En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron

05.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

06.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

07.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 1 heure 4 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 2 heures 29 min
light > Culture
7e art
"Soumission" : le roman de Michel Houellebecq sera bientôt adapté au cinéma par le réalisateur Guillaume Nicloux
il y a 7 heures 39 min
light > Politique
Classe politique endeuillée
L'ancien ministre socialiste Michel Charasse est décédé à l'âge de 78 ans
il y a 9 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie de Gérard Fulmard" de Jean Echenoz : un pastiche de polar, plaisant mais pas fracassant !

il y a 10 heures 42 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le noir passe au blanc et quand le design horloger est de retour : c’est l’actualité des montres à l’heure du Covid-19
il y a 11 heures 5 min
pépite vidéo > Europe
Lutte contre l'extrémisme
Attentats à Hanau : l'hommage émouvant des Allemands envers les victimes
il y a 12 heures 50 sec
décryptage > Environnement
Inquiétudes

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

il y a 13 heures 23 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 14 heures 49 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 15 heures 55 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 1 heure 17 min
light > People
Parisian Way of Life
Une plaque a été installée dans un restaurant KFC à Paris après le passage de Kim Kardashian et Kanye West
il y a 5 heures 58 min
pépites > Justice
Affaire Griveaux
Piotr Pavlenski indique être à l'origine du vol des vidéos sur l'ordinateur d'Alexandra de Taddeo
il y a 8 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"What is love" d'Anne Buffet : un contrepied systématique et réjouissant des poncifs sur l’amour

il y a 10 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Miroir de nos peines" de Pierre Lemaitre : un roman passionnant dont on regrette de tourner la dernière page...

il y a 10 heures 50 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : un expert chinois indique que des patients "guéris" pourraient toujours véhiculer le virus
il y a 11 heures 26 min
décryptage > Défense
Dissuasion

L’armement nucléaire français est incontournable à l'indépendance de la France

il y a 13 heures 4 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 13 heures 51 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 15 heures 19 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 16 heures 11 min
© Reuters
Le revenu imposable de 15 millions de salariés a artificiellement augmenté en 2013.
© Reuters
Le revenu imposable de 15 millions de salariés a artificiellement augmenté en 2013.
Parcours du combattant

Bug sur ⅔ des fiches de paie des salariés de décembre : un cas d'école du calvaire politico-administratif français pour les entreprises

Publié le 14 janvier 2014
Les 15 millions de Français disposant d'une mutuelle d'entreprise obligatoire ont reçu une fiche de paie erronée en décembre 2013. En cause, le budget 2014, qui a été voté après que les entreprises ont bouclé lesdites fiches. Focus sur la relation politique-entreprises, bien souvent houleuse.
Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les 15 millions de Français disposant d'une mutuelle d'entreprise obligatoire ont reçu une fiche de paie erronée en décembre 2013. En cause, le budget 2014, qui a été voté après que les entreprises ont bouclé lesdites fiches. Focus sur la relation politique-entreprises, bien souvent houleuse.

Tiens! Un certain nombre de Français ont commencé à comprendre que la loi de finances pour 2014 avait un impact douloureux... dès 2013 ! La lecture hier du site d’Europe 1 le prouve : le revenu imposable de 15 millions de salariés a artificiellement augmenté en 2013 sans que les intéressés ne le sachent. Mais cette petite adaptation législative aura un impact sensible sur leur avis d’imposition à venir.

L’une des principales mesures de la loi de finances a en effet consisté à fiscaliser les versements de l’employeur pour les contrats de complémentaire santé d’entreprise ou de branche professionnelle - ce que les Français appellent couramment la «mutuelle». Tant que ces contrats étaient facultatifs, le législateur leur avait accordé un avantage fiscal, histoire d’encourager les employeurs à y souscrire.

Avec le désormais fameux ANI du 11 janvier 2013, supposé consacrer le triomphe de la démocratie sociale, ces contrats de complémentaire santé sont devenus obligatoires à l’horizon du 1er janvier 2016 pour toutes les entreprises. L’occasion était rêvée, pour un ministère des Finances avide de recettes nouvelles, de supprimer un avantage fiscal qui coûte, bon an mal an, 1 milliard d’euros à l’État. Ce qui fut dit fut fait : la loi de finances pour 2014 intègre dans le calcul du revenu imposable les versements patronaux auprès de l’assureur.

Concrètement, si vous êtes salarié en entreprise, avec un contrat santé d’entreprise, il est probable que votre employeur paie à votre place une somme avoisinant la moitié de la prime. Pour aller vite, un contrat santé coûte grosso modo 900 euros par an, et les employeurs acquittent souvent la moitié de cette somme : 450 euros. Jusqu’ici, ces 450 euros n’étaient pas considérés comme un revenu imposable pour le salarié. A compter du 1er janvier 2013, ce petit avantage est supprimé ! Et fera l’objet d’une imposition dès 2014, au titre des revenus 2013.

Vous voici donc plus riche, à votre insu, d’environ 450 euros. Si vous êtes imposé à 30 %, vous devrez donc acquitter un impôt supplémentaire de 135 euros sur cette somme que vous ne percevez pas !

Surtout, les logiciels de paie n’ayant évidemment pu être modifiés avant la promulgation de la loi, les salariés ont généralement reçu une fiche de paie de décembre avec un décompte totalement trompeur. Le récapitulatif annuel n’intègre pas ce montant dans le total. Il reviendra à chacun de restituer la juste somme pour la déclaration de juin.

Bien entendu, les prestataires informatiques sont aux anges: encore une loi votée à l’arrachée qui oblige toutes les entreprises à adapter les applicatifs qu’elles utilisent pour gérer leurs ressources humaines et la paie de leurs salariés. Par les temps qui courent, un petit marché obligatoire de ce type n’est jamais inutile!

Pour mémoire, les trois quarts des salariés du secteur privé bénéficient d’un contrat santé apporté par leur entreprise, soit 15 millions de personnes. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron

05.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

06.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

07.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
MauvaiseFoi
- 15/01/2014 - 06:33
Rumeur
Il paraît qu'hier sur les étranges lucarnes, un clown nain, gros et binoclard a fait un numéro d'illusionnisme minable.
Salaudepatron
- 14/01/2014 - 18:09
C’est toujours pareil,
Au début, les politiques incitent les chefs d’entreprises à souscrire volontairement à des mécanismes non soumis aux charges et qui profitent aux salariés... comme l’intéressement par exemple.
Avant d’être élu, Flamby clamait qu’il était normal de permettre aux salariés de profiter des bénéfices, lorsqu’il y en avait et que les actionnaires devaient partager...
Bilan, à peine élu, ce salopard augmente le forfait social à 20 %, donc l’intéressement coûte maintenant 20 % de plus aux employeurs... c’est tout ça de bénéfice non réinvestit...
Et aujourd’hui, idem pour les mutuelles... alors qu’il nous bassine en ce moment même avec sa conférence de presse, où il affirme qu’il ne faut pas plomber les entreprises !
zoe intergalactique
- 14/01/2014 - 15:07
Si changement tranche d'imposition
Ceux qui vont changer de tranche d'imposition devraient se questionner sur leur intérêt à conserver la mutuelle d’entreprise ou à adhérer à la mutuelle de leur choix ? (S’ils en ont le droit,)