En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

02.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

03.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

La campagne moins écolo

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 10 heures 8 min
light > Culture
"Lucky 7"
Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts
il y a 13 heures 22 min
pépites > Santé
Multiplication de cas
Selon l'OMS, le monde doit se préparer à une "éventuelle pandémie"
il y a 14 heures 35 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture fonce sur la foule lors d'un carnaval de la ville de Volkmarsen
il y a 15 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

il y a 17 heures 15 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Le centre ? Quel centre ? Le socialisme gagne les USA et le centre quitte la vie politique mondiale. Pourquoi ?

il y a 18 heures 44 min
pépite vidéo > Europe
Zones d'ombre
Inquiétudes en Europe : comment le coronavirus a-t-il pu arriver en Italie si rapidement ?
il y a 20 heures 16 min
décryptage > Politique
Qu'est-ce qu'on se marre avec lui…

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

il y a 21 heures 22 min
décryptage > Santé
Lutte contre le Covid-19

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

il y a 21 heures 55 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Et si le principal obstacle sur la route des voitures autonomes était… la neige et la pluie ?
il y a 22 heures 45 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 11 heures 3 min
light > Justice
Conséquences judiciaires de la vague #MeToo
Harvey Weinstein a été reconnu coupable à New York d'agression sexuelle et de viol
il y a 14 heures 3 min
light > Media
Disparition d'une grande figure des médias
Mort d'Hervé Bourges à l'âge de 86 ans
il y a 15 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Mégère apprivoisée" de William Shakespeare : féministe ou pas, telle est la question !

il y a 17 heures 6 min
pépites > Justice
Renvoi
Grève des avocats : le procès de François Fillon et de son épouse Penelope est renvoyé au mercredi 26 février
il y a 17 heures 32 min
pépites > Justice
Terrorisme
Nicole Belloubet révèle qu'une quarantaine de djihadistes vont sortir de prison en 2020 et près de 300 d'ici 2023
il y a 19 heures 5 sec
décryptage > Economie
Diplomatie

L'euro au plus bas par rapport au dollar : pourquoi, jusqu’où ?

il y a 21 heures 7 min
décryptage > Economie
Disraeli Scanner

La République une et indivisible d’Emmanuel Todd

il y a 21 heures 40 min
décryptage > Terrorisme
Etat islamique

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

il y a 22 heures 24 min
décryptage > Politique
Leçons

Le Fillonisme, ce deuil non accompli qui revient hanter la droite

il y a 22 heures 56 min
© Flickr/MiiiSH
Il est possible de choisir la vie qui nous correspond à n'importe quel âge.
© Flickr/MiiiSH
Il est possible de choisir la vie qui nous correspond à n'importe quel âge.
Sauter le pas

Pour réussir sa vie, il faut parfois plonger dans l'inconnu et croire en soi

Publié le 28 décembre 2012
Si les regrets font partie de la vie, qui n'aimerait pas pouvoir revenir en arrière et réaliser ce qui paraissait peut-être à l'époque être un risque fou. Gilles Noblet rappelle qu'à tout âge il est possible de prendre un autre chemin, de franchir ses barrières intérieures et de choisir la vie qui nous correspond. Extrait de "Et si je choisissais ma vie ! Trouver sa voie mode d'emploi" (1/2).
Gilles Noblet est animateur du pôle "Évolution professionnelle“ de l'Institut Map'UP.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Noblet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Noblet est animateur du pôle "Évolution professionnelle“ de l'Institut Map'UP.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si les regrets font partie de la vie, qui n'aimerait pas pouvoir revenir en arrière et réaliser ce qui paraissait peut-être à l'époque être un risque fou. Gilles Noblet rappelle qu'à tout âge il est possible de prendre un autre chemin, de franchir ses barrières intérieures et de choisir la vie qui nous correspond. Extrait de "Et si je choisissais ma vie ! Trouver sa voie mode d'emploi" (1/2).

Répondre à l’appel de la vie, c’est trouver la force de tracer sa voie malgré les obstacles placés sur notre chemin. Nous n’avons qu’une vie. Faut-il donc la gâcher à ne pas devenir ce que l’on pourrait être ? La vie nous invite à prendre conscience de ce qui nous rend plus vivant. Mais elle nous défie en nous demandant d’agir. Le secret est de s’engager dans une quête pour devenir l’architecte de sa vie. Vous êtes la seule personne habilitée à imaginer votre chemin de vie.

Croire en sa bonne étoile

On lui répétait tout le temps qu’il était nul. Jean-Gabriel aurait pu jeter l’éponge en pleurant sur son sort. Mais, après plusieurs échecs cuisants au bac, il a finalement décroché le fameux sésame qui lui a ouvert l’accès aux études supérieures. Une leçon pour ceux qui ne croient plus en eux. "J’ai vingt-sept ans et j’ai eu mon bac après trois échecs, et au bout de la quatrième fois après moult épreuves", confie-t-il. Sa hargne et sa forte volonté l’ont sauvé du naufrage et lui ont permis d’atteindre l’objectif qu’il s’était fixé. Ceci au prix de gros sacrifices.

Il a suivi une scolarité chaotique et a redoublé cinq fois car il a toujours eu de grosses difficultés de concentration. "On me disait constamment que j’étais un bon à rien, ce que j’ai cru pendant longtemps." Arrivé en terminale L, il fait une grosse dépression suite à une déception amoureuse. Il est recalé une première fois.

Il ne perd pas courage puisqu’il se réinscrit les deux années suivantes. C’est de nouveau un échec. "Sur le conseil de mes proches je me suis mis à bosser dans le secteur social." Il s’occupe alors de toxicomanes et de personnes handicapées, porté par ce désir de revanche sur lui-même. "J’ai compris qu’il y avait au-dessus de moi une force extérieure qui me poussait, qui me donnait la niaque, qui me permettait de me surpasser."

Quelques années plus tard, il s’inscrit à la fac pour repasser son bac. Durant cette année scolaire, il bûche comme un malade, soutenu par ses amis rencontrés à l’université. Il est finalement reçu au DAEU (diplôme d’accès aux études universitaires) avec mention « assez bien ». Sa persévérance a fini par payer.

À ceux qui ont du mal dans leurs études, il dit : «"N’ayez pas peur, ayez confiance en vous !" "J’ai décidé, à long terme, de m’occuper de jeunes en difficulté parce que je crois en eux et que je suis persuadé qu’il y a chez eux une part de cristal comme dans chaque être." Son succès lui a permis de suivre une formation, avec la fondation d’Auteuil, au brevet professionnel de la jeunesse populaire et du sport en alternance dans une ferme pédagogique, avec comme projet celui de devenir éducateur dans l’environnement. "Pour sensibiliser les jeunes à la protection de la nature, c’est-à-dire de notre patrimoine", explique-t-il. "Rien n’est impossible à celui qui croit en lui et ne lâche pas prise", conclut-il.

Plonger dans l’inconnu

À vingt ans, Marine 1 a osé plonger dans l’inconnu en créant son entreprise de coiffure à domicile. "S’il est vrai qu’au début, on est hésitant, que la peur prend le dessus, on est très vite aspiré par une spirale qui décoiffe." Sa clientèle ne cesse d’augmenter et, un an après cette création, le bilan est assez positif. Peut-être parce qu’elle a su garder les pieds sur terre en trouvant le moyen de faire face aux périodes creuses. "Les périodes creuses sont la bête noire des indépendants. Or, comme dans certains secteurs sous tension, il y a pénurie de main-d’œuvre et que le travail ne me fait pas peur, je relève les manches et j’y vais." À terme, son but est d’ouvrir son salon de coiffure.

Le week-end, c’est souvent comptabilité et paperasse. Ce qui ne la gêne pas outre mesure, car elle a dû prendre des responsabilités très tôt, au divorce de ses parents. "Maman m’a élevée seule et j’ai vite compris que, dans la vie, on ne nous donne rien. À vingt ans, je déborde d’énergie, je m’amuse, je fais du sport, mais je travaille aussi énormément. C’est de famille puisque maman est chef d’entreprise dans l’immobilier et que papa s’est mis à son compte dans la rénovation de bâtiments… Je marche donc sur leurs pas."

Elle prend toujours conseil auprès de ses parents qui lui font part de leur expérience. Non pas qu’elle se laisse influencer, mais parce que leur âge leur permet de voir les choses et de les aborder d’une façon différente de la sienne. "Disons qu’à vingt ans, on a tendance à foncer dans le mur, même si l’on sait que c’est un mur. À leur âge, avec leur expérience, ils me disent comment le contourner."

Elle souhaite élargir sa clientèle grâce au bouche-à-oreille. Elle tente de se faire connaître dans les maisons de retraite, les hôpitaux et les logements seniors car ce genre de clientèle la touche beaucoup. "Je pourrai leur amener ma jeunesse et une nouvelle coupe de cheveux. Ils me raconteront leur passé. Coiffeuse, c’est un peu l’aventure humaine. Les gens se confient et se dévoilent. Je suis une parenthèse dans une tranche de vie.

Ça vaut tous les psys, et en plus on en sort bien coiffé !"

__________________________________

Extrait de "Et si je choisissais ma vie ! Trouver sa voie mode d'emploi", Editions Eyrolles (octobre 2012)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

02.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

03.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

La campagne moins écolo

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
alsatian in oklahoma
- 29/12/2012 - 00:27
Est ce moment!
En pleine deconfiture culturelle qu'est l'Occident! La reussite sociale est elle justifiee? N'est pas du "j'en foutisme! vive moi et j'emmerde le monde"?... Si cette personne cree une entreprise qui apporte un produit excellent comme http://www.emotiva.com/ cela me convient comme a tous les audiophiles. Euh!!!! Staline a eu une belle reussite aussi! Franchement! ce n'est pas en France que vous pouvez reussir professionellement en ce moment car trop d'impos sauf travailler pour les bolchevique de l'Elysee!... Etre anti-socialo-communiste militant est pour moi un accomplicement personnel en ces temps dramatiques!
Casa123
- 28/12/2012 - 16:08
Bien gentil même si ça part d'un bon sentiment
C'est bien gentil tout cela mais quand on a passé un certain âge, l'obstacle n'est pas forcément soi même mais les autres.... et les autres, bein ils sont très (trop) nombreux.... alors croire en soi c'est bien, si la logique qui est que nous vivons de plus en plus vieux pouvait entrer dans le crâne de tout le monde, ce serait pas mal....
Silmarwen
- 28/12/2012 - 12:04
Merci
Merci c'est exactement ce dont j'avais besoin de lire. Ca me remonte le moral, je suis en galère en ce moment, j'ai des envies que j'essaye de mettre en place mais on peut pas dire que ça fonctionne beaucoup pour le moment. Cet article arrive au bon moment pour me permettre de relativiser mes galères du moment. Ce n'est que temporaire la roue tournera des solutions se présenteront. Merci beaucoup.