À Propos

 

Alexandre Baradez, 33 ans, diplômé de l'ESCE (Paris/La Défense) en 2003 a d'abord évolué plusieurs années chez BNPPARIBAS puis la Banque ROBECO en gestion privée avant de rejoindre SAXO BANQUE en 2009 en tant que Sales Trader. Son expérience des marchés financiers et plus particulièrement du marché des devises lui confère rapidement le rôle d’Analyste Marchés. Interlocuteur privilégié des médias français, il délivre quotidiennement des analyses sur les marchés financiers, tendances, risques macro-économiques et participe régulièrement à des conférences dédiées aux investisseurs. En novembre 2013, il rejoint le groupe IG, leader mondial des CFD, côté à Londres au FTSE 250, en tant que Chief Market Analyst.

 

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Volatilité

L’étrange sérénité des marchés financiers face aux incertitudes politiques majeures qui planent sur le monde

Le think tank américain Policy Uncertainty a publié un indice sur le niveau d'incertitude économique lié aux politiques économiques. L'incertitude évoquée ne se retrouve pourtant pas dans les indices de risques monétaires.
27/11/2019 - 09h23
9 0
Vers un hiver rude ?

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

Les craintes d'une possible récession pour l'année 2020 resurgissent. Les grands groupes tentent de changer de stratégie d'investissement.
10/10/2019 - 10h31
180 0
Inattendu

Les taux de la dette américaine à 30 ans passe en-dessous de ceux de la FED : faut-il partager l’inquiétude des marchés ?

Les taux à trente ans de la Fed viennent de passer sous le niveau des Fed Funds. Cette baisse n'est pas propre au marché américain : elle a aussi lieu en Europe.
06/07/2019 - 10h37
5 0
Relance

L’économie française, bouée de sauvetage de la zone euro ?

L'institut Markit vient de publier ses indices PMI. On note un fort ralentissement de l'Allemagne et une bonne résilience de l'économie française.
24/06/2019 - 07h08
9 1
Il est l'or...

Pourquoi l’or n’a pas été le placement du siècle

Au plus bas depuis 6 ans, la demande mondiale pour l'or est victime d'une succession de facteurs économiques et monétaires qui viennent influer son cours. Souvent présenté comme une valeur refuge, le cours de l'or dépend d'une multitude de facteurs et surtout de la volonté des différentes banques centrales.
15/08/2015 - 12h35
0 0
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours