En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

03.

Franck Dubosc signe le pire score d'audience en prime-time de l'histoire de TF1

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Coronavirus : ces mesures prises ailleurs dont la France aurait grand besoin pour maîtriser une rentrée à risques

06.

Le Liban sous mandat français ? Peut-être, mais est-on sûr que Macron soit de taille ?

07.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

ça vient d'être publié
pépites > International
Violence de la catastrophe
Les explosions du port de Beyrouth ont formé un cratère de 43 mètres de profondeur
il y a 38 min 37 sec
light > Media
Loi sur la sécurité nationale
Hong Kong : la figure prodémocratique Jimmy Lai a été arrêtée, ses journaux perquisitionnés
il y a 3 heures 13 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

L'État, sauveur du jour, tueur du lendemain. Mr Darmanin est-ce l’image que vous voulez donner de votre mandat ?

il y a 4 heures 30 min
pépite vidéo > International
Liban
De nouveaux incidents à Beyrouth lors de manifestations, trois ministres ont démissionné
il y a 5 heures 40 min
décryptage > Economie
Baisse des prix

Le Covid-19 est déflationniste

il y a 7 heures 36 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Incognito, vraiment ? Pourquoi la navigation en mode privé ne correspond pas vraiment à ce que vous croyez
il y a 8 heures 18 min
décryptage > High-tech
Fake news

Vidéos trafiquées : les deepfakes deviennent de plus en plus faciles à produire et de plus en plus crédibles

il y a 8 heures 46 min
décryptage > Economie
Classement

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

il y a 9 heures 7 min
light > Media
Accident industriel
Franck Dubosc signe le pire score d'audience en prime-time de l'histoire de TF1
il y a 1 jour 19 min
pépites > France
Mais que fait la police ?
En moyenne, un maire ou un adjoint est agressé chaque jour en France
il y a 1 jour 1 heure
pépites > Santé
Pouvoir d'achat
Covid-19 : le prix des masques devrait fortement baisser à la rentrée
il y a 1 heure 1 min
pépites > Politique
Bras de fer démocratique
Biélorussie : la candidate d'opposition Svetlana Tikhanovskaïa demande à Alexandre Loukachenko de céder le pouvoir
il y a 4 heures 8 min
pépites > Terrorisme
Investigations
Attaque au Niger : le parquet antiterroriste français ouvre une enquête pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste"
il y a 5 heures 12 min
décryptage > Santé
Anticipation

Coronavirus : ces mesures prises ailleurs dont la France aurait grand besoin pour maîtriser une rentrée à risques

il y a 7 heures 21 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Traité d’antidiplomatie

il y a 7 heures 58 min
décryptage > International
Retour vers le passé

Le Liban sous mandat français ? Peut-être, mais est-on sûr que Macron soit de taille ?

il y a 8 heures 40 min
décryptage > France
La ruée vers l'Ouest

Quel impact des canicules sur l’immobilier ?

il y a 8 heures 55 min
décryptage > Histoire
Atlantico Business

Les femmes qui ont changé le monde et le cours de l’Histoire. Aujourd’hui, Cléopâtre

il y a 9 heures 22 min
pépites > International
Drame
Niger : six touristes français et leurs deux guides tués par des hommes armés
il y a 1 jour 32 min
pépite vidéo > Environnement
Cassandre
Canicule : le bulletin météo de 2050 basé sur des prévisions climatiques est déjà devenu réalité
il y a 1 jour 2 heures
© D.R.
Une équipe de chercheurs américains affirme avoir trouvé des similarités dans le fonctionnement cérébral des enfants doués en mathématiques.
© D.R.
Une équipe de chercheurs américains affirme avoir trouvé des similarités dans le fonctionnement cérébral des enfants doués en mathématiques.
Bonne excuse

La bosse des maths existe-t-elle vraiment ?

Publié le 07 mai 2013
Une équipe de chercheurs américains affirme avoir trouvé des similarités dans le fonctionnement cérébral des enfants doués en mathématiques. L'aptitude aux mathématiques serait-elle innée ?
Michel Vigier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Vigier est ingénieur et président-fondateur de l'Association pour la prévention de l'innumérisme. Ses travaux ouvrent de nouvelles voies pour une réelle " refondation " des apprentissages mathématiques à l’école. Michel Vigier est le...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une équipe de chercheurs américains affirme avoir trouvé des similarités dans le fonctionnement cérébral des enfants doués en mathématiques. L'aptitude aux mathématiques serait-elle innée ?

La bosse des maths n'existe pas ! Et donc avec l’IRM, on ne la trouvera pas !

Dans l’expérience de Kaustubh Supekar, la population étudiée est de 24 enfants, ce qui ne correspond pas à une population statistique suffisante pour tirer des conclusions. Laurent Cohen indique que « l’étude se limite à la compréhension des nombres et à l’apprentissage de données, comme les tables de multiplication ». Ces conditions font essentiellement appel à la mémoire et non à une construction mathématique ; on ne peut, donc, être surpris de constater que les progrès notés sont liés à des configurations particulières de l’hippocampe ou de son environnement, cette zone « qui contrôle la mémoire... ».

Faire appel à la « bosse des maths » dans un titre, même si le corps de l’article indique qu’il n’y a pas de déterminisme, est lourd de conséquences. Combien de lecteurs ne retiendront que le titre et seront confortés dans leur erreur ?

Dans l’Association pour la Prévention de l’Innumérisme, nous luttons pour faire disparaître ces lieux communs qui perturbent gravement les familles, les enfants et les enseignants. Il faut l’écrire, le dire, le réécrire, le redire : « La bosse des maths, n’existe pas et son inverse la dyscalculie, non plus, bien sûr !»

« Nos facultés cognitives dépendent autant de l’apprentissage que de l’hérédité ». Tout à fait d’accord, dans le cas des mathématiques, nos propres recherches et expérimentations nous permettent même d’affirmer que « Les facteurs héritables génétiquement ou d’origine environnementale ne sont pas tels qu'ils puissent empêcher un élève d'accéder, dans des délais courts ou raisonnables suivant les savoirs et les compétences déjà acquis, au niveau de base minimal et indispensable en Math (socle commun, niveau 2 OCDE) ».

Nous reconnaissons, bien évidemment, qu’il puisse y avoir une inégalité dans ce que nous recevons de nos parents mais les apprentissages en maths sont suffisamment simples pour être accessibles à tous.

En effet, dans l’apprentissage d’une langue, nous devons nous approprier idéalement, 26 lettres, 300 syllabes ou phonèmes, 80 000 mots, 400 000 acceptions et, si l’on tient compte des règles de grammaire, d’orthographe, de conjugaison, en fait, des millions de concepts ; chacun est une entrée dans notre cerveau, avec une représentation mentale associée. On peut comprendre que tout le monde ne puisse pas devenir  agrégé en lettres, écrivain ou tribun. Nos gènes ont donc une influence ...

Mais en calcul et en maths, au moins jusqu’à la fin du collège « on peut tout apprendre, à tout le monde et à tout âge » Il n’y a qu’une seule entrée, et la progression sur notre échelle des compétences du socle commun s’effectue barreau après barreau. Le saut entre deux barreaux est à la portée de chacun.

Pourquoi alors autant d’échecs ? Un élève sur deux en fin de collège (selon l’Education Nationale et l’OCDE ), 70 % des adultes de 18 à 65 ans, ayant des performances médiocres, ou préoccupantes (selon l’INSEE) !

Les IRM de plusieurs autres laboratoires ont parlé. Notre pédagogie n’est plus du tout adapté au fonctionnement du cerveau tel que nous le découvrons par l’imagerie médicale:

  • Le cerveau est monotâche (Koechlin, INSERM, 2010).

  • La perception consciente nécessite une absence de variation des zones activées dans le cerveau (Fahrenfort, PNAS, 2012).     

Ces découvertes valident les hypothèses de travail de nos modèles.

Quelles sont les difficultés rencontrées sur le terrain (de l’école et du collège) et quelles sont les solutions ?

Le comptage en maternelle a suivi, depuis vingt ans, une orientation qui est non conforme aux notions spontanées (quantités 1, 2 et 3 reconnues à partir de l’âge de 6 mois). La solution, c’est de privilégier le nombre quantité (cardinal) et non le nombre numéro (ordinal). Doigts, chiffres romains, bouliers sont indispensables.

Les irrégularités de la langue française, au nombre de 20, duante, (..., treize, ... quatre vingt dix, ...), sont surmontées avec peine ; elles provoquent retard et aversion ; Les asiatiques n’ont besoin que de dix mots, les anglo-saxons de douze ; la numération de Condorcet (dix-un, dix-deux, ... duante,..., septante, huitante, nonante) éviterait cette difficulté qui va handicaper 850 millions de francophones en 2050. La numération positionnelle est mal assimilée ; c’est normal en l’absence de bouliers didactiques. Les notions de soustraction, de multiplication, de division restent floues et doivent être explicitées par les tableaux.

Les techniques opératoires et les applications dans les situations de la vie (problèmes arithmétiques), soumises à de longues procédures pour contourner la limite monotâche du cerveau doivent utiliser ces mêmes tableaux et le tableur, au lieu de la calculatrice, pour éviter notamment les situations de blocage.

Les quatre-vingt (huitante) notions fondamentales vu en calcul, jusqu’à la fin du collège se construisent avec trois outils, seulement, concrets, tangibles ou informatiques. On évite, ainsi, les variations de présentation qui interdisent la perception consciente. 

Enfin, la liberté pédagogique, est essentielle dans certaines disciplines ; en maths, elle va à l’encontre d’une logique de construction, qui ne laisse rien au hasard et les programmes imposés ne sont pas suffisants à la faire respecter. Le modèle constructiviste légué par les auteurs du siècle dernier : "Transition - Généralisation - Représentation" est incontournable comme les outils concrets pour la formation d’images mentales.

Il restera à trouver une réponse au manque d’attention et au manque de motivation, constatés dans certaines classes et chez certains élèves ...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Mikeb420
- 07/05/2013 - 12:14
A l'envers
Vous prenez le problème à l'envers. Il y a des similitudes de comportement et de raisonnement entre les enfants doué en math, parce que justement ils sont doué en math. Plus on travaille les maths plus on acquiert des compétences, en l'occurence les mathématique. La bosse des maths existent, mais il faut la faire bosser
Ravidelacreche
- 07/05/2013 - 11:11
La bosse des maths existe
C'est là ou on met les piles!