa fille à suivre les pas du nouveau président américain. Mais les conditions électorales diffèrent grandement entre les deux candidatures , et Marine Le Pen pourrait perdre plus en abandonnant la dédiabolisation que son père ne le croit.
11/11/2016 - 12h25
019
(Dés)Union des droites

Le Rassemblement Bleu Marine perd le SIEL de Paul-Marie Coûteaux et ne rassemble plus que lui-même...

Le départ du Siel du Rassemblement Bleu Marine pose désormais la question de la raison d'être de cette union, tant le Front national paraît aujourd'hui bien seul aux commandes.
11/11/2016 - 12h10
011
Billard à 66 bandes

Mais au-delà de tuer Nicolas Sarkozy, quel objectif politique pour Patrick Buisson aujourd'hui ?

Si l'homme est connu pour son esprit d'analyse, il l'est aussi pour sa capacité à être dans l'action.
07/10/2016 - 12h20
020
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours