En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

05.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

06.

Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff

07.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 14 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 16 heures 9 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 18 heures 23 min
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 20 heures 9 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 20 heures 43 min
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 21 heures 2 min
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 21 heures 17 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 21 heures 28 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 1 jour 9 heures
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 1 jour 11 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 15 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 16 heures 16 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 20 heures 4 min
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 20 heures 26 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 20 heures 54 min
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 21 heures 9 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 21 heures 25 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 21 heures 39 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 1 jour 11 heures
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 1 jour 12 heures
© Reuters
Des familles de gendarmes doivent vivre sans chauffage faute d'argent.
© Reuters
Des familles de gendarmes doivent vivre sans chauffage faute d'argent.
Au pain sec et à l'eau

Les gendarmes vont-ils finir l'année au chômage technique et sans chauffage à cause du gel des budgets ?

Publié le 23 octobre 2013
Selon des parlementaires de l'opposition qui ont auditionné Denis Favier, le directeur général de la gendarmerie nationale, le gel des crédits se fait ressentir chez les gendarmes qui connaissent des difficultés à payer carburant et loyers.
Quentin Michaud est journaliste spécialisé dans les questions de défense et de stratégie. Il a été formé à l'Ecole de guerre économique.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quentin Michaud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quentin Michaud est journaliste spécialisé dans les questions de défense et de stratégie. Il a été formé à l'Ecole de guerre économique.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon des parlementaires de l'opposition qui ont auditionné Denis Favier, le directeur général de la gendarmerie nationale, le gel des crédits se fait ressentir chez les gendarmes qui connaissent des difficultés à payer carburant et loyers.

Atlantico : Selon un communiqué du collectif de la Droite populaire, la gendarmerie nationale n’a plus les moyens de régler ses loyers aux collectivités territoriales. Selon ces parlementaires, bon nombre de ces logements sont insalubres et faute d’argent, des familles doivent vivre sans chauffage. Quelles difficultés rencontre actuellement la gendarmerie ? Les gendarmes vont-ils connaître une fin d’année difficile au chômage technique et sans chauffage à cause du gel des budgets ?

Quentin Michaud : Ces problèmes ne sont pas nouveaux. La gendarmerie a toujours été un mauvais payeur. Elle hérite de problèmes de gestion financière de longue date. Elle a toujours eu du mal à payer ses loyers, ses GAV (gendarmes adjoints volontaires recrutés sur deux ans renouvelables rémunérés entre 820 et 904 euros net par mois). Il y a toujours eu des locaux insalubres à rénover car la gendarmerie ne consacre pas de budget à l’entretien des locaux. Aujourd’hui, avec les crédits qui fondent, ces problèmes sont encore plus mis en valeur.

On n’est pas encore au stade où on ne peut pas rémunérer les gendarmes mais il est vrai qu’il y a des problèmes pour chauffer certaines casernes. Il est vrai que les gendarmes craignent d’avoir des problèmes dans le versement de leur salaire. La gendarmerie n’est pas passée sur Louvois, le logiciel de gestion de paie des militaires. La gendarmerie utilise aujourd’hui un moyen basique de versement des soldes de ces gendarmes. Pour autant, on n’est pas non plus au bord de la cessation de paiements.

Les gendarmes déclarent assurer les urgences mais faire moins de prévention. Le gel du budget de la gendarmerie menace-t-il la sécurité des Français ?

Aujourd’hui, un vaste programme est lancé : celui des ZSP (zones de sécurité prioritaire) pour renforcer la sécurité dans les zones sensibles un peu partout en France. On renforce les effectifs mais on ne sait pas si la création d’effectifs promise par le ministre va compenser les besoins aujourd’hui. Le sentiment actuel qui ressort est l’inquiétude. Les gendarmes de jour font leur travail en brigade et leur travail en ZSP la nuit. Les ZSP « surutilisent » certaines ressources humaines au niveau de la gendarmerie.

La sécurité n’est pas pour autant remise en cause, il n’y a pas de déserts ruraux ni d’espaces complètement vides. Il y a plutôt des brigades de gendarmes plus restreintes en termes d’effectifs et de moyens techniques. Celles-ci feront moins de patrouilles, moins de plein d’essence : aujourd’hui il n’y a pas de petites économies. 

Denis Favier, ex-patron du GIGN, a dit dans une audition à l'Assemblée nationale devoir faire face aux conséquences du gel des crédits décidés par Bercy. Quel sera, en plus des 6 milliards déjà décidés pour 2013, le nouveau train d’économies ?

Le nouveau train d’économies sera de 2 milliards d’euros en plus des 6 milliards déjà décidés pour 2013. Le ministère de l’Intérieur a engagé une vaste bataille contre Bercy pour sauvegarder son budget. L’idée est de mettre en valeur ce à quoi servent les dépenses pour justifier les crédits. Aujourd’hui la gendarmerie a des crédits qui fondent : les réservistes doivent attendre plusieurs mois pour être payés. Le général Favier est attentif et la gendarmerie n’est pas en danger, elle a au contraire l’écoute des plus hauts responsables en terme de sécurité publique ou pour des interventions pointues.

Ces baisses de budget seront trouvées dans les crédits d’équipement, on renouvellera moins d’équipements que prévu. Par exemple, la gendarmerie a annulé le renouvellement des véhicules blindés à roue de la gendarmerie (VBRG) qui ont plus de trente ans d’âge. Il y a une seule utilisation de la gendarmerie et de la police pour la maintenance des véhicules, ce qui permet de faire des économies. Il y a de plus en plus de GAV (expliqué plus haut) car ils coûtent moins cher qu’un gendarme ou officier de carrière. Cela vaut aussi dans la police. L’économie se fait autant dans la gestion des ressources humaines, dans leur emploi en opérations que dans l’achat d’équipements et la maintenance

La gendarmerie peut-elle se retrouver en cessation de paiements ?

On n’est pas là aujourd’hui. Des budgets ont fondus, d’autres vont être stabilisés, on est en crise mais on n’est pas dans une situation où on ne peut plus rémunérer les gendarmes. Les policiers et les gendarmes ont un certain pouvoir.

Entre 2008 et 2019, la Défense aura perdu environ 82 000 emplois. Comment expliquer que ce ministère soit plus touché que les autres ?

Est-ce que la défense est une variable d’ajustement ? Voici la question éternelle. Si vous faisiez les mêmes coupes budgétaires ou les mêmes suppressions d’emploi dans un grand groupe français ou dans l’éducation nationale, quelle serait la situation ? Aujourd’hui les militaires ont le sentiment de faire les frais plus que les autres.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

05.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

06.

Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff

07.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (17)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
la saucisse intello
- 24/10/2013 - 04:17
Hier aprés-midi, 16h00.....
A l'entrée du Bleymard (48), au carrefour de la route qui repart vers Belvezet et la plaine de Montbel, SIX gendarmes en deux équipes. But du dispositif : Faire ouvrir les coffres des voitures afin de vérifier.......les récoltes de champignons ! Je n'en ai pas cru mes oreilles !.......Et pourtant ! Les racailles ont de beaux jours devant elles ! Alors si c'est ça "le dernier rempart de la république", vivement les trompettes de Jéricho !
WebVortex
- 24/10/2013 - 01:32
Economie peut être !
Ben oui, vu que les verts sont au gouvernement, il faut faire des économie d'énergie.
Or lorsqu'un pandore est dans son estafette derrière son radar, pas besoin de chauffer l'appart, c'est du gâchis, autant laisser tourner le moteur ! Si nos "percepteurs" se mettent à dilapider ce qu'ils font gagner à l'état, où va nous !
WebVortex
- 24/10/2013 - 01:27
@ legaulois
Ca c'était AVANT !
Cette époque du gendarme qui avait le respect de la population, du gendarme qui faisait son boulot, répressif mais aussi préventif c'était AVANT, lorsqu'ils avaient encore le respect de l'uniforme qu'ils portaient ! Aujourd'hui on ne peut plus dire qu'il s'agit d'un corps d'élite. Ils se sont fait "acheter" avec 2 points d'indice... la population ? Ils s'en tapent, ils remplissent les quotas, font du chiffre, font des plan de carrière, sont au service d'un parti au gouvernement et demain d'un autre sans plus d'état d'âme. Regardez donc ce qui se passe sur les routes, c'est la jungle ! (Enfin les prédateurs respectent la limite de vitesse, il n'y a donc pas faute). On ne les voit plus qu'avec une paire de jumelle laser vissée dans le front ou plutôt on ne les voit plus. Non franchement j'avais un profond respect pour ce qu'ils étaient, ça c'était avant, ce ne sont plus que des fonctionnaires zélés.