En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus aurait été identifiée au Vietnam

02.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

03.

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

04.

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

05.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

06.

Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature

07.

Ces malencontreux facteurs économiques qui annulent d’ores et déjà l’impact du grand plan de relance européen

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Jerusalema : ça fait longtemps que ça n’était pas arrivé mais 2020 s’est trouvée un tube de l’été planétaire

06.

Pères et maris dangereux ? Quand Alice Coffin oublie opportunément les guerres judiciaires sans fondements menées par des mères sans scrupules

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Alerte à l’aliénation idéologique : pire que les nouveaux extrémistes progressistes, les idiots utiles qui leur ouvrent les portes

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

PMA pour toutes : le conservatisme sociétal est-il une cause définitivement perdue ?

05.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

06.

Statues déboulonnées : la Martinique est-elle encore en France ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Lutte contre la pandémie
Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus aurait été identifiée au Vietnam
il y a 5 heures 28 min
pépites > International
Inquiétudes pour la démocratie
La France renonce à ratifier "en l'état" l'accord d'extradition avec Hong Kong
il y a 7 heures 50 sec
light > Europe
Enquêtes en cours
L'ancien roi Juan Carlos, soupçonné de corruption, décide de quitter l'Espagne
il y a 8 heures 35 min
pépites > Santé
Wuhan
Covid-19 : la mission de l'OMS en Chine a terminé son travail préparatoire dans le cadre de l'enquête sur l'origine du virus
il y a 11 heures 7 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Relance ou investissement ? Présent simple ou avenir composé ? Être en France ou aux USA ?

il y a 14 heures 17 min
pépite vidéo > Science
Mission accomplie
SpaceX : les images de l'amerrissage des deux astronautes américains
il y a 15 heures 2 min
décryptage > Société
Sélection inclusive

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

il y a 16 heures 56 min
décryptage > Economie
Incertitudes sur les marchés

Le COVID-19 s’attaque surtout au dollar

il y a 17 heures 32 min
décryptage > International
Centre d'attraction

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

il y a 18 heures 35 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

TikTok première victime du bras de fer entre la Chine et les États-Unis. Donald Trump va décider de fermer la star montante des réseaux sociaux

il y a 19 heures 18 min
light > Politique
Vacances studieuses
Emmanuel Macron pourrait recevoir Angela Merkel et Nicolas Sarkozy au Fort de Brégançon cet été
il y a 6 heures 20 min
pépites > Social
Rentrée sociale agitée
Les Gilets jaunes feront-ils leur retour dès le 12 septembre prochain ?
il y a 7 heures 38 min
light > Religion
Inquiétudes
L'ancien pape Benoît XVI serait dans un état "extrêmement fragile"
il y a 9 heures 52 min
pépites > Justice
Nouveau rebondissement
Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature
il y a 11 heures 41 min
pépites > Environnement
Temps d’adaptation
Barbara Pompili décide de repousser l'interdiction des terrasses chauffées à l'hiver 2021
il y a 14 heures 35 min
décryptage > Environnement
Environnement

C’est la biodiversité du "beau" qu’il faut apprendre et transmettre et non la biodiversité du calcul, du chiffre, du nombre

il y a 16 heures 32 min
décryptage > Santé
Avertissement

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

il y a 17 heures 12 min
décryptage > Consommation
Cocktail & Terroir

Les idées cocktails originales de l’été : avec de l’Absinthe, essayez le Green Beast

il y a 18 heures 5 min
décryptage > Politique
No non-sense

Séduire les "vrais gens" : le match des résultats Boris Johnson / Emmanuel Macron. Avantage...

il y a 19 heures 44 sec
décryptage > Europe
Milliards à l'eau

Ces malencontreux facteurs économiques qui annulent d’ores et déjà l’impact du grand plan de relance européen

il y a 19 heures 31 min
© Reuters
La sieste au travail peut apporter un vrai gain de productivité au salarié.
© Reuters
La sieste au travail peut apporter un vrai gain de productivité au salarié.
Dormez, je le veux !

Faut-il réhabiliter la sieste au travail ?

Publié le 06 mars 2013
La sieste continue d'avoir mauvaise presse dans le monde de l'entreprise. Erreur, car effectuée dans de bonnes conditions, la pause roupillon apporte un vrai gain de productivité au salarié.
Séverine Brune
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Séverine Brune est psychologue spécialiste de la prise en charge de l'insomnie. Elle forme également depuis 12 ans les salariés et les acteurs de l'entreprise dans la gestion du stress et des troubles du sommeil. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La sieste continue d'avoir mauvaise presse dans le monde de l'entreprise. Erreur, car effectuée dans de bonnes conditions, la pause roupillon apporte un vrai gain de productivité au salarié.

Atlantico : Qu'est-ce qu'une sieste "efficace" dans le monde du travail ? Combien de temps doit-elle durer ? Dans quelles conditions idéales doit-elle s'effectuer ? Quels conseils préconisez-vous pour que cette sieste soit un vrai plus pour un salarié ? 

Séverine Brune : Une sieste efficace permet de répondre à un besoin physiologique de repos pendant la journée. Elle permet de "recharger les batteries" et d’optimiser notre énergie jusqu’au soir. Tout le monde devrait faire une sieste de 10 à 20mn entre 13h et 15h. C’est tout simplement une nécessité de notre organisme pour être en accord avec nos rythmes biologiques. 

Vous pouvez faire la sieste tous les jours au travail en choisissant un endroit où vous ne serez pas dérangé (bureau, voiture, salle de repos) pendant votre pause méridienne. Je vous conseille de mettre des bouchons d’oreille et de régler une alarme (entre 10 et 20 mn maximum). Ensuite, il vous suffit de fermer les yeux et de faire "comme si vous dormiez", c’est tout. Ne vous forcez pas à dormir, votre cerveau prendra ce dont il a besoin. Vous pouvez également faire des siestes flash pendant la journée (1mn ou 5mn) avec la même technique chaque fois que vous ressentez un coup de fatigue. Vos performances seront bien meilleures en prenant ce temps de sieste qui n’est surtout pas du temps perdu !

Pour les personnes travaillant en horaires décalés, la sieste est non seulement nécessaire mais indispensable pour éviter une dette de sommeil responsable de somnolence. Elle peut durer plus de 20mn (1h ou plus). Vous pouvez faire une sieste vers 17/18h avant un travail de nuit et en début d’après midi pour les postes du matin.

Pourquoi, selon vous, la sieste est-elle si peu répandue dans le monde de l'entreprise en France ? Le monde de l'entreprise gagnerait-il à généraliser la sieste ? D'où vient l'image de fainéantise et d'improductivité liée à la sieste ?

La sieste en entreprise en France pose encore de nombreuses questions et de nombreux freins pour une mise en place généralisée. Le premier frein est tout simplement liée à la connotation du terme "sieste" encore aujourd’hui associé à celui qui ne fait rien, au paresseux, à celui qui préfère dormir que travailler… donc pour beaucoup de monde c’est une perte de temps (même pour certains salariés). Le deuxième frein est sa mise en œuvre réelle au sein des entreprises en terme logistique, organisationnel et financier (le temps de sieste est il un temps rémunéré ?).  Mais ces freins ne sont en fait que le reflet  d’un manque de prise de conscience en amont de l’importance de favoriser en entreprise un équilibre entre les rythmes de travail et les rythmes biologiques. Je pense qu’il est possible d’optimiser les deux afin que tout le monde y gagne, mais pour cela il faut que les entreprises aient accès à plus d’informations à ce sujet en s’engageant réellement dans une démarche de fond. Certaines entreprises et organismes ont déjà mis en place des démarches très intéressantes à ce sujet (centrales nucléaires, hôpitaux...) qu’il faut généraliser le plus possible en étant accompagné par des experts s’il le faut. Elle doit être adaptée à chaque entreprise en prenant en compte les contraintes de chacun.

Mettre en place la sieste en entreprise dépasse donc largement le cadre de la seule « action » de faire la sieste.

D'un point de vue de l'employeur, quel est l'intérêt de proposer la sieste à ses employés ? Quels avantages peut concrètement retirer une entreprise de la généralisation de la sieste parmi ses employés ?

A partir du moment où l’employeur prend conscience que la sieste n’est ni une mode, ni du temps perdu, mais un besoin physiologique permettant de mobiliser les ressources des salariés de manière optimisée, l’intérêt de faire la sieste en entreprise devient une évidence.

Pour l’employeur, mettre en place la sieste au travail en ayant une vrai réflexion sur l’impact de certains rythmes ou horaires de travail sur la santé des salariés (je pense notamment au poste du matin) a un impact réel sur les performances en diminuant la fatigue, la somnolence, les risque d’erreurs, d’accidents de travail. Par conséquent, cela augmente les capacités à faire face aux contraintes quotidiennes des salariés en favorisant ainsi la motivation et le bien être au travail nécessaire à la croissance d’une entreprise.

 

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ravidelacreche
- 06/03/2013 - 19:38
Faut-il réhabiliter la sieste au travail
D'accord si on peut dormir après.
un
- 06/03/2013 - 18:00
un
A Menton, avec le FN,ils sont dans le gaz 24h sur 24
un
- 06/03/2013 - 18:00
un
A Menton, avec le FN,ils sont dans le gaz 24h sur 24