En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Flickr
Les personnes nées entre mars et juillet ont par exemple plus de chances de souffrir d'alcoolisme
Médecine et astrologie
Le zodiaque, la science et nous : oui, notre mois de naissance influe bien sur notre santé (les planètes, c’est moins sûr)
Publié le 29 novembre 2013
Les vieilles croyances astrologiques ont en fait des explications scientifiques tout à fait rationnelles. Ainsi, votre mois de naissance pourrait influencer chez vous l'apparition de certaines pathologies...
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les vieilles croyances astrologiques ont en fait des explications scientifiques tout à fait rationnelles. Ainsi, votre mois de naissance pourrait influencer chez vous l'apparition de certaines pathologies...

Et si l'astrologie n'était pas qu'un ramassis de bêtises ? Si, à l'instar de 26% d'Américains (cf : sondage Harris, 2009) et 33% de Français, vous croyez en l'astrologie, le concept de santé qui dépend du positionnement des planètes ne vous est pas étranger. Selon d'anciennes croyances, notre mois de naissance, et a fortiori notre signe astrologique, auraient une influence sur notre santé. Un précepte qui paraît de prime abord un peu fou mais qui a longtemps trouvé un certain écho du côté du corps médical. Hippocrate lui-même affirmait en son temps "qu'un médecin sans connaissance de l'astrologie n'a pas le droit de se faire appeler médecin".

Si cette pratique de la médecine astrologique a disparu avec le temps, la thèse selon laquelle notre mois de naissance influe sur notre santé est en train d'être créditée par les scientifiques qui se sont penchés sur la question. Des recherches récentes permettent de donner des explications concrètes et rationnelles à des phénomènes que nous n'étions capables que d'expliquer par la mythologie, jusqu'ici.

>>>> Sur le même sujet : Les serial killers naissent plus en novembre, les musiciens en mars : tout ce que vous ne saviez pas sur l'impact de votre mois de naissance sur votre vie

Les symptômes que l'on a le plus de chances de développer en fonction de son mois de naissance.

Il est par exemple désormais prouvé qu'une personne née en hiver pâtit d'un risque plus élevé de schizophrénie qu'une personne née au cours d'un mois ensoleillé. Il en va de même pour  le trouble bipolaire, l'autisme, la dépression et le trouble affectif saisonnier. En cause : la luminosité. La lumière pénètre en effet dans les yeux. Le signal ainsi envoyé et qui traverse notre corps finit par atteindre la sérotonine du cerveau, autrement appelée "hormone du bonheur". C'est elle qui sert à réguler l'humeur, l'appétit et le sommeil. Un déséquilibre dans la neurotransmission qui est à la base de la dépression. L'astrologie se trompait en annonçant que la Lune provoquait la folie mais disait vrai sur la hausse des troubles mentaux pour les naissances en hiver. Ce n'est donc pas le mois à proprement parler qui influe sur notre santé mais bien l'environnement dans lequel nous naissons.

Nous apprenons ainsi que les personnes nées entre mars et juillet ont plus de chances de souffrir d'alcoolisme, tandis que les troubles bipolaires se manifestent plus souvent chez les personnes nées entre janvier et avril. Certains mois apparaissent, en revanche, "privilégiés" par rapport aux autres. Septembre, octobre et novembre sont les trois mois durant lesquels les risques de troubles et de maladies sont les plus faibles. Le mois de la rentrée augmente ainsi les risques de schizophrénie (hémisphère sud) tandis que les deux mois suivants présentent un risque de scléroses multiples plus élevé (hémisphère sud).

"Ce n'est pas que les astrologues pensaient que vous êtes prédéterminés par la position des étoiles et des planètes à la naissance et que ça ne changera pas pour le reste de votre vie, précise toutefois Lauren Kassell, professeur au Département d'histoire et de philosophie des sciences de l'Université de Cambridge. Bien qu'il y ait un ensemble de choses qui se forme au moment de la conception, l'environnement dans lequel vous vous développez exerce également son influence". Tout n'est pas perdu, donc.

A lire sur le même thème : Psychogénéalogie : l'impact sur ma vie de ma place dans la famille (partie 1), Juliette Allais, Atlantico Editions. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
Ne l’appelez plus Shinzo Abe mais Abe Shinzo
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
07.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (30)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
vangog
- 02/12/2013 - 01:10
Il faut croire à l'inversion de la courbe de la lune
plus qu'à celle du chômage...
Sophile
- 30/11/2013 - 13:22
@ntzscht
Essayez et vous pourrez vérifier par vous-même.
ntzsch
- 30/11/2013 - 12:58
Le calendrier lunaire fonctionne à tous les coups.
@sophile, Certains préconisent de semer en lune croissante, d'autres en lune montante et cela fonctionne très bien. D'autres conseillent de faire l'inverse et ils ont aussi d'excellents résultats. L'essentiel étant de jardiner avec la lune et d'y croire très fort.