En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

03.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

04.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

05.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

06.

La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France

07.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

ça vient d'être publié
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 55 min 8 sec
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 4 heures 7 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 4 heures 42 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 5 heures 3 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 5 heures 57 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 6 heures 40 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 7 heures 28 min
décryptage > Politique
Trouvaille linguistique

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

il y a 7 heures 53 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Trump ou Biden : les deux candidats ont un seul et même remède pour sauver l’économie, endetter l’Amérique

il y a 7 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 21 heures 49 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 1 heure 40 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 4 heures 16 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 4 heures 59 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 5 heures 36 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 6 heures 12 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 7 heures 2 min
pépites > Justice
Terrorisme
Selon Gérald Darmanin, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) est une officine contre la République
il y a 7 heures 46 min
décryptage > Politique
Cendres et bouillie

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

il y a 7 heures 56 min
décryptage > Economie
Mesures d'urgence

Sommet social : et s’il y avait une seule réforme à faire par ces temps de pandémie, laquelle serait-elle ?

il y a 8 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 22 heures 3 min
Les sénateurs ont déjà adopté l'article premier de la loi Taubira sur le mariage pour tous.
Les sénateurs ont déjà adopté l'article premier de la loi Taubira sur le mariage pour tous.
Opposition, attention !

Pourquoi le vote de la loi Taubira au Sénat est un piège mortel pour la droite

Publié le 11 avril 2013
La loi sur le mariage pour tous est actuellement discutée au Sénat qui a déjà donné son feu vert à l'adoption par des couples homosexuels et surtout à l'article 1er du texte, légalisant le mariage entre deux personnes de même sexe.
Roland Hureaux
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Roland Hureaux a été universitaire, diplomate, membre de plusieurs cabinets ministériels (dont celui de Philippe Séguin), élu local, et plus récemment à la Cour des comptes.Il est l'auteur de La grande démolition : La France cassée par les réformes...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La loi sur le mariage pour tous est actuellement discutée au Sénat qui a déjà donné son feu vert à l'adoption par des couples homosexuels et surtout à l'article 1er du texte, légalisant le mariage entre deux personnes de même sexe.

La droite a-t-elle pris pleinement conscience du péril mortel que lui fait courir le vote de la  loi Taubira au Sénat ? Le risque est que l’on dise, parmi les centaines de milliers de manifestants hostiles et chez d’autres que cette loi n’est passée que parce que l’UMP et l’UDI ne s’y sont pas vraiment opposées.

Depuis le 4 avril,  les scrutins sur les motions d’irrecevabilité, les amendements  et, à présent les articles, se succèdent, en attendant le vote final, imminent. Le gouvernement les emporte d’une marge qui va de 15 à 20 voix environ. Bien que le PS, les Verts et les communistes aient verrouillé les votes, d’une manière tout à fait scandaleuse dans une démocratie moderne s’agissant d’un problème qui engage les consciences, le gouvernement n’aurait pas la partie aussi facile si une quinzaine de dissidents de droite ne venait régulièrement à son aide. Ainsi le vote de l’article 1, acquis avec 22 voix d’écart, a vu la défection de 14 voix de droite (dont 6 votes favorables et 8 abstentions). Si toute la droite  avait voté contre, la majorité n’aurait été que de deux voix. Et l’amendement tendant à requalifier le mariage en « union civile » n’a échoué, lui, que de 7 voix.  

En principe, la gauche, si elle continue à verrouiller, a les moyens de faire passer le texte final seule, mais d’extrême justesse. Une partie des sénateurs de gauche ne cache pas en privé son hostilité; si une poignée seulement se réveille lors du vote final, l’opinion aura le sentiment que c’est la mollesse de la droite qui aura fait adopter la loi Taubira.

Cela confirmera l’impression assez fâcheuse donnée par le porte-parole désigné par l’UMP,   le sénateur Patrice Gélard, dont le moins qu’on puisse dire est que, dans l’entretien qu’il a donné au journal Le Monde du 26 mars, juste avant le débat, n’a pas fait preuve d’une grande combativité, renvoyant même au Conseil constitutionnel le soin de prendre en compte l’immense mouvement protestataire du 24 mars !  

Malgré l’individualisme congénital de la droite, il sera difficile de faire croire que si les dirigeants de l’opposition avaient voulu verrouiller les votes de leurs groupes, comme ceux du PS l’ont fait si bien, ils n’y seraient pas arrivés.

La droite doit jouer son rôle

Au moment où l’affaire Cahuzac bat son plein, où la classe politique est gravement délégitimée, plus que jamais ce qu’il est convenu d’appeler la « droite républicaine » doit jouer son rôle.

Même des hommes de gauche comme Maurice Szafran s’inquiètent (Marianne.fr du  11 avril) qu’elle ne le fasse pas ! En démocratie, le rôle de l’opposition n’est pas seulement de s’opposer sur tout et n’importe quoi, mais d’exprimer, et par là de canaliser tous les  mouvements d’opinion hostiles  à la politique du gouvernent.

Si La Manif pour tous n’est pas un mouvement de ce genre, que lui faut-il ? Entre la quasi-majorité dont elle dispose au Sénat et les réelles réticences d’une partie de la gauche à voter ce texte (que la timidité de la droite a jusqu’ici dissuadé de s’exprimer pleinement), il est clair que la droite parlementaire aurait pu empêcher le texte de passer au Sénat, ou au moins de mettre bien davantage en difficulté le gouvernement.

Si elle ne le fait pas, et il reste encore le vote final de la loi pour être fixé, vers quel berger se tournera l’immense troupeau amené convoqué dans la rue par Frigide Barjot ?

La méconnaissance de l’immensité de l’événement que représente la manifestation du 24 mars, la plus importante de l’Histoire de la République (si elle dépasse, comme on peut le penser, celles qui avaient trait à la défense de l’école libre) par une partie de la droite, toujours en retard d’une bataille, n’est pas cantonnée au Sénat.

François Fillon s’en est tenu à l’écart, arguant que la droite n’avait pas la culture de la manifestation. Que lui faut-il de plus ? Les dirigeant de la Manif pour tous ont justement condamné l’intrusion inacceptable au domicile de Chantal Jouannau, la plus constante des transfuges de l’opposition au Sénat, mais ils ne s’en réservent pas moins de la sanctionner durement aux municipales de Paris où elle sera candidate. Même cas de figure pour Nathalie Kosciusko-Morizet, dont la candidature à la mairie de Paris, malgré un appui médiatique massif, n’emballe guère la droite parisienne. Comment s’en étonner puisque l’intéressée s’est abstenue sur la loi Taubira au moment même où elle annonçait sa candidature et où un million de manifestants hostiles au projet, principalement parisiens, se rassemblaient au Champ de Mars ?

Il faut vivement  souhaiter pour l’honneur de la démocratie représentative démocratie que la loi Taubira échoue au Sénat : personne ne fera grief la haute Assemblée d’avoir ainsi exprimé le sentiment populaire (dont l’ampleur et surtout la détermination est loin d’être  reflétée par les sondages).

Mais si elle devait être votée, il faut souhaiter qu’elle le soit avec une marge nettement  supérieure aux défections de la droite. Il faut le souhaiter pour la droite. Mais il faut le souhaiter surtout pour la République !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (34)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jerem
- 12/04/2013 - 08:42
@Ben Sirac - 11/04/2013 - 21:43
Frigide Bargeot a commis une erreur a l'allumage . le mot qu'il lui fallait mettre en avant n'etait pas "'mariage" mais "adoption " . C'est meme "adoption pléniere".

EN restant sur le mariage, le comique de la LGBT etait sur du velours a jouer les victimes sur la gamme homophobie .... la tolérance par la censure .... voila le credeau . pas de débat aurait été encore mieux pour ces démocrates a geometrie variable.

et on attend l'ex maire du marais pour nous conter fleurette sur la PMa pour femme célibataire ... on l'attend avec son evocation des 27% de famillles MONOparentales a paris ....histoire de faire un appel a l'encouragement
jerem
- 12/04/2013 - 08:36
@marie - 12/04/2013 - 08:06
comme c'est défnitif . Au fait le programme hollande prévoyait 2% et 2.5% de croissance ..... ils font quoi vos députés . il votent comme des anes avec le programme ou ils reflechissent avec leur neurones et pas uniquement avec les éléments de langage venu du siege.
Et c'est valable pour tous les camps (pour etre bien clair).
jerem
- 12/04/2013 - 08:34
Real Humans - la serie en filgrane
tres bon les épisodes de la semaine , a voir et a revoir .....
Tres bonne cette série SUEDOISE qui nous evoque avec douceur la discrimanation , le jeu a trois bandes , la naivete bisounours et les principes avec les exces qui vont bien ......

Pile poil dans le sujet.

A voir et a revoir