En direct
Best of
Best of du 16 au 22 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

02.

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

05.

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

06.

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

07.

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Réforme
Grève du 5 décembre : Emmanuel Macron considère que la mobilisation est "avant tout contre la fin des régimes spéciaux"
il y a 3 heures 11 min
pépites > Politique
Union des droites
Les Républicains : une procédure d'exclusion vise Erik Tegnér
il y a 8 heures 19 min
pépites > France
Journée de mobilisation
FNSEA – Monde agricole : 1.000 tracteurs vont converger vers Paris le mercredi 27 novembre
il y a 8 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suite française" de Irène Némirovsky : adaptation méritoire d’une œuvre, dont l’auteure puis l’exhumation littéraire firent grand bruit en leur temps

il y a 9 heures 27 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la Belle au bois dormant noue sa cravate et quand s’allument les aurores boréales : c’est l’actualité des montres à la fin de l’automne
il y a 11 heures 17 min
décryptage > Société
L’enfer, c’est nous autres

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

il y a 12 heures 58 min
décryptage > Société
Pauvreté

Face aux inégalités : s’engager dans une dynamique de créativité

il y a 14 heures 24 min
décryptage > Culture
Touche pas à ma vahiné…

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

il y a 14 heures 57 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
"Paranoïsation", "désassimilation" et communautarisme : l’antiracisme dévoyé au profit d'un projet de conquête islamiste
il y a 15 heures 41 min
décryptage > Environnement
Roger Hallam

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

il y a 16 heures 37 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 21 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 56 min
Justice
Carlos Ghosn et son épouse Carole ont pu enfin communiquer pour la première fois en sept mois
il y a 8 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les renards et les lions" de Marcello Simonetta : le destin hors norme des fils de Laurent de Médicis

il y a 9 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pour l'amour des livres" de Michel Le Bris : une amitié entre le voyage et la littérature

il y a 9 heures 34 min
pépite vidéo > Politique
Solutions
Dialogue sous tension entre Emmanuel Macron et les anciens salariés de Whirlpool à Amiens
il y a 12 heures 31 min
pépites > Environnement
Pollution
Réchauffement climatique : les plans de la Chine sur les centrales à charbon menacent les objectifs de Paris sur le climat
il y a 13 heures 29 min
rendez-vous > France
Zone Franche
Plus que jamais, le "pognon de dingue" coule à flots mais les gens sont toujours aussi pauvres
il y a 14 heures 45 min
décryptage > Economie
Insécurité économique

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

il y a 15 heures 28 min
décryptage > Education
Réussite

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

il y a 16 heures 23 min
décryptage > Politique
Promesse

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

il y a 16 heures 54 min
© Reuters
Les transactions financières vont être de plus en plus surveillées.
© Reuters
Les transactions financières vont être de plus en plus surveillées.
La belle affaire

Quand la surveillance des transactions financières vire à l’espionnage façon Big Brother

Publié le 16 mars 2013
Un article publié récemment sur Reuters révèle le fait que l'administration Obama est en train de mettre sur pied une vaste banque de données financières qui sera ouverte à toutes les agences de sécurité nationales (NSA, FBI, CIA...). Une mesure qui touchera tous les Américains... et bon nombre d'étrangers, Français y compris.
Directeur de recherche au Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R).Spécialiste du cyberterrorisme et de la sécurité aérienne. Après une carrière passée dans plusieurs grandes entreprises du transport aérien, il devient consultant et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Nesterenko
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Directeur de recherche au Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R).Spécialiste du cyberterrorisme et de la sécurité aérienne. Après une carrière passée dans plusieurs grandes entreprises du transport aérien, il devient consultant et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un article publié récemment sur Reuters révèle le fait que l'administration Obama est en train de mettre sur pied une vaste banque de données financières qui sera ouverte à toutes les agences de sécurité nationales (NSA, FBI, CIA...). Une mesure qui touchera tous les Américains... et bon nombre d'étrangers, Français y compris.

Atlantico : Un article publié par Reuters révèle le fait que l'administration Obama est en train de mettre sur pied une vaste banque de données financières qui sera ouverte à toutes les agences de sécurité nationales (NSA, FBI, CIA...). Cette surveillance ne risque-t-elle pas de dépasser le simple secteur financier ? 

Michel Nesterenko : Absolument. On peut dire de plus que cette investigation du secteur financier, contrairement aux secteurs militaires et criminels, est relativement nouvelle. Les agences de renseignements américaines ont ainsi organisé depuis longtemps le vol à grande échelle des informations militaires, y compris celles de la France et des autres pays alliés de l'OTAN, le phénomène n'ayant ici rien de particulièrement inédit. Les données criminelles sont quant à elles compilées par les Etats-Unis depuis les attentats du 11 Septembre et le début de la '"guerre contre le terrorisme".

La traque des données financières, à l'inverse, est un élément nouveau mais potentiellement tout aussi attractif : le but est ici d'organiser une vaste opération d'espionnage industriel au nom d'une meilleure efficacité dans la prévention et la répression de la fraude fiscale. Une nouvelle loi vient d'être adoptée dans ce sens en début d'année outre-Atlantique (FATCA : Foreign Account Tax Compliance Act) qui offre aux services de renseignement une licence pour investiguer n'importe quel compte, que ce soit celui d'un Américain ou celui d'un étranger en affaires avec une société américaine. De plus, elle impose aux banques étrangères de transmettre la quasi-totalité du détail des comptes de ces personnes à partir du moment où elles entrent en contact avec un citoyen américain. Ces données, une fois collectées, seront ensuite conservées pendant une centaine d'années. Plusieurs banques ont tenté de s'opposer à la mesure, mais la fronde n'a pas fait long feu lorsque l'administration Obama leur a répondu qu'elles pouvaient fermer leurs sites aux Etats-Unis si elles étaient trop incommodées. 

Il est évident que la lutte contre la fraude fiscale ne nécessite pas un dispositif aussi poussé et est surtout contestable sur le plan juridique. Cela sous-entend que vous êtes soumis à la loi américaine ou que vous vous trouviez dans le monde à partir du moment où vous êtes en contact avec un citoyen ou une compagnie locale. 

Sans caricature, peut-on dire que l'on est entré dans le syndrome Big Brother ?

Nous y sommes totalement. Il faudrait néanmoins éviter de surjouer cette analyse. Une grande partie de l'ensemble des informations qui ont été stockées par les différentes agences américaines sont aujourd'hui caduques ou inutilisables. Autrement dit, la masse des données est telle qu'il est aujourd'hui impossible de les vérifier ou de les mettre à jour pour les exploiter par la suite. L'erreur est humaine, et cette règle n'échappe pas aux services de renseignements, aussi bons soit-ils. On peut donc dire qu'il y a possibilité de voir le système se saturer complètement et devenir à terme obsolète. 

Un projet similaire avait été écarté par le Congrès au lendemain du 11 Septembre, période pourtant sensible. Pourquoi a-t-il plus de chances d'aboutir aujourd'hui ?

Il a justement plus de chances d'aboutir à l'heure actuelle puisque la question est de renforcer le renseignement contre les crimes financiers et non contre le terrorisme. La lutte contre les transactions frauduleuses est aujourd'hui un sujet bien plus sensible pour les citoyens qu'il ne l'était il y a dix ans et l'argument d'un contrôle renforcé permettant d'éviter la finance de tricher devient ici assez porteur. Sous couvert de faire la chasse aux "mauvais payeurs" le but est bien de récupérer autant de données que possible à une échelle planétaire plutôt que de lancer une nouvelle chasse aux terroristes. 

Cela sous-entend-il de fait que nous sommes dans une remise en cause des libertés individuelles ?

Pour le citoyen lambda, cela ne va pas changer beaucoup de choses, si ce n'est que le fisc français va accéder à une qualité et une quantité de données supérieures. Ceux qui ont un peu fraudé en France ou qui ont oublié de déclarer vont avoir beaucoup plus de risques de se faire redresser. Pour les entreprises françaises le risque d'espionnage industriel va augmenter. 
 
Il n'y aura plus de libertés individuelles. Il y a longtemps que la Constitution américaine ne protège plus les citoyens américains, c'est une illusion qui a disparu avec le Patriot Act. Aujourd'hui, les autorités américaines peuvent arrêter et mettre en prison n'importe quel citoyen américain ou étranger. Il n'y a qu'à regarder le centre de Guantanamo (qui n'est toujours pas fermé) pour s'en convaincre.
 

Propos recueillis par Théophile Sourdille

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

02.

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

05.

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

06.

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

07.

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
totor101
- 17/03/2013 - 12:19
Même Hollande l'avait dit !
L'ennemi du peuple c'est la finance .........
elle dirige le monde sans états d'âme avec pour seul guide sa cupidité !
Alors toute mesure pour lui faire perdre son pouvoir est bonne !