En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

04.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

05.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
pépites > Religion
Nouvelle polémique ?
Vesoul : une religieuse catholique privée de maison de retraite pour son voile
il y a 12 min 53 sec
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 heure 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Ingénu" de Voltaire : un Candide au pays des puissants, un Ingénu dans le monde

il y a 3 heures 8 min
pépites > Santé
Répondre à la crise
Le gouvernement dévoile son "plan d'urgence" pour l'hôpital public avec notamment une hausse du budget et une reprise de la dette
il y a 4 heures 4 min
décryptage > Politique
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

il y a 5 heures 29 min
décryptage > Politique
"J'ai besoin de vous"'

Congrès des maires : Emmanuel Macron surestime l’impact de la politique de simplification mise en œuvre à destination des élus locaux

il y a 6 heures 25 min
décryptage > International
A l'intérieur comme à l’extérieur

Le régime iranien confronté à une double contestation

il y a 6 heures 55 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

il y a 7 heures 48 min
décryptage > Société
Vos gueules les mouettes

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

il y a 8 heures 15 min
pépites > Politique
Sauvetage
Congrès des maires de France: Emmanuel Macron dit avoir "tant appris" des élus
il y a 23 heures 12 min
pépite vidéo > Religion
A la rencontre des fidèles
Visite officielle du pape François en Thaïlande et au Japon
il y a 51 min 10 sec
décryptage > Santé
Mesures

Plan d'urgence pour l'hôpital public : comment le gouvernement ménage dangereusement la chèvre et le chou

il y a 1 heure 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Misérables" : le réalisateur Ladj Ly casse la baraque

il y a 3 heures 20 min
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Des casseurs aux LBD, radioscopie de l’opinion des Français face à la violence dans les conflits sociaux
il y a 4 heures 39 min
décryptage > Economie
Lettre

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

il y a 6 heures 12 min
décryptage > France
Un aveu

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

il y a 6 heures 42 min
décryptage > Environnement
"J’ai trois Greta Thunberg à domicile"

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

il y a 7 heures 21 min
décryptage > France
Rapport

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

il y a 8 heures 2 min
Very bad trip
Etats-Unis : à 5 ans il amène de la cocaïne à l'école
il y a 22 heures 51 min
pépites > Justice
Aucun remord
Bilal Taghi, le premier homme à avoir fomenté un attentat djihadiste en prison, jugé dès ce mardi
il y a 23 heures 58 min
Le buzz du biz

Faux avis d'internautes : aux Etats-Unis, la justice sanctionne ; en France, on accouche d'une nouvelle norme

Publié le 24 octobre 2013
La rubrique du buzz du biz s’intéresse aux "nouveaux entrants" sur le marché, à leurs dynamiques innovantes et aux obstacles qu’ils rencontrent. Aujourd'hui, focus sur les modes de réglementation français et américain des commentaires d'internautes.
Erwan Le Noan est consultant en stratégie et président d’une association qui prépare les lycéens de ZEP aux concours des grandes écoles et à l’entrée dans l’enseignement supérieur.Avocat de formation, spécialisé en droit de la concurrence, il a été...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan Le Noan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan Le Noan est consultant en stratégie et président d’une association qui prépare les lycéens de ZEP aux concours des grandes écoles et à l’entrée dans l’enseignement supérieur.Avocat de formation, spécialisé en droit de la concurrence, il a été...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La rubrique du buzz du biz s’intéresse aux "nouveaux entrants" sur le marché, à leurs dynamiques innovantes et aux obstacles qu’ils rencontrent. Aujourd'hui, focus sur les modes de réglementation français et américain des commentaires d'internautes.

Lorsque Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon (l’entreprise bouc-émissaire du gouvernement français), auquel vient d’être consacrée une très intéressante biographie (The Everything Store), décida de permettre à ses clients d’écrire des avis en ligne, l’innovation fut reçue avec scepticisme [1]. On craignait qu’Amazon ne prenne un risque en ouvrant la voie aux pires critiques sur ses propres produits et les libraires jugeaient, de leur côté, que les commentaires des clients ne pourraient jamais remplacer les recommandations des professionnels.

Il faut dire que les commentaires en ligne peuvent parfois laisser dubitatifs. Popular Science a d’ailleurs décidé en septembre dernier de les interdire sur son site. La revue justifiait sa décision en se référant à une étude qui montre que ces messages d’internautes ont une influence néfaste sur la compréhension des lecteurs et favorisent la polarisation de l’opinion (laquelle relève en réalité probablement d’un tendance forte de la société américaine comme le montre une étude récente de la Fed de Philadelphie). Le magazine scientifique aurait pu citer un autre travail de recherche qui montre le comportement relativement moutonnier des commentateurs en ligne : plus un sujet est "liké", plus il a de chances de l’être encore.

La mesure, radicale, a suscité quelques débats outre-Atlantique où les sites ont des pratiques très différentes : sur The New Republic les commentaires sont cachés, sur The Atlantic ils ne sont pas autorisés par tous les auteurs, sur Reddit ils sont évidemment sacrés. Au final, la question de la publicité des commentaires sur ces sites relève du confort et de l’intégrité intellectuelle des débats : c’est leur influence sur la qualité des sites qui est en cause.

Là où les commentaires suscitent plus de débat, c’est lorsqu’ils portent sur des recommandations d’achat, comme sur des sites de voyages, de cuisine, etc. (dont le célèbre TripAvisor). Pour les commerçants évalués, les textes des consommateurs deviennent sources d’angoisses (ou de revenus) : une étude de la Harvard Business School a montré que les notes positives permettent d’augmenter le chiffre d’affaires ! Pour les autres usagers, ils sont de précieux indicateurs : près de 9 sur 10 considèrent ces avis comme très utiles (même si leur méfiance s’accroit clairement ces dernières années). L’enjeu semble si important que les Etats s’en mêlent, avec une approche un peu différente de part et d’autre de l’Océan Atlantique.

Fin septembre, les autorités de New York ont annoncé que 19 entreprises s’étaient résolues à payer 350 000 dollars d’amende pour avoir réalisé de "faux avis". L’attorney general s’était fait passer pour un producteur de yaourts en quête de recommandations bidons, service  que des sociétés s’étaient empressées de lui proposer en faisant intervenir des internautes rémunérés au Bangladesh, aux Philippines et en Europe de l’Est. Ce n’est pas la première fois que des entreprises sont ainsi sanctionnées… et ce ne devrait pas être la dernière : une autre étude estime qu’en 2014, entre 10 et 15 % des commentaires en ligne seront des faux.

Evidemment, la France étant la France, il a fallu que le régulateur public intervienne lui aussi… En juillet dernier, l’Association française de normalisation (AFNOR), qui est placée sous la tutelle du ministère de l’industrie, a proposé une norme « AFNOR AF Z74-501 » pour réglementer ces pratiques. Une « première mondiale » présentée fièrement comme étant « enfin une innovation française ».

Il y a une certaine ironie à constater que l’excellence française se porte sur la créativité réglementaire et l’inventivité régulatrice. On ne devrait pas non plus être surpris qu’une institution parapublique surgisse pour proposer des interdictions, contrôles et contraintes. Il y a cependant une bonne nouvelle dans cette dynamique réflexe : il s’agit d’une norme volontaire (pour le moment), qui peut donc s’apparenter à de l’autorégulation.

La comparaison de ces deux modes de réglementation, français et américain, est assez révélatrice de la manière dont les deux pays envisagent le marché. En France, on impose des contraintes pour encadrer a priori des pratiques libres (même biaisées). Aux Etats-Unis, jusqu’à maintenant, les interventions ont été a posteriori et judiciaires, se reposant sur le droit existant [2]. En France, on prévient et on tente d’empêcher la réalisation des éventuels dommages, ce qui implique un contrôle social très fort. Aux Etats-Unis, on sanctionne les fraudes réelles une fois qu’elles sont réalisées. La seconde démarche préserve certainement plus la liberté…


[1] C’est en tous cas, ce que raconte Richard Brandt dans une autre biographie de Jeff Bezos

[2] De manière intéressante aussi, la Cour suprême vient même d’y décider que les "likes" sur facebook étaient protégés par le Premier amendement

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

04.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

05.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Lennart
- 25/10/2013 - 06:55
De nouvelles pratiques avec l'avènement du WEB
Les nouvelles technologies amènent de nouvelles pratiques de "marketing" pas toujours très transparentes. Cela va de l'autopromotion dans wikipedia, d'infiltration de faux contributeurs dans des blogs réputés, du site qui se prétend spécialiste de l'actualité d'une société mais qui ressemble plus à une nouvelle forme de concurrence déloyale et de dénigrement sous couvert d'une prétendue information, bloggeur utilisant plusieurs pseudos différents pour rédiger et commenter. Les autorités de la concurrence mènent bien des investigations comme dans l'affaire des faux avis de consommateurs, mais la tache est immense et leurs moyens sont plutôt à la baisse dans cette période de crise.
JanniV
- 25/10/2013 - 01:19
Héritage historique
Il n'est pas irréaliste d'attribuer l'amour français de la règlementation a priori à la conjugaison de la philosophie de Colbert, du centralisme des Jacobins et du dirigisme de Bonaparte tous trois remixés à la mode de la Vè république. Ça donne des énarques qui produisent une inflation lois (de moins en moins respectées ou appliquées puisqu'elles perdent leur valeur) tout ça pour justifier leur existence et celle de leur cabinet (directeur et assistantes si possible officiant dans les ors républicains inconnus de la monarchie britannique) au sein de l'observatoire lambda des fourmis ou des soucoupes volantes par exemple.
jerem
- 24/10/2013 - 23:48
ca va leur faire plaisir
"le comportement relativement moutonnier des commentateurs en ligne : plus un sujet est "liké", plus il a de chances de l’être encore."

ah oui comme "les plus lus" "les plus commentés" "les plus partagés"