En direct
Best of
Best of du 20 au 26 juin
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

02.

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

03.

Présidentielle 2022 : pourquoi le duel tant annoncé n’aura pas lieu

04.

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

05.

Houria Bouteldja assassina la "gauche blanche"…

06.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

07.

2020, fin de l’hégémonie occidentale et première victoire de la Chine dans la nouvelle guerre froide ?

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

03.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

04.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

05.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

06.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

03.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

04.

Désordres publics : la lourde facture des dérives de la lutte contre le racisme et les violences dans la police

05.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

06.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Equipe renforcée
Mairie de Paris : Anne Hidalgo décide de s’entourer d’une équipe de 37 adjoints
il y a 3 min 7 sec
pépites > Politique
Premier ministre
Jean Castex "mesure l'immensité de la tâche" qui l'attend à Matignon
il y a 2 heures 56 sec
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la lumière anime les heures et quand le bleu se veut marine : c’est l’actualité estivale des montres
il y a 4 heures 11 min
décryptage > Science
Sondage

93% des Français gardent leur confiance pour les scientifiques après le Coronavirus

il y a 6 heures 4 min
décryptage > Environnement
Macron veut un référendum sur le climat

La question sera sans doute : "Voulez-vous qu’on mette les villes à la campagne car l’air y est plus pur ?"

il y a 7 heures 22 min
décryptage > Société
épanouissement

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

il y a 8 heures 3 min
décryptage > Société
Névrose de la culpabilité

Villes vertes : mais que se passe-t-il dans la tête de ces cadres qui votent contre leurs propres modes de vie ?

il y a 9 heures 15 min
décryptage > Politique
Remaniement

Emmanuel Macron : il faut que tout change pour que rien ne change (sauf le Premier ministre ?)

il y a 10 heures 4 min
décryptage > Environnement
Misanthropes et libertophobes

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

il y a 10 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Histoire du Consulat et de l’Empire" de Adolphe Thiers : le Consulat, le meilleur de Bonaparte ?

il y a 1 jour 1 heure
pépites > Justice
Plaintes
Covid-19 : une enquête judiciaire va être ouverte contre Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran
il y a 38 min 39 sec
décryptage > Politique
Nouveau chemin cherche destination

Jean Castex Premier ministre : une nomination très habile... Mais l’habileté peut-elle suffire ?

il y a 2 heures 52 min
décryptage > Environnement
"Vague verte"

Tous écolos… ou soumis à lavage de cerveau intensif ?

il y a 5 heures 24 min
pépites > Politique
"Monsieur déconfinement"
Remaniement : Jean Castex est le nouveau Premier ministre et remplace Edouard Philippe à Matignon
il y a 6 heures 26 min
décryptage > Société
Addicts

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

il y a 7 heures 42 min
décryptage > Santé
Berzosertib

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

il y a 8 heures 56 min
pépites > Politique
Nouvelle étape
Remaniement : le gouvernement d'Edouard Philippe démissionne
il y a 9 heures 38 min
décryptage > International
Président à vie ?

Ce que s'est vraiment offert Vladimir Poutine avec son référendum et ses 16 années de pouvoir supplémentaires

il y a 10 heures 13 min
pépites > Politique
"Ouvrir un nouveau chemin"
Emmanuel Macron se confie à la presse quotidienne régionale avant le remaniement et dévoile ses priorités pour la fin du quinquennat
il y a 20 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Cafard" de Ian McEwan : une fable mordante sur les politiciens britanniques et le Brexit, par un des maîtres du roman anglo-saxon contemporain

il y a 1 jour 2 heures
Zone franche

Bientôt des journalistes rémunérés au clic ?

Publié le 16 avril 2011
USA Today, un grand quotidien américain veut lier partiellement la rémunération de ses journalistes à la popularité de leurs articles sur le Web. C’est bien ou c’est mal ?
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
USA Today, un grand quotidien américain veut lier partiellement la rémunération de ses journalistes à la popularité de leurs articles sur le Web. C’est bien ou c’est mal ?

USA Today a une place à part dans le paysage médiatique américain. Seul quotidien national généraliste (le Wall Street Journal est également diffusé dans tout le pays mais reste assez peu lu par la housewife de moins de 50 ans), il est à l’info de qualité ce qu’un déjeuner chez McDonalds est à la gastronomie : pas franchement mauvais, pas vraiment nourrissant, pas réellement désagréable, mais ne lire que ça ne serait pas idéal pour un bon régime neuronal.

Sur le Web, où il transpose avec efficacité son mix de nouvelles brèves, de cartes météo et d’infographies colorées, il est manifestement resté un leader même s’il ne passe pas pour très avant-gardiste au plan technologique.

Bah, la techno, c’est une chose, le business, c’en est une autre. Et un canard qui réussit encore, alors que l’Amérique se réveille chaque matin avec un quotidien en moins, à vendre ses 1,8 million d’exemplaires de New York à Los Angeles doit bien avoir quelques idées en magasin pour ne pas se laisser distancer sur la Toile.

La dernière en date : offrir des primes aux journalistes dont les articles sont les plus cliqués. Ça n’a l’air de rien, mais lorsqu’une partie de la rémunération d’un rédacteur passe par sa popularité auprès des lecteurs, c’est une véritable révolution dans la manière d’appréhender le métier. Et sans doute l'annonce d’un sacré malaise entre commentateurs sportifs et analystes de politique internationale.

Bon, de la politique internationale, c’est vrai, il n’y en a pas beaucoup dans USA Today. Ou alors à peine plus que de la chronique littéraire ou de la science fondamentale. Ce n’est pas une critique, juste une observation. On a déjà fait l’analogie : lorsqu’on va au fast food, c’est pour avaler un truc rapide entre deux rendez-vous, pas pour être initié aux nouvelles saveurs de la cuisine moléculaire.

« Paris Hilton nue »

N’empêche, qu’est-ce que ça veut dire pour la nature du travail de journaliste si, plutôt que de réfléchir à l’élaboration d’une info de qualité, on est censé se préoccuper de maximiser l’audience en pensant à son bonus de fin d’année comme le premier trader venu ? Va-t-on nécessairement tirer l’info vers le bas ? Ne plus parler que de ce qui fait le buzz en truffant ses papiers de « Paris Hilton nue », « sexe torride sur la plage », « Tom Cruise scientologue » à propos de tout et de rien pour faire frémir Google ? Hum, on peut être tenté de le faire.

Les vendeurs de prêts « subprime », en tout cas, ne se sont pas privés de financer n'importe quoi auprès de n'importe qui pour le toucher, leur bonus de fin d'exercice...

D’un autre côté, donner ce qu’il veut au lecteur, est-ce si affreux que ça ? Si « Paris Hilton nue » génère de la page vue (et j’espère d’ailleurs que ce papier-ci va cartonner, avec toutes ces occurrences alléchantes de l’héritière hôtelière en tenue d'Ève), c’est que la demande est là. On connaît le paradoxe de ces sondages où les téléspectateurs affirment ne regarder que de l’opéra sur Arte mais se font régulièrement coincer devant les émissions de variétoches sur TF1.

Le Web, de toute manière, est le royaume de « la longue traine ». Ce qui veut dire que même si vous préférez vous concentrer sur des sujets plus difficiles que, disons, « Paris Hilton nue » (j’ai bien vu qu’il vous plaisait, mon exemple) comme, voyons voir, « la baisse de rentabilité de l’Hôtel Hilton de Paris depuis la cession de son foncier en nue propriété », vous aurez toujours la visite de ceux qui s’intéressent à ce genre de choses et, qui, s’ils sont moins nombreux que les autres, attirent une race différente d’annonceurs publicitaires et restent rentables (c’est ce que l’on appelle une « audience qualifiée »).

N’empêche, et même si la direction de USA Today se refuse encore à confirmer que la décision a été prise, on imagine qu’elle finira bien par l’être à un moment ou à un autre et que ce système deviendra un jour la norme.

L'audience, l'audience, l'audience

Tous les journaux présents sur le Web qu’ils soient de « pure players » comme Atlantico (sans version papier) ou la déclinaison de titres papiers (liberation.fr, lefigaro.fr…), cherchent à accroître leur audience. Financés par la seule publicité comme les radios et les télés non-cryptées avant eux, ils n’ont pas d’autre choix, même s’ils n’avouent pas toujours cette évidence aussi crument – question de standing (« Quoi, nous, travailler pour de l’argent ! Quelle terrible insulte ! »). Même USA Today, qui n’a normalement pas ces pudeurs de jeunes filles (de Paris Hilton nue ?), explique que cette initiative permettrait surtout de stimuler l’intérêt de journalistes venus de la galaxie Gutenberg pour le Web : « The goal, obviously, is to get writers thinking digital ».

Hum, bullshit ! (excrément de bovin), est-on tenté de répliquer.

En tout état de cause, et quel que soit le sentiment que l’on porte a priori sur ces nouvelles stratégies, il faudra attendre qu’elles se généralisent pour décider si oui ou non elles posent problème. Bref, si elles tirent l’info vers le bas ou pas. Dans l’intervalle, vous pouvez toujours réactualiser plusieurs fois la page que vous êtes en train de lire et la partager sur Facebook et Twitter. Atlantico ne rémunère pas ses journalistes au clic (pas encore ?) mais au cas où, ça m’arrangerait d’être sur le podium…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Nico Pedia
- 12/04/2011 - 20:02
Atlantico ne rémunère pas ses journalistes
au clic ou tout court M. Serraf?
Ou j'ai encore rien compris.
Dans tous les cas j'ai cliqué!
Aristote
- 12/04/2011 - 16:10
Segmenter les primes
L'idée n'est pas idiote, à condition de calibrer différemment les objectifs de clics selon la rubrique. Par exemple un clic sur un article de fond, qualifiant l'audience, vaudrait 100 clics sur un article gossip.

Et le gossip sur DSK, me direz-vous ? Allez, entre 2 et 5...
Arabella
- 12/04/2011 - 16:06
clic clic
Excellent papier à l'affligeant contenu, je clique, je clique :))