En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

03.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

04.

Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe

05.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

06.

Pakistan : les autorités enterrent l'enquête sur les centaines de femmes chrétiennes vendues à des Chinois

07.

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

04.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Violences
L'IGPN ouvre une enquête après la diffusion d'une vidéo montrant deux policiers frapper un manifestant à terre le 5 décembre
il y a 14 heures 1 min
pépites > International
Drame
Pakistan : les autorités enterrent l'enquête sur les centaines de femmes chrétiennes vendues à des Chinois
il y a 15 heures 13 min
pépites > France
Autre mouvement de protestation
Prix du gazole : des blocages routiers organisés dans toute la France
il y a 16 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Léonard 2 Vinci" : Une étonnante fresque, qui magnifie le grand Léonard, et le "9ème art"

il y a 17 heures 39 min
décryptage > Politique
Perdus

Après le ratage des Gilets jaunes, la droite impuissante sur la réforme des retraites

il y a 19 heures 59 min
décryptage > International
Election présidentielle américiane

Joe Biden, fantôme poids plume d'Obama ?

il y a 21 heures 19 min
décryptage > France
Et pendant ce temps-là...

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

il y a 21 heures 36 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le jour où de Gaulle est tombé sous le charme de Jackie Kennedy

il y a 23 heures 1 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le débat public peut-il se passer des Libéraux ?

il y a 23 heures 1 min
décryptage > France
Il n'est pas trop tard

Contre la pensée bourgeoise – celle du politiquement correct – osons être révolutionnaires !

il y a 23 heures 2 min
pépite vidéo > People
Plus de peur que de mal
Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain
il y a 14 heures 27 min
pépites > Politique
Friends will be Friends
Mise en examen de François Bayrou : Emmanuel Macron continuera à échanger avec lui
il y a 15 heures 57 min
light > Société
Inégalités
Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe
il y a 16 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'A-Démocratie. Volet 1: Elf, la pompe Afrique" : un des plus grands scandales politico-financiers de la fin du XXème siècle

il y a 17 heures 44 min
décryptage > Politique
Vrai combat

Fini de rire, la République s'attaque à la Haine

il y a 21 heures 20 sec
décryptage > Politique
Pour une nuit, pour la vie ?

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

il y a 21 heures 30 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex
il y a 22 heures 4 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sportif, ce nouveau héros de temps de paix

il y a 23 heures 1 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Elections 2020 : les enjeux du combat face à Donald Trump

il y a 23 heures 2 min
décryptage > Economie
Paroxysme

Services publics paralysés et pression fiscale record : tous les symptômes d’une faillite programmée du système français

il y a 23 heures 2 min
© Reuters
La guerre monétaire a commencé en 2010.
© Reuters
La guerre monétaire a commencé en 2010.
Decod'Eco

Euro, dollar, yuan : la guerre des devises aura bien lieu (d'ailleurs elle a déjà commencé)

Publié le 15 juillet 2013
Une guerre mondiale, celle des devises, est en train de se dérouler en ce moment même. Féroce, froide et silencieuse, elle pourrait tout bouleverser pour des milliards de personnes à travers le monde et en changer la face de manière drastique.
Addison Wiggin est un analyste financier américain.Il est le directeur de publication de Agora Financial, LLC et le producteur du documentaire I.O.U.S.A, sur la situation économique et fiscale aux Etats-Unis.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Addison Wiggin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Addison Wiggin est un analyste financier américain.Il est le directeur de publication de Agora Financial, LLC et le producteur du documentaire I.O.U.S.A, sur la situation économique et fiscale aux Etats-Unis.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une guerre mondiale, celle des devises, est en train de se dérouler en ce moment même. Féroce, froide et silencieuse, elle pourrait tout bouleverser pour des milliards de personnes à travers le monde et en changer la face de manière drastique.

Imaginez un instant : les dirigeants chinois décident de se débarrasser de 10% des bons du Trésor américains qu’ils possèdent - d’une valeur d’environ 100 milliards de dollars - contre l’or détenu à West Point. Même avec un or à 1 000 $ l’once, cela représente 2 840 tonnes d’or - plus d’un tiers de l’or que possède officiellement l’État américain.

Dans son ouvrage Currency Wars (Guerres des devises, ndlr), James Rickards imagine comment se déroulerait la scène : "les navires chinois arrivent dans le port de New York. Un convoi de l’armée américaine lourdement armé se déplace le long de l’autoroute Palisades Interstate Parkway depuis West Point pour venir à la rencontre des navires et charger l’or qui sera expédié dans des coffres-forts nouvellement construits à Shanghai".

Il est un fait intéressant à noter : en 2008, la Chine a effectivement dégagé pour 100 milliards de dollars de bons du Trésor. Jusqu’en 1971, les États-Unis auraient été obligés de livrer l’or.

"Alors que cet exemple peut sembler extrême", écrit Rickards, "il montre pourtant exactement comment fonctionnait le système monétaire mondial jusqu’à il y a 40 ans… En fait, l’Amérique enregistre un déficit commercial important, assez important pour que, sous les anciennes règles du jeu, toutes ses réserves d’or disparaissent".

Jeux de guerre... financière

Jim Rickards n’est pas un gestionnaire de hedge fund ordinaire. Beaucoup de gens s’enorgueillissent d’une carrière de 35 ans à Wall Street. Seul Rickards est également avocat ; il a été le principal négociateur lors du sauvetage en 1998 de Long-Term Capital Management - dans lequel 14 des plus grandes banques au monde ont dû verser 3,6 milliards de dollars pour empêcher un effondrement financier global. En outre, seul Rickards est consultant auprès du Pentagone ; il a aidé les grands planificateurs militaires lors de leur tout premier "jeu de stratégie militaire financière".

Currency Wars s’ouvre sur deux chapitres relatant ce jeu de stratégie militaire qui s’est tenu au Warfare Analysis Laboratory à Laurel, dans le Maryland - un centre de stratégie dont le site internet vante "les 14 équipements plasma pour des exercices de défense" et "une modélisation et visualisation de scénarios en 3D".

Ce jeu de stratégie militaire financière a pris une intensité particulière du fait qu’il a eu lieu au beau milieu de la panique boursière fin 2008-début 2009. Sans rentrer dans les détails, je dirais juste que l’Equipe Russie a annoncé qu’elle accepterait uniquement de l’or en échange de son pétrole et de son gaz - pas de dollars. Puis l’Equipe Chine a elle aussi tenté de son côté de "resserrer le nœud autour du cou du dollar américain".

Lors du second et dernier jour du jeu de stratégie, la Russie de Vladimir Poutine a déclaré à propos du dollar, "l’unique monnaie de réserve est devenue un danger pour l’économie mondiale : c’est à présent évident pour tout le monde".

Selon Rickards, la véritable guerre monétaire présagée par Poutine a commencé début 2010. Il l’a nommée la Guerre monétaire III.

Trois foyers de conflit


"Les guerres monétaires" écrit Rickards, "sont livrées au niveau mondial dans tous les principaux centres financiers en même temps, 24 heures sur 24, par des banquiers, des traders, des hommes politiques et des systèmes automatisés - et le destin des économies et des citoyens qui en dépendent est en jeu".

Le 27 janvier 2010, le président Obama a tiré la première salve de la Guerre monétaire III dans son discours sur l’état de l’Union. Il a annoncé le National Export Initiative et son objectif : doubler les exportations américaines en cinq ans. "Le moyen le plus courant et le plus rapide d’augmenter les exportations a toujours été de rendre meilleur marché la monnaie", explique Rickards dans Currency Wars. Tout le monde le sait.

Plus tard en 2010, la Réserve Fédérale a lancé une deuxième vague d’assouplissement quantitatif - c’est-à-dire encore plus d’impression de monnaie. "En utilisant l’assouplissement quantitatif pour générer de l’inflation hors de ses frontières, les Etats-Unis augmentaient la structure de coût de presque tous les grands pays exportateurs et des économies émergentes à croissance rapide en même temps".

C’est ainsi que commença un autre nivellement par le bas, une nouvelle vague de dévaluations concurrentielles. "Nous sommes au beau milieu d’une guerre monétaire internationale", a déclaré le ministre des finances brésilien Guido Mantega en septembre 2010, "un affaiblissement général de la monnaie".

Personne ne sera épargné par la Guerre monétaire III mais Rickards affirme qu’elle aura lieu dans trois théâtres principaux. Dans deux théâtres, les combattants ont des objectifs communs. Le troisième est la source la plus probable de conflit ouvert.

Alliés et ennemis

Le théâtre Atlantique est entre les États-Unis et la Zone Euro. L'euro et le dollar", explique Rickards, "sont comme deux passagers sur le même navire... se déplaçant à la même allure, se dirigeant vers la même destination".

La relative stabilité du cours euro/dollar n’est pas due au hasard : Washington veut soutenir l’euro au point que la Fed a concocté un renflouement secret des banques européennes en 2008 -- 308 milliards de dollars de prêts qui ne sont devenus publics qu’en 2011.

Entre temps, le théâtre eurasien de la guerre se situe entre l’Europe et la Chine. "L’intérêt vital de la Chine est un euro fort", écrit Rickards - en particulier parce que l’Union européenne est le plus grand partenaire commercial de la Chine, plus grand même que les États-Unis.

En résumé : "l’Europe, la Chine et les États-Unis sont unis dans leurs efforts pour éviter un effondrement de l’euro malgré des raisons différentes et des postures contradictoires dans d’autres domaines".

Ce qui nous amène au théâtre Pacifique - le grand show

Le déficit commercial américain avec la Chine était de moins de 50 milliards de dollars en 1997. En 2006, il s’élevait à 234 milliards de dollars. Les hommes politiques parlent sans cesse des emplois américains "perdus à jamais pour la Chine" et des leaders chinois qui "manipulent" leur monnaie.

Peu importe si la preuve qui relie la valeur de la monnaie à l’emploi est, dirons-nous, au mieux très mince. Même si la valeur du yuan doublait, Rickards souligne qu’un fabricant de meubles chinois gagnerait 236 $ par mois - un fabricant de meubles en Caroline du Nord ne serait pas concurrentiel.

[NDLR : Ne vous laissez pas balayer par le conflit monétaire -- retrouvez conseils et analyses tous les jours dans Protection & Rendements.]

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

03.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

04.

Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe

05.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

06.

Pakistan : les autorités enterrent l'enquête sur les centaines de femmes chrétiennes vendues à des Chinois

07.

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

04.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Benvoyons
- 15/07/2013 - 21:25
nervall - 15/07/2013 - 14:29 C'est clair cela est plus facile
de raconter n'importe quoi.
nervall
- 15/07/2013 - 14:29
devaluation interne
en UE c'est une devaluation interne en compressant les salaires et retraites , inutiles car des que l'euro remonte , tout s'annule , sans compter les taxes et impots directs et indirects , pour palier la non croissance ou stagflation permanente , cet euro apolitique est un poison mortel .
Benvoyons
- 15/07/2013 - 11:11
Finalement cela prouve que la zone euro a raison de
de procéder par un ajustement de la dette et du coût des États par la restructuration des états comme la France.
La Chine pour éviter une trop grande récession doit faire une relance par une offre de son marché intérieur , qui fera techniquement monter le Yuan pour réduire les coûts des matières premières et devra renchérir le coût de la main d’œuvre pour alimenter son marché intérieur.
Donc la négo avec les USA d'un accord de libre échange avec l'Europe fera peser une réduction substantielle de son marché à l'export de la Chine et donc de la monté plus rapide du besoin de sa demande interne.