En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
 Les réflexes et la vivacité sont nettement meilleurs chez les travailleurs qui s'accordent une petit somme...
Productivité

Dormir au travail est une bonne chose (y compris pour votre employeur)

Publié le 10 mai 2013
Les troubles du sommeil ont un énorme impact sur nos performances au travail. La pratique de la sieste, bien placée, serait même bénéfique pour la productivité. Les patrons apprécieront...
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les troubles du sommeil ont un énorme impact sur nos performances au travail. La pratique de la sieste, bien placée, serait même bénéfique pour la productivité. Les patrons apprécieront...

La pratique de la sieste au travail n'est pas encore très répandue dans l’Hexagone, pourtant elle apparaîtrait très bénéfique autant pour le salarié que pour le patron. 

De nombreux pays ont tiré les leçons de cet état de fait, et encouragent la sieste au bureau : "Dans les pays anglo-saxons et en Afrique, cette pratique est énormément répandue dans les entreprises, et les employés ont complètement apprivoisé la sieste au travail", indique le neurologue Christophe Petiau sur le site du Figaro.

Pourquoi la sieste est-elle si importante pour la productivité et le bien-être des employés ? Quelques éléments de réponse :

Un groupe de chercheurs américains du Tufts Medical Center a mené un expérience sur les relations entre les troubles du sommeil et la productivité au travail. Il apparaît logiquement que les troubles du sommeil ont un effet très significatif sur les performances professionnelles. Un manque de sommeil affecte la vivacité, la mémoire et même les capacités de communication. Les scientifiques ont même estimé que le manque à gagner causé par ce problème équivaudrait à 1 967 dollars par an et par employé.

Que faire pour remédier au manque de sommeil et assurer un minimum de productivité ? Les chercheurs de l'université John Moores au Royaume-Uni ont analysé les effets de la sieste sur les personnes en manque de sommeil. Les sujets devaient dormir pendant une heure juste après le repas de midi. Les réflexes et la vivacité étaient nettement meilleurs chez les sujets qui s'étaient accordés une petit somme... Une autre étude souligne les bienfaits de la sieste au travail. Celle-ci vient du Japon, le pays ou le phénomène de "mort par surcharge de travail" est légalement reconnue. Des scientifiques ont découvert que la sieste, paradoxalement, aidait les employés qui travaillent de nuit à rester éveillés. Les salariés qui ont fait une sieste (entre 30 et 90 minutes) durant leur temps de travail sont capables de maintenir un niveau de performance plus constant que les autres. Ils ont également moins besoin de sommeil durant la journée, une conséquence positive non négligeable.

Le hic ? Peu d'entreprises permettent à leurs employés de piquer un petit somme au boulot. En France particulièrement, où celles qui ont aménagé une salle dédiée préfèrent utiliser l'euphémisme de "temps de récupération d'entreprise". Le site Belge References.be compile sept truc et astuces pour tomber discrètement dans les bras de Morphée au travail. On y apprend notamment l'existence de l'application iPhone iNap@work qui émet pour vous des bruits de clics, de clavier et de papier, afin de créer une diversion pendant votre petit roupillon...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

02.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

03.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Et si nous aussi on faisait nos camps décoloniaux ?

07.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jerem
- 11/05/2013 - 10:34
Allo ? les archives ?
ressortenez nous les articles de ces bons journalistes qui nous faisait le topo a l'envers il ya pas 6 ans .... la sieste etait encore un probleme francais .....

jerem
- 11/05/2013 - 10:31
Dassault l'a deja dit ......
le grand cancerologue democrate l'a deja dit :

A savourer: "dormir sur place pour travailler"

http://www.youtube.com/watch?v=O9NcPVb4e8Y


PS: heureusement qu'il y a les commandes bien localisées en france, payées par les impots des francais , pas vrai serge !!!


le liberalisme expliqué par un tenu par les marches publics c'est d'un savoureux ...
azur
- 10/05/2013 - 23:09
trop de pauses dans la journee...
apres les heures passes au resto, la sieste, les massages...
ou sont les heures de travail ?
et ce ne sont pas des ouvriers qui en beneficient...