En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

06.

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

07.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Too much ?
LFI demande l'ouverture d'une commission parlementaire sur "l'indépendance du pouvoir judiciaire"
il y a 26 min 19 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Journal d'un amour perdu" : Voyage dans l'intimité du deuil d'un colosse de la littérature

il y a 3 heures 2 min
light > Santé
Veggie mania
Burger King cède à la tendance vegan et lance son premier veggie Whopper
il y a 3 heures 59 min
pépites > Politique
Hospitalisation
Etats-Unis : Jimmy Carter hospitalisé après plusieurs chutes
il y a 5 heures 22 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 11 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 32 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 9 heures 23 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le 10 mai 1981 : un jour maudit pour la droite

il y a 9 heures 23 min
décryptage > Société
Ras des pâquerettes ?

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

il y a 9 heures 24 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

il y a 9 heures 26 min
Grossière erreur...
Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween
il y a 22 heures 27 min
pépites > Europe
Opération conjointe
Blocage de l'autoroute A9 par des indépendantistes espagnols : la France et l'Espagne tentent de les déloger
il y a 1 heure 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La dame de chez Maxim" : Cette dame d'autrefois nous met toujours en joie

il y a 3 heures 8 min
pépites > International
Débordements et violence
Hong Kong : un manifestant blessé par balle et un homme brûlé vif lundi 11 novembre
il y a 4 heures 44 min
décryptage > Economie
Mêmes causes, mêmes effets ?

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

il y a 6 heures 27 min
décryptage > Santé
Techno-Masochisme

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

il y a 7 heures 6 min
décryptage > Economie
(Petite) révolution

Révolution dans la Silicon Valley : les investisseurs américains veulent des entreprises rentables maintenant et pas uniquement des licornes en croissance

il y a 9 heures 23 min
décryptage > Politique
Malédiction

Guillaume Tabard : « La droite devrait s’inspirer de François Mitterrand pour faire renaître LR »

il y a 9 heures 24 min
décryptage > Economie
Commerce et stratégie

Amorce de détente : mais que veulent vraiment obtenir les Etats-Unis de la Chine ?

il y a 9 heures 25 min
pépite vidéo > Politique
Journée de commémorations
11 novembre : Emmanuel Macron inaugure un monument en mémoire des soldats morts
il y a 21 heures 56 min
pépites > International
Incertitude
Bolivie : Morales démissionne, le pays plonge dans l'incertitude
il y a 23 heures 22 min
Avis aux fidèles

Mariage homosexuel : un plan de com' en or pour les religions ?

Publié le 11 novembre 2012
Si à court terme, l'opposition au projet de loi sur le mariage homosexuel permettra aux organisations religieuses de fidéliser leur base, elle pourrait, à long terme se révéler contre-productive.
Raphaël Liogier est sociologue et philosophe. Il est professeur des universités à l'Institut d'Études Politiques d'Aix-en-Provence et dirige l'Observatoire du religieux. Il a notamment publié : Le Mythe de l'islamisation, essai sur une obsession...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Raphaël Liogier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Raphaël Liogier est sociologue et philosophe. Il est professeur des universités à l'Institut d'Études Politiques d'Aix-en-Provence et dirige l'Observatoire du religieux. Il a notamment publié : Le Mythe de l'islamisation, essai sur une obsession...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si à court terme, l'opposition au projet de loi sur le mariage homosexuel permettra aux organisations religieuses de fidéliser leur base, elle pourrait, à long terme se révéler contre-productive.

Atlantico : Les principales organisations religieuses françaises se sont prononcées contre le mariage homosexuel. Le cardinal-archevêque de Paris, Mgr André Vingt-Trois, Mohamed Moussaoui du Conseil Français du Culte Musulman et Gilles Bernheim, le Grand rabbin de France s’opposent clairement au projet de loi du gouvernement. Le débat autour du mariage homosexuel peut-il constituer une opération de communication bénéfique pour les religions en France ?

Raphaël Liogier : Il faut différencier les conséquences à court terme et à long terme. A court terme, cela peut effectivement être bénéfique pour les organisations religieuses. Il y a une base de fidèles qui est en situation de difficulté identitaire et qui recherche une certaine cohérence traditionnelle. En faisant ce type de déclarations, les instances religieuses fidélisent cette base-là.

En revanche, à moyen et long terme, il se trouve que dans l’ensemble de ces religions, il y a un débat, une dynamique, favorable à l’adoption du mariage homosexuel. Au sein même de l’islam, qui est réputé avoir plus de difficultés avec la modernité et la sécularisation,  il existe des mouvements favorables au « mariage pour tous ». Je pense notamment à l’association HM2F qui participe à cette dynamique de modernisation. Il existe également des prédicateurs, des imams respectés comme Tareq Oubrou à la mosquée de Bordeaux, qui défendent la compatibilité entre le fait d’être un musulman cohérent et de vivre pleinement son homosexualité. Au sein du catholicisme, cette dynamique existe aussi. Elle existe encore plus au sein du judaïsme et du protestantisme.

Le fait de rassurer une base, de se ré-enraciner dans une dogmatique traditionnelle, sera peut-être bénéfique à court terme. Mais avec le temps, dans une société qui continue toujours à se séculariser, les instances religieuses françaises se retrouveront face à un problème et ne pourront pas éviter un dialogue interne plus poussé sur ce sujet.

Plus que de fidéliser leur base, les organisations religieuses peuvent-elles en profiter pour attirer de nouveaux fidèles ?

Comme tout le monde, les instances religieuses essayent de trouver des fenêtres d’opportunité. Mais je ne crois pas que, sur le fond, ces prises de position relève d’une simple opération de communication. Il existe aujourd’hui un impératif pour les religions : rassurer la base sur la cohérence traditionnelle religieuse. C’est un impératif théologique, les représentants des grandes religions traditionnelles essayent d’être le plus cohérent possible du point de vue de leur propre tradition religieuse. C’est leur rôle, ils ne peuvent pas faire autrement, mais ils seront bientôt rattrapés par la dynamique interne. Par l’impact des croyants, la théologie elle-même devra donc se transformer.

Pour l’instant, je pense que c’est le protestantisme qui est avance dans ce domaine-là. Une certaine forme du protestantisme bien-sûr, pas le protestantisme néo-évangélique conservateur… Au sein même de l’Eglise catholique aussi il existe des mouvements comme cela. En apparence, il semble que l’islam soit plus en retard car les traditionalistes occupent davantage le devant de la scène. Au-delà de ce paravent, l’islam n’est pas si en retard que cela du point de vue de sa base et des débats qui ont lieu en ce moment. Il est vrai qu’il y a du machisme dans l’islam, il est vrai qu’il existe un rejet de l’homosexuel mais cette dynamique progressiste et séculaire existe et elle prend de plus en plus de place.

De manière générale, comme s’organise la communication des groupes religieux ? Existe-t-il des différences claires entre ces derniers ?

Il est clair que le groupe religieux le mieux organisé et structuré à ce niveau est l’Eglise catholique. Le Pape a de nombreux conseillers en communication, c’est bien normal. Ce n’est pas horrible, c’est en grande partie pour être sûr de ne pas faire d’impair, pour ne pas dire des choses qui seraient mal interprétées. Aujourd’hui le monde de la communication est tellement complexe que c’est tout à fait nécessaire. Cependant, au niveau des évêques, il doit y avoir, au sommet de la hiérarchie, des conseillers en communication mais je doute que chaque évêques dispose chacun d’un spécialiste du genre.

En ce qui concerne les musulmans, la question de l’islam est devenue tellement sensible que les leaders et personnalités qui comptent dans l’islam ont du mal à savoir quoi dire et comment le dire. A l’évidence, il y a une sorte d’atmosphère paranoïde vis-à-vis de l’islam et ils pensent que tout ce qu’ils disent peut être mal interprété. Ils ont du mal à gérer l’image déplorable de l’islam qui a pu être véhiculée par l’affaire Merah par exemple.

La seconde difficulté de  l’islam réside dans le fait que, par excellence, l’islam est une religion où il n’existe pas de leader unique structuré comme dans l’Eglise catholique. Il peut y avoir une multitude de voix discordantes, tout le monde y va de son avis. L’inconvénient ici est que les médias vont généralement se saisir du pire avis, le plus traditionaliste.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

06.

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

07.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

Commentaires (38)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
VeLiVoS
- 15/11/2012 - 14:30
Et pour rejoindre les propos de Le Gorille …
et comme écrit là aussi dans mon premier commentaire, le mot "Tango" vient du mot latin "Tangere" à savoir "toucher" en français. Tout est dit là et l'on peut comprendre la réticence de l'Église sur le sujet.
VeLiVoS
- 15/11/2012 - 14:23
ntzsch - 12/11/2012 - 20:06
Le lien que je vous ai adressé ne contredit pas une réticence de certains dans l'Église envers le tango, mon premier post d'ailleurs allait dans ce sens à savoir que je n'étais pas surpris de ça (le rock n'existait pas encore et l'on sortait d'une époque … différente de la notre pour info). Donc m'indiquer que le curé de papy et mamy n'était pas content de ce tango, je ne crois pas avoir dit le contraire, ni le lien que je vous ai adressé, bien au contraire, relisez-le.
Et en passant, relisez en même temps votre premier commentaire (12/11/2012 - 15:26) où vous ne visiez pas quelques prêtres ou communautés religieuses mais directement Pie X et l'Église. Si vous voulez me prouver vos dires sur le sujet alors rien de plus simple. Si PIE X a condamné le tango, il a dû le faire par un écrit et non pas via site internet genre "Libération.fr".
→ Alors retrouvez-moi simplement cette condamnation ÉCRITE (interdiction même, telle que vous en parlez dans votre post - bulle, encyclique, …). J'admettrai aussitôt mes torts et que vous ne calomniez pas un pape et l'Église en passant. Autrement, votre dernier commentaire me paraît sans valeur car hors-sujet vs ce que j'écrivais.
Le gorille
- 13/11/2012 - 00:13
La danse
@ntzsch
Soit le Vatican a interdit le tango... mais avez-vous vous-même vu danser du tango ? Pas le tango édulcoré des bals popu... le vrai tango ! J'ai été stupéfait de la sensualité et des allusions explicites qui s'en dégagent... Dans d'autres civilisations, certaines danses ont été prohibées, non seulement par le Vatican, mais aussi par les Protestants. Il est vrai qu'elles étaient... très, mais très explicites. Le curé d'Ars, que vous connaissez certainement, avait aussi un fameux recul pour la danse, disant qu'on pouvait y perdre son âme... La danse ici est vue comme une occasion de péché. D'où les mises en garde.
Le sujet qui nous préoccupe ici, c'est le mariage "homo". Convenez que ce n'est pas du même ordre que la danse !