En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 49 min 7 sec
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 2 heures 28 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 2 heures 51 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 3 heures 34 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 3 heures 59 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 4 heures 1 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 4 heures 2 min
pépites > Société
Fin de vie
Meurthe-et-Moselle : une centenaire en grève de la faim pour obtenir "le droit de mourir"
il y a 21 heures 15 min
pépites > Société
Fin de l'accalmie
Déconfinement : la Sécurité routière s'inquiète d'une surmortalité "alarmante"
il y a 22 heures 3 min
light > People
Rétrogradage
Kylie Jenner accusée d'avoir menti sur sa fortune : "Forbes" la retire de sa liste des milliardaires
il y a 22 heures 51 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 1 heure 50 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 2 heures 38 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 3 heures 19 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 3 heures 59 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 4 heures 1 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 4 heures 1 min
pépites > Santé
Victimes indirectes
Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé
il y a 20 heures 44 min
pépite vidéo > International
Embrasement
Mort de George Floyd : Des manifestations éclatent dans tous les Etats-Unis
il y a 21 heures 42 min
light > People
Recherche
Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"
il y a 22 heures 22 min
pépite vidéo > Politique
Débat
Eric Zemmour face à Michel Onfray : retrouvez leur débat sur l'avenir de la gauche en France
il y a 23 heures 14 min
© Reuters
Les relations entre François Hollande et Angela Merkel vont se durcir.
© Reuters
Les relations entre François Hollande et Angela Merkel vont se durcir.
L'Édito de Jean-Marc Sylvestre

Pourquoi les relations franco allemandes vont vers un durcissement malgré la nouvelle coalition au pouvoir

Publié le 05 décembre 2013
Contrairement à ce que les dirigeants français pensaient, les relations avec l’Allemagne vont se durcir pendant le troisième mandat d’Angela Merkel : son gouvernement n’est pas encore au travail, la coalition CDU-CSU/SPD n’est pas encore approuvée… Les signes d’un durcissement de la position allemande en Europe se multiplient tous les jours à Berlin mais aussi à Bruxelles et même à Francfort au conseil de la BCE.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Contrairement à ce que les dirigeants français pensaient, les relations avec l’Allemagne vont se durcir pendant le troisième mandat d’Angela Merkel : son gouvernement n’est pas encore au travail, la coalition CDU-CSU/SPD n’est pas encore approuvée… Les signes d’un durcissement de la position allemande en Europe se multiplient tous les jours à Berlin mais aussi à Bruxelles et même à Francfort au conseil de la BCE.

La presse allemande ne se prive pas de manifester la grogne des Allemands et des dirigeants contre le laxisme des pays qui ne réussissent pas à suivre une ligne responsable. Cette perspective commence à inquiéter les dirigeants français qui ont évidemment besoin de la garantie allemande dans la négociation avec les marchés. La France aura encore besoin l’année prochaine de lever près de 170 milliards d’euros sur les marchés financiers pour assurer le financement de sa dette. La France aurait aussi besoin d’un assouplissement des conditions de redressement budgétaire imposée par l’Allemagne, sans parler de la possibilité d’émettre des euro-obligations pour financer des grands projets.

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE ÉDITION ATLANTICO BUSINESS]
Suivre @atlanticobiz
 

La France a cru, très sincèrement, que la nouvelle situation politique permettrait à Angela Merkel  d’infléchir sa position vers plus de fédéralisme au niveau de la gouvernance. Laquelle gouvernance permettrait plus de solidarité entre les États membres. Par ailleurs, l’obligation de négocier un compromis sur le salaire minimum était un premier indicateur de la volonté de l’Allemagne de céder quelques points de compétitivité. Plus de salaires, plus de frais généraux, c’est à terme plus de consommation intérieure et par conséquent moins de pression sur les exportations. Donc plus de marges pour les autres économies dont l’économie française. En réalité, les choses ne vont pas suivre ce scénario pour trois raisons.

La première, c’est qu’Angela Merkel a compris pendant sa campagne électorale que le peuple allemand était, en majorité, opposé à payer les factures des autre pays européens. Il lui faudra donc n’assurer que le service minimum. L’inflexion donnée par Mario Draghi à la banque centrale européenne vers plus de souplesse est l’objet de toutes les critiques des dirigeants allemands, relayés très bruyamment par la presse allemande. La dernière décision prise par la BCE de baisser les taux d’intérêt aurait été prise contre l’avis des représentants allemands au conseil de Francfort.

La deuxième raison appartient aux milieux d’affaires. L’industrie allemande a besoin des marchés européens en équilibre mais pas à n’importe quel prix. Pour tous les observateurs le modèle allemand pourra conserver son avance de compétitivité encore très longtemps. D’autant que cet avantage ne porte pas sur les prix mais sur la qualité des produits. Le monde entier achète des Audi ou des BMW mais certainement pas parce qu’elles seraient moins chères que les autres.

Pas question de continuer à subventionner la Grèce ou l’Italie et demain la France. Le ministre des Finances allemand s’est permis la semaine dernière de critiquer très ouvertement François Hollande en lui reprochant de n’avoir ni cap, ni politique économique cohérente. Ces propos au conseil de l’Écofin. Pierre Moscovici a été obligé, pour convaincre ses collègues de sa crédibilité, de soutenir publiquement son directeur du trésor, Ramon Fernandez, que l’on disait condamné à Paris par Jean-Marc Ayrault. Tout cela fait désordre et n’annonce pas une détermination farouche à reformer en profondeur le système français.  

La troisième raison tient à un évènement peu connu. Au départ, il était évident que l’Allemagne militait pour un renforcement de la gouvernance européenne, allant même jusqu’à prôner des institutions fédérales. Elle a aujourd’hui changé d’avis au point de militer pour un repliement très nationaliste.

D'après des sources proches de la chancellerie, c’est François Hollande qui l’aurait convaincu que l’Europe n’était pas prête, et que la crise rendait impossible toute ouverture. Or, Angela Merkel comptait sur la France avec des dirigeants nourris au lait de Jacques Delors pour impulser ces idées fédérales. Pendant sa campagne électorale, François Hollande à complètement abandonné cette ambition qui était pourtant dans l’ADN du PS.

Lors des premiers entretiens qui ont suivi la présidentielle, Angela Merkel a compris que jamais la France serait à ses côtes. Dans ces conditions, aucun chef d’État ne prendrait le risque d’un référendum sur la création des États-Unis d’Europe.

Elle a donc conçu un projet ou les avancées européennes seraient à minima. Conséquence, si Berlin ne s’investissait pas en Europe de l’Ouest elle pourrait très bien se tourner vers l’est, la Pologne et toutes les anciennes républiques soviétiques. A commencer par l’Ukraine à qui l’Allemagne a fait les yeux doux.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ARES
- 06/12/2013 - 07:36
C'était prévisible ...
L'Histoire de l'Allemagne est d'etre conquérante et pas dans l'immobilisme de Hollande ...
Encore moins de payer les factures des autres pays ...

Pour ma part quoiqu'elle décide je la soutiendrai car je n'ai pas voté pour Crétin 1er et si la France doit se casser la figure, C'est à ceux qui auront permis cela d'en etre responsable !!
Salaudepatron
- 06/12/2013 - 07:07
Angela n'a pas besoin d'être une grande économiste,
Pour réaliser que Flamby est un tocard de première, sur lequel elle ne pourra jamais compter !
ignace
- 06/12/2013 - 01:37
M Sylvestre et ses gros sabots
Encore une ratatouille qui me pousserait a me demander pourquoi notre Jean Marc ne va pas vivre son rêve outre rhin

L’Allemagne et l'Allemagne , La France est la France..une fois que l'on a dit cela.....on a tout dit
chacun debrouille ses problémes comme il peut en attendant l'explosion de cette farce qu'est l'europe actuelle