En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

03.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

04.

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

07.

Retraites : le techno-suicide du gouvernement

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

ça vient d'être publié
pépites > People
Urgence
Patrick Balkany hospitalisé pour d'importantes douleurs au dos
il y a 3 heures 41 min
pépite vidéo > Politique
Cohue
Grève : couloirs bondés et scènes improbables dans les transports parisiens
il y a 5 heures 58 min
décryptage > Politique
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 11 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 47 min
décryptage > Santé
(Art)thérapie

Comment la danse peut aider à lutter contre la dépression, Parkinson et autres troubles neurologiques

il y a 8 heures 37 min
décryptage > Faits divers
Accroche : Ça s'est passé chez nous…

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

il y a 11 heures 46 min
décryptage > Politique
Techno-suicide

Retraites : le techno-suicide du gouvernement

il y a 11 heures 57 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

il y a 12 heures 9 min
pépite vidéo > Politique
Déception
Réforme des retraites : Les syndicats très déçus par les annonces d'Edouard Philippe
il y a 1 jour 16 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Film : "Docteur ?" : Un duo d'acteurs épatants pour une comédie de Noël, légère, mais pas seulement

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Livre : "Le ciel par-dessus le toit" de Natacha Appanah : Un roman familial, puissant et émouvant

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Société
Ville de demain

Bâtiment, immobilier, transports : ces vraies initiatives pour une ville plus durable

il y a 5 heures 53 min
décryptage > Economie
Nouvelle ère ?

Première réunion de l’ère Lagarde : la BCE peut-elle se saisir des problèmes structurels qui minent la zone euro ?

il y a 6 heures 46 min
décryptage > Politique
1979 all over again

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

il y a 8 heures 32 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?
il y a 10 heures 26 min
décryptage > Sport
Formule magique

PSG/ Galatasaray : Neymar, M’Bappé et les millions : les Parisiens trouvent leur formule magique

il y a 11 heures 51 min
décryptage > Politique
Erreurs de stratégie

Quand LR se transforme en machine à fabriquer des orphelins politiques

il y a 12 heures 8 min
décryptage > Economie
Impact au long cours

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

il y a 12 heures 10 min
pépites > Politique
Bad news ?
Réforme des retraites : les points principaux du discours d'Edouard Philippe
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "La vie est belle" : Conte de Noël anti-morosité....

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Politique
Droit du sol ?

Esther Benbassa vous devriez lire François-René de Chateaubriand !

il y a 1 jour 3 heures
La rigueur, la vraie !

Et si l’austérité était la meilleure des voies pour renouer avec la croissance : leçons estoniennes pour François Hollande

Publié le 30 septembre 2012
Violemment frappée par la crise en 2008, l'Estonie a connu une croissance de 7,6% en 2011. Et ce, grâce à sa politique de rigueur.
Gaspard Koenig a fondé en 2013 le think-tank libéral GenerationLibre. Il enseigne la philosophie à Sciences Po Paris. Il a travaillé précédemment au cabinet de Christine Lagarde à Bercy, et à la BERD à Londres. Il est l’auteur de romans et d’essais, et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gaspard Koenig
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gaspard Koenig a fondé en 2013 le think-tank libéral GenerationLibre. Il enseigne la philosophie à Sciences Po Paris. Il a travaillé précédemment au cabinet de Christine Lagarde à Bercy, et à la BERD à Londres. Il est l’auteur de romans et d’essais, et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Violemment frappée par la crise en 2008, l'Estonie a connu une croissance de 7,6% en 2011. Et ce, grâce à sa politique de rigueur.

En poussant vendredi dernier la porte du Center for Policy Studies, le think-tank libéral britannique, je fis mes génuflexions habituelles devant le portrait de Margaret Thatcher. Avant de découvrir, dissimulé sous son air de fonctionnaire modèle, un de ses héritiers en chair et en os : Jürgen Ligi, le farouche ministre des Finances estonien. En deux heures de déjeuner, Jürgen Ligi est devenu mon héros.

 

L’Estonie est aujourd’hui le tigre de l’eurozone, avec un taux de croissance de 7,6% l’année dernière, et des prévisions oscillant entre 2,5% et 4% pour les années à venir. Exception européenne, son budget est excédentaire, tandis que sa dette publique est devenue négligeable (6% du PIB – à comparer avec les 91% de l’Etat français). Le chômage est en baisse continue, la production industrielle et les exportations à la hausse. La croissance repose essentiellement sur des secteurs d’avenir (électronique, informatique, machine-outils). L’Estonie est entrée à plein dans cette fameuse "économie de la connaissance" dont les dirigeants européens font des gorges chaudes depuis dix ans avec des résultats très limités.

 

Et pourtant, ce petit pays balte, se débattant courageusement avec l’héritage de cinquante années de communisme, a été l’un des plus violemment touchés par la crise financière de 2008. Le crédit s’est asphyxié, les exportations se sont effondrées, le chômage s’est envolé. La récession a frappé plus sévèrement qu’ailleurs (- 3,7% en 2008). Comment expliquer ce formidable "Redressement", pour employer un terme à la mode ?

 

Jürgen Ligi, membre du Parti de la Réforme, a pris les rênes du ministère des Finances au pire de la crise, en juin 2009. Pour avoir travaillé à l’Institut de la Planification lorsque l’Estonie était encore communiste, Jürgen Ligi n’a pas pour l’économie de marché les pudeurs de nos rêveurs socialistes. Il n’a pas tergiversé sur les remèdes à prendre : la rigueur. La vraie, pas celle que François Hollande feint d’avoir appliquée dans le budget 2013. Dépenses publiques réduites de 10% (pour rappel, les 10 milliards de réduction promis dans la douleur par François Hollande représentent… moins de 1% du total !) ; TVA augmentée de 2 points (nos socialistes refusent d’y toucher) ; baisses de salaires de 10% pour tous les fonctionnaires (et de 20% pour les ministres) ; procédures de licenciements simplifiées dans le secteur privé ; hausse de l’âge du départ à la retraite à 65 ans et gel du montant des pensions ; réduction drastique des allocations. La douleur fut immédiate, avec une récession de près de 15% du PIB en 2009 et un chômage caracolant au-dessus de la barre des 20%. Le-prix-Nobel-d’économie-qui-est-pourtant-de-gauche Paul Krugman se fit un malin plaisir d’y voir l’échec des politiques d’austérité, dans un tweet ravageur qui fit réagir jusqu’au sommet de l’Etat estonien.

 

Mais, sur ce sujet comme sur bien d’autres, Paul Krugman eut la vue courte. L’efficacité de cette "dévaluation interne", qui permit de baisser considérablement le coût réel du travail, n’est plus à démontrer aujourd’hui. Le chômage a diminué de moitié depuis le pic de 2010, le déficit a été entièrement résorbé, et l’Estonie enregistre les taux de croissance les plus forts d’Europe. La rationalisation de l’Etat a permis de simplifier et d’électroniser l’ensemble des procédures administratives : les Estoniens ne passent en moyenne pas plus d’une journée pour monter une entreprise, et de quelques minutes pour remplir leur déclaration d’impôt. Fait remarquable, ce courageux gouvernement a été triomphalement réélu en 2011.  

 

Voici donc le voile définitivement levé sur la plus grande supercherie conceptuelle du nouveau quinquennat : l’idée d’opposer "croissance" et "austérité", en rendant la première synonyme de dépenses publiques, et la seconde d’injustice sociale.  C’est au contraire l’austérité qui, au prix de sacrifices douloureux, permet de reconstruire une économie sur des bases plus saines. Le ministre des Finances britannique George Osborne suit lui aussi cette stratégie difficile depuis plus de deux ans, contre les vents et marées de l’opinion publique, et le Royaume-Uni commence à en récolter les fruits. La France, elle, vit encore dans la bulle de l’argent facile. Réclamons d’urgence le remplacement de Pierre Moscovici par Jürgen Ligi.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

03.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

04.

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

07.

Retraites : le techno-suicide du gouvernement

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

Commentaires (24)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Hugo from Caracas
- 02/10/2012 - 16:10
le miracle estonien
http://krugman.blogs.nytimes.com/2012/06/06/estonian-rhapsdoy/

Un autre niveau que le torchon que vient de pondre le philosophe qui essaye de faire de l'économie.

Certains obtiennent des prix Nobel et écrivent dans le NY Times, d'autres écrivent pour Christine Lagarde et sur Atlantico....
AntiDemago
- 02/10/2012 - 09:34
"AUSTERITER" n'est pas pêcher
Pareil: quand mes affaires n'ont plus été au Top, j'ai réduit la voilure de partout, le temps que les perturbations s'éloignent, j'ai adapté, ajusté rééquilibré tout ça, appris, tiré des leçons, cogité des améliorations, pris des nouvelles options etc..... en résumé JE ME SUIS BOUGE LE FESSIER, et maintenant c'est reparti, juste à assumer la nouvelle réussite.
Serai-je pour autant un Estonien qui s'ignore !
Que neni, un français mangeur de cochon à l'aïl, grand ennemi du socialisme décadent !

En même temps, attendons le score de l'année prochaine pour faire la moyenne. Ca va un peu tempérer l'euphorie de l'auteur.
Le "copier collé" n'est pas applicable en économie.
fms
- 02/10/2012 - 09:03
comment c'est bien...
l'ultra-libéralisme des pays pauvres vu confortablement installé dans les salons d'un think tank londonien !