En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

02.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

03.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

04.

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

07.

Les Etats moyens d’Asie, ces alliés "naturels" pour la France et l’Europe

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Campagne des municipales
Agnès Buzyn regrette le terme de "mascarade" et confirme sa volonté de ne "pas laisser à Anne Hidalgo les pleins pouvoirs" à Paris
il y a 9 heures 17 min
pépites > High-tech
Outil numérique
Assemblée nationale : les députés votent en faveur de l'application de traçage StopCovid
il y a 11 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

La Révolution et l’Empire dans le cinéma français : plusieurs bons films pour cette période historique agitée ! Humour et délectation

il y a 12 heures 37 min
light > Science
Cratère de Chicxulub
L'astéroïde à l’origine de l’extinction des dinosaures aurait suivi la trajectoire la plus dangereuse possible
il y a 14 heures 36 min
décryptage > Société
Lutte contre le virus

StopCovid : les dangers d’un mirage

il y a 15 heures 50 min
pépites > Justice
Justice
Fraude fiscale : Patrick Balkany est condamné en appel à cinq ans de prison, son épouse Isabelle à quatre ans d’emprisonnement
il y a 17 heures 2 min
décryptage > Economie
Plan de relance

Le gouvernement contaminé par le virus du micro-management

il y a 19 heures 39 min
décryptage > Economie
Soutien face à la crise

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

il y a 20 heures 43 min
décryptage > Economie
Crise économique

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

il y a 21 heures 16 min
décryptage > France
Polarisation du débat

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

il y a 21 heures 57 min
light > Politique
Bras de fer avec Twitter
Donald Trump menace de "fermer" les réseaux sociaux après le signalement de ses tweets
il y a 10 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Autre qu’on adorait" de Catherine Cusset : superbe graine de Prix

il y a 12 heures 25 min
décryptage > Economie
Leçons du confinement

Dépendance et pertes d’exploitation : les assureurs battus sur tous les fronts face à la crise du coronavirus…

il y a 14 heures 23 min
pépites > Politique
Soutien
Deuil après la mort d’un enfant : l’Assemblée nationale approuve enfin et à l’unanimité le congé de 15 jours
il y a 15 heures 48 min
pépites > Europe
Solidarité
Covid-19 : la Commission européenne propose un fonds de relance de 750 milliards d'euros pour sortir de la crise
il y a 16 heures 35 min
pépite vidéo > Science
Bond de géant pour l’humanité
Plus que quelques heures avant le premier vol habité de SpaceX
il y a 17 heures 30 min
décryptage > France
Hexagone

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

il y a 19 heures 56 min
décryptage > Société
Univers cauchemardesques

Pourquoi les oeuvres dystopiques déprimantes attirent tant de gens par temps de pandémie ?

il y a 21 heures 4 min
décryptage > Politique
Des hommes, des vrais !

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

il y a 21 heures 37 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron se réinvente en ministre de l’Industrie très gaullien… dans un environnement concurrentiel totalement différent

il y a 22 heures 15 min
Zone franche

Benghazi, Guernica arabe

Publié le 17 mars 2011
Quand les grandes puissances se montrent impuissantes, ça leur porte rarement bonheur.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quand les grandes puissances se montrent impuissantes, ça leur porte rarement bonheur.

Lorsqu’en 1936 les républicains espagnols ont demandé un coup de main aux « grandes puissances » ― essentiellement la France et la Grande-Bretagne ―, ces dernières ont expliqué qu’elles avaient malheureusement un emploi du temps chargé et que, entre faire les courses et préparer le diner, ça n’allait pas être facile...

Pas contrariants, les révolutionnaires ont répondu « ok, merci, on va se débrouiller autrement », puis sont retournés se faire trouer la panse par des troupes franquistes solidement épaulées par l’axe germano-italien.

En 2011, lorsque les rebelles libyens, stimulés par le formidable accueil des « printemps arabes » par les médias, les opinions publiques et les gouvernements occidentaux, ont décidé de se débarrasser de leur dictateur, ils ont fait le voyage de Paris et de Londres comme les Espagnols avant eux.

Et, toujours à l'instar des Espagnols, ils sont repartis comme ils étaient venus : avec les encouragements du jury.

Demain, lorsque Kadhafi aura repris le contrôle total du pays, ce qui passait pour inconcevable il y a encore quelques jours avec toutes ces odeurs de jasmin dans l’atmosphère mais semble désormais une certitude ; lorsque les membres du Conseil National Libyen de Transition seront, soit pendus, soit en exil, les rebelles potentiels du monde entier auront au moins appris qu’ils volent en solo.

Ils auront appris que le baratin lénifiant sur l’universalisme démocratique de ces dernières semaines sur RFI ou la BBC n’était que ça : du baratin.

Bon, à tout prendre, la France ne s’en tire pas si mal, dans cette histoire. Au moins au plan du panache. Et s’il en est une qui s’est démenée pour convaincre les uns et les autres de tenter quelque chose ―  n’importe quoi, des frappes ciblées, la mise en place d’une zone d’exclusion aérienne , c’est bien elle.

Bah, Blum aussi, en 36 voulait d’abord intervenir. Mais ses bonnes intentions initiales n’auront finalement pas beaucoup aidé les Espagnols à Guernica.

Ne pas intervenir, c'est aussi prendre un risque

Il faut se méfier des analogies et des comparaisons hâtives : le point Godwin vous tombe si facilement sur le coin de la figure. 2011 ce n'est pas 1936. La Libye, ce n'est pas l'Espagne à l'orée de la seconde guerre mondiale mais juste six millions d'habitants et quelques puits de pétrole en plein désert. Et Kadhafi n’est manifestement pas Franco : tiens, si son fils préféré prend un jour le relais, on pourrait même finir par le trouver fréquentable et laisser le business reprendre ses droits.

Le problème, c’est que personne ne peut dire, y compris parmi les rétifs, les pusillanimes et les pragmatiques, si un dictateur sanguinaire en Libye, c’est mieux ou pas qu’une démocratie pour la paix mondiale. Si se mêler des affaires des autres, c’est une bonne ou une mauvaise chose à long terme. Ce qu'on l'on sait, en revanche, c’est qu’à chaque fois que les grandes puissances ont fait le choix de l'impuissance, l’histoire leur a montré qu’elles avaient eu tort.

Aujourd'hui, les rebelles libyens sont les seuls à trinquer. Mais demain ? A éviter la guerre au prix du déshonneur, on se retrouve parfois avec les deux. Ah mais zut, me revoici dans l'analogie hâtive...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

02.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

03.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

04.

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

07.

Les Etats moyens d’Asie, ces alliés "naturels" pour la France et l’Europe

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
coin-coin
- 17/03/2011 - 16:34
le litre
Excellent titre
Lou Bïarnès
- 17/03/2011 - 14:10
Quand on ne connait que superficiellement on n'en parle pas
Ce monsieur devrait lire l'ouvrage sur la guerre d'espagne de Bartolomé Bénnassar et serait plus crédible.
texarkana
- 17/03/2011 - 13:22
Pour une fois je suis d'accord avec la gauche
L'inaction des Occidentaux en Lybie est une HONTE: comme disait Churchill à Chamberlain : "vous avez voulu éviter la guerre, eh bien vous aurez , et la guerre, et le déshonneur".