En direct
Best of
Best of du 16 au 22 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

02.

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

05.

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

06.

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

07.

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

06.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Réforme
Grève du 5 décembre : Emmanuel Macron considère que la mobilisation est "avant tout contre la fin des régimes spéciaux"
il y a 5 heures 45 min
pépites > Politique
Union des droites
Les Républicains : une procédure d'exclusion vise Erik Tegnér
il y a 10 heures 53 min
pépites > France
Journée de mobilisation
FNSEA – Monde agricole : 1.000 tracteurs vont converger vers Paris le mercredi 27 novembre
il y a 11 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suite française" de Irène Némirovsky : adaptation méritoire d’une œuvre, dont l’auteure puis l’exhumation littéraire firent grand bruit en leur temps

il y a 12 heures 1 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la Belle au bois dormant noue sa cravate et quand s’allument les aurores boréales : c’est l’actualité des montres à la fin de l’automne
il y a 13 heures 50 min
décryptage > Société
L’enfer, c’est nous autres

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

il y a 15 heures 32 min
décryptage > Société
Pauvreté

Face aux inégalités : s’engager dans une dynamique de créativité

il y a 16 heures 58 min
décryptage > Culture
Touche pas à ma vahiné…

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

il y a 17 heures 31 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
"Paranoïsation", "désassimilation" et communautarisme : l’antiracisme dévoyé au profit d'un projet de conquête islamiste
il y a 18 heures 14 min
décryptage > Environnement
Roger Hallam

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

il y a 19 heures 11 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 21 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 30 min
Justice
Carlos Ghosn et son épouse Carole ont pu enfin communiquer pour la première fois en sept mois
il y a 11 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les renards et les lions" de Marcello Simonetta : le destin hors norme des fils de Laurent de Médicis

il y a 11 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pour l'amour des livres" de Michel Le Bris : une amitié entre le voyage et la littérature

il y a 12 heures 8 min
pépite vidéo > Politique
Solutions
Dialogue sous tension entre Emmanuel Macron et les anciens salariés de Whirlpool à Amiens
il y a 15 heures 5 min
pépites > Environnement
Pollution
Réchauffement climatique : les plans de la Chine sur les centrales à charbon menacent les objectifs de Paris sur le climat
il y a 16 heures 3 min
rendez-vous > France
Zone Franche
Plus que jamais, le "pognon de dingue" coule à flots mais les gens sont toujours aussi pauvres
il y a 17 heures 18 min
décryptage > Economie
Insécurité économique

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

il y a 18 heures 2 min
décryptage > Education
Réussite

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

il y a 18 heures 57 min
décryptage > Politique
Promesse

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

il y a 19 heures 28 min
© Reuters
En 2013, les importations ont chuté de 3,30% selon Eurostat.
© Reuters
En 2013, les importations ont chuté de 3,30% selon Eurostat.
Fausse bonne nouvelle

Comment l'excédent commercial de la zone euro cache en réalité la débâcle de la demande intérieure européenne

Publié le 17 février 2014
En 2013, les importations ont chuté de 3,30%, selon Eurostat. Ainsi, l’amélioration de la balance commerciale n’est pas due à un meilleur résultat sur le plan des exportations, mais à la faiblesse des importations. En cause : la politique de "passager clandestin" de la zone euro, qui attend que la croissance vienne d'ailleurs...
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En 2013, les importations ont chuté de 3,30%, selon Eurostat. Ainsi, l’amélioration de la balance commerciale n’est pas due à un meilleur résultat sur le plan des exportations, mais à la faiblesse des importations. En cause : la politique de "passager clandestin" de la zone euro, qui attend que la croissance vienne d'ailleurs...

Le 14 février Eurostat publiait les chiffres du commerce extérieur européen : « En 2013, la zone euro a enregistré un excédent du commerce international de biens de 153,8 milliards d'euros, contre +79,7 milliards en 2012». La progression de 93% de la balance commerciale apparaît dès lors comme une très bonne nouvelle. Malheureusement, le détail des chiffres traduit un tout autre phénomène.

En effet, alors que les exportations de biens hors zone euro atteignent 1887.4 milliards d’euros, soit une progression de 0.79% par rapport à 2012, les importations représentent 1733.6 milliards, soit une chute de 3.30%. Ainsi, l’amélioration de la balance n’est pas due à un meilleur résultat sur le plan des exportations, mais à la faiblesse des importations. La faiblesse de la demande intérieure européenne explique bien ce phénomène pour 80%. De ce fait, ce qui pourrait apparaître comme une bonne nouvelle n’est qu’une preuve supplémentaire de l’anémie de la demande européenne.

La situation de l’Allemagne mérite d’être développée. Les exportations du pays ont été plutôt stables au courant de l’année 2013, mais enregistrent tout de même une légère baisse de -0.3%. Par contre les importations baissent de leur côté de 1.5%. La balance commerciale atteint ainsi un total de 185.5 milliards d’euros. Ce dernier chiffre est à mettre en rapport avec la balance européenne de 153.8 milliards. C’est-à-dire que l’Allemagne parvient à obtenir une balance commerciale de 20% supérieure à celle de l’ensemble de la zone européenne.

Concernant la France, c’est le statu quo. Les exportations de biens baissent de 1.88% à 401.9 milliards, alors que les importations atteignent 471.7 milliards, soit une baisse de 2.88%. C’est ainsi que la balance commerciale « s’améliore » en passant de -76.1 milliards en 2012 à -69.9 milliards en 2013, et ce uniquement en raison de la baisse des importations. 

La hausse de 0.79% des exportations européennes pose question. Alors que les Etats Unis, le Japon, ou le Royaume Uni ont pu retrouver des couleurs sur le plan de la croissance en cette année 2013, la zone euro n’est pas parvenue à en profiter sur le plan du commerce extérieur. Ceci alors même que la Royaume Uni a pu voir ses exportations progresser de 11% sur cette seule année. C’est ainsi que la logique européenne actuelle consiste à déprimer de plus en plus son marché intérieur, faisant ainsi baisser toujours plus son besoin d’importer, et croise les doigts pour que les autres zones économiques du monde retrouvent de la croissance pour pouvoir leur exporter le maximum de biens. Cette tactique a un nom : faire le passager clandestin, le free rider, ce qui consiste à profiter de la croissance des autres sans rendre la pareille. Il est alors risible de constater que le Japon a pu être très sévèrement critiqué pour avoir pratiqué « une guerre des changes », car le résultat aura été de voir les importations en provenance de l’archipel chuter de 13% alors que les exportations n’ont baissé que de 3%.

Dans la même logique, et étant donné que les importations réalisées auprès des plus grands partenaires de la zone, c’est à dire du Royaume Uni (-3%), des Etats Unis (-2%), de la Chine (-5%)  ou de la Russie (0%), sont soit en chute libre soit stable, il y a fort à parier que le prochain G20, qui se tiendra à Sydney le weekend prochain, sera le lieu de certaines tensions. La question qui se pose est de savoir si l’Europe souhaite participer à la croissance mondiale, ou si elle compte simplement continuer de profiter des efforts de ses partenaires ? Car cette politique a également un coût intérieur : un taux de chômage de 12% pour la zone euro. La politique européenne est aujourd’hui aussi agressive vis-à-vis de sa population que de ses partenaires commerciaux. Si ces derniers venaient à ralentir leur rythme de progression, le château de cartes européen risque bien de s’écrouler.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

02.

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

05.

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

06.

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

07.

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

06.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
vangog
- 18/02/2014 - 00:55
@Benvoyons Si les Anglais ont réussi ce qui n'est
pas une prouesse, avec de tels navets à la tête de l'Europe, pourquoi la France ne le réussirait-elle pas?
Conserver les avantages de l'Europe et en rejeter les nombreuses contraintes et inconvénients...
Le pauvre cretin de Mitterrand avait abandonné aux Anglais leur faculté de profiter de l'Europe commerciale, sans avoir les inconvénients de l'Euro, contre la promesse de conserver la PAC...
Oui, mais voilà!
La PAC coûte 7 Milliards de plus à la France qu'il n'en revient à ses agriculteurs.
Cherchez l' erreur...
20dicte
- 17/02/2014 - 21:52
Blabla et la tête
Blabla et la tête hahahaaaalouette . Et on vous explique par l age du velo de ma grand mère intégré à celui du capitaine que la crise est fatalité et profite beaucoup à peu ( je ne parle pas des barman)
ignace
- 17/02/2014 - 18:14
Sacré Vangog.......toujours a fond
je vous souhaite une médaille du mérite de la part du FN (sérieusement)