En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

04.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

05.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Des casseurs aux LBD, radioscopie de l’opinion des Français face à la violence dans les conflits sociaux
il y a 2 min 30 sec
décryptage > Economie
Lettre

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

il y a 1 heure 35 min
décryptage > France
Un aveu

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

il y a 2 heures 5 min
décryptage > Environnement
"J’ai trois Greta Thunberg à domicile"

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

il y a 2 heures 44 min
décryptage > France
Rapport

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

il y a 3 heures 25 min
Very bad trip
Etats-Unis : à 5 ans il amène de la cocaïne à l'école
il y a 18 heures 14 min
pépites > Justice
Aucun remord
Bilal Taghi, le premier homme à avoir fomenté un attentat djihadiste en prison, jugé dès ce mardi
il y a 19 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Un dimanche à Ville d'Avray" de Dominique Barbéris : Une Madame Bovary des temps modernes, un roman à l’humour mordant

il y a 21 heures 32 min
light > People
The Big bucks
Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars
il y a 23 heures 13 min
pépite vidéo > Politique
Décentralisation
François Baroin : "la fédération des volontés locales" plus importante "qu'un pouvoir très centralisé"
il y a 23 heures 36 min
décryptage > Politique
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

il y a 52 min 56 sec
décryptage > Politique
"J'ai besoin de vous"'

Congrès des maires : Emmanuel Macron surestime l’impact de la politique de simplification mise en œuvre à destination des élus locaux

il y a 1 heure 49 min
décryptage > International
A l'intérieur comme à l’extérieur

Le régime iranien confronté à une double contestation

il y a 2 heures 18 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

il y a 3 heures 11 min
décryptage > Société
Vos gueules les mouettes

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

il y a 3 heures 38 min
pépites > Politique
Sauvetage
Congrès des maires de France: Emmanuel Macron dit avoir "tant appris" des élus
il y a 18 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : Perrine Perrez "Celle qui a dit non" : Nous on dit "oui" sans hésiter !

il y a 21 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Encre sympathique" de Patrick Modiano : Modiano en détective, une délicieuse partition sur l’écriture et l’oubli

il y a 21 heures 41 min
Couette tueuse
Le mystère de la couette tueuse enfin élucidé !
il y a 23 heures 17 min
décryptage > Politique
Perte d'autorité

L’autorité de l’Etat ne sera pas restaurée par la violence

il y a 23 heures 48 min
© Reuters
Un cargo de la société chinoise spécialisée en fret maritime Cosco est en train de se rendre en Europe en passant par l'Arctique.
© Reuters
Un cargo de la société chinoise spécialisée en fret maritime Cosco est en train de se rendre en Europe en passant par l'Arctique.
Révolution ?

Un cargo chinois se dirige vers l’Europe via l’Arctique : ce que cette première peut changer pour l’économie mondiale

Publié le 21 août 2013
Un cargo chinois est parti pour l'Europe en passant par l'Arctique plutôt que par l'itinéraire traditionnel qu'est le canal de Suez. Avec une demande de permis qui explose auprès de la Russie, cette nouvelle voie pourrait impacter l'économie mondiale.
Paul Tourret est docteur en géographie et directeur de l'Institut Supérieur d'Economie Maritime (ISEMAR).Cet observatoire des industries maritimes, localisé à Nantes Saint-Nazaire, offre au travers de son site internet de très nombreuses analyses sur l...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul Tourret
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul Tourret est docteur en géographie et directeur de l'Institut Supérieur d'Economie Maritime (ISEMAR).Cet observatoire des industries maritimes, localisé à Nantes Saint-Nazaire, offre au travers de son site internet de très nombreuses analyses sur l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un cargo chinois est parti pour l'Europe en passant par l'Arctique plutôt que par l'itinéraire traditionnel qu'est le canal de Suez. Avec une demande de permis qui explose auprès de la Russie, cette nouvelle voie pourrait impacter l'économie mondiale.

Atlantico : Pour la première fois, un cargo de la société chinoise spécialisée en fret maritime Cosco est en train de se rendre en Europe en passant par l'Arctique. Le bateau, qui a quitté le port de Dalian en Chine le jeudi 8 août, devrait arriver à Rotterdam en 35 jours contre 45 s'il était passé par le canal de Suez traditionnellement utilisé dans le transport maritime. Pourquoi la Chine et d'autres pays s'intéressent-ils à ce passage ? Quels sont les avantages à faire transiter les cargos par l'Arctique ?

Paul Tourret : A l'évidence, ce transit chinois mené par un navire du conglomérat maritime Cosco est un coup médiatique visant à affirmer l'intérêt de Pékin pour cet itinéraire maritime. La Chine souhaite d'ailleurs participer comme observateur au Conseil de l'Arctique. Pour l'aspect purement maritime, la Chine représente à peu près 20% des flux maritimes internationaux. La route nordique, plus courte et avec des frais russes réduits (permit, brise-glace), est une opportunité pour quelques flux. On avait déjà vu des approvisionnement de fer suédois via Kirkenes en Norvège et de produits pétroliers du Nord de la Russie dans le sens Ouest-Est.

Dans l'autre sens, des produits sidérurgiques ou des colis lourds industriels peuvent être expédiés vers l'Europe depuis la Chine, la Corée et le Japon avec des gains de temps de 10 à 15 jours.

La Russie aurait, selon le Financial Time, accordé 372 permis de transit pour ce passage du Nord-Est contre 46 l'année dernière. Quelles seraient les conséquences pour l'économie mondiale si cette "première" devenait une norme dans le transport maritime ?

La Russie souhaite faire de la route Nord-Est un itinéraire maritime international grâce aux opportunités du réchauffement climatique qui rend l'usage estival (mai – octobre) relativement pratique. Néanmoins, il s'agit d'une route "russe" le long de la côte sibérienne et par trois fois au travers de détroits peu profonds entre des îles et le continent. Les 6 à 7 000 kilomètres sont sous dépendance russe, pays qui doit assurer la sécurité (sauvetage, population). Elle compte bien faire payer les utilisateurs de ses services y compris avec les brises glaces d'accompagnement même si pour l'instant nous en sommes à une démarche commerciale de moindre coût pour intéresser les acteurs internationaux (le Canal de Suez est quant à lui assez cher). L'idée est bien d'ouvrir un itinéraire déjà connu par les Russes, mais encore anecdotique (1 Mt en 2012). La capacité de développement reste encore spéculative.

Quelles sont cependant les contraintes liées à l'utilisation du passage du Nord-Est ? Peut-il vraiment s'imposer comme un nouveau canal de transit majeur et faire de l'ombre au canal de Suez ?

La route du Nord-Est reste un passage particulier. Ouvert qu'une partie de l'année avec des risques propres à cette zone (glaces immergées, condition nordique), il faut des navires spécifiques (classe glace) et des équipages compétents. Les assureurs veillent à ce que les risques soient bien couverts. Néanmoins, la limite est économique.

Pour la conteneurisation, le système mondial est basé sur l'intensité des trafics avec de nombreuses escales pour charger, décharger ou transborder les conteneurs. La plupart des producteurs consommateurs du bloc euro-asiatique se trouvent au sud de l'axe Shanghai – Rotterdam et donc les flux s'y concentrent.

La route sibérienne a surtout un avantage pour les productions des régions subarctiques (y compris offshore) scandinaves et russes notamment les hydrocarbures de plus en plus consommés dans le bassin Pacifique. Certes, c'est une route russe, mais qui pourrait être une alternative comme le canal de Panama au contournement en cas de fermeture de l'axe Suez – Malacca pour une raison politique ou militaire..

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

04.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

05.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
cpamoi
- 22/08/2013 - 18:16
"Certes, c'est une route russe"
Faut arrêter le Russia bashing. Gonflant à force. Vous croyez que l'Occident a toujours raison ?