En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
Les copains d'abord
A quoi servent les amis ? A vous garder en bonne santé !
Publié le 25 juin 2012
Que l'on soit jeune, vieux, malade ou en parfaite santé, les vrais amis contribuent à allonger notre espérance de vie en veillant sur nous et en nous apportant un soutien moral indispensable.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Que l'on soit jeune, vieux, malade ou en parfaite santé, les vrais amis contribuent à allonger notre espérance de vie en veillant sur nous et en nous apportant un soutien moral indispensable.

Après une dure journée de travail, nombreux sont ceux qui apprécient de se retrouver seuls et au calme chez eux. La solitude a du bon : personne pour vous obliger à faire la vaisselle, vous pouvez manger de la pizza sur le canapé, rentrer ivre mort à 4h du matin, et même vous balader en sous vêtements ! Mais à trop jouer les loups solitaires vous pourriez bien finir par mettre votre santé en danger.

Aussi évident que cela puisse paraître, il est plus dangereux de vivre seul qu'en famille ou en couple, souligne le site The Atlantic. En cas d'urgence médicale, votre colocataire ou votre moitié peuvent intervenir et appeler une ambulance. Tandis que si vous êtes seul, vous êtes bien entendu livré à vous même.

Pour mettre cette déduction logique à l'épreuve des faits, des scientifiques ont étudié des patients souffrant d'une maladie cardio-vasculaire appelée athérothrombose. Ils ont constaté que les patients qui vivent seuls sont légèrement plus susceptibles de mourir dans les quatre ans qui suivent le début de l'étude que les patients qui vivent avec d'autres personnes. Près de 9% des personnes étudiées vivant seules sont mortes de problèmes cardio-vasculaires. Un chiffre qui tombe à 7% pour les personnes qui ne sont pas livrées à elles-mêmes.

Conclusion de l'étude, publiée cette semaine par les Archives of Internal Medicine : les patients souffrant de maladies chroniques (comme les personnes cardiaques) tirent beaucoup d'avantages à être entourés socialement.

Un résultat qui est aussi valable pour les personnes âgées. Des scientifiques ont étudié 1 604 personnes de plus de 60 ans, séparées en deux groupes : ceux qui vivent seuls et ceux qui ne vivent pas seuls. Les chercheurs leur ont posé trois questions : "Vous sentez-vous isolé ?" "Vous sentez-vous mis de côté ?" et "Manquez-vous de compagnie ?"

"Plus de 40% des personnes âgées ont déclaré se sentir seules. (...) Je n'ai pas été étonné de constater que les personnes âgées étaient plus seules [que les jeunes], explique le professeur de médecine Aaron Carroll sur le site The Incidental Economist. J'étais beaucoup plus surpris de voir que les individus se sentant seuls étaient des femmes pour la plupart." Autre constat qui étonne Aaron Caroll : une grande partie des gens qui se sentent seuls ne vivent PAS seuls.

La faute à un nouveau mode de vie où hyper-connection rime hyper-isolation ? Nous vivons aujourd'hui dans un état d'isolement qui aurait été inimaginable pour nos grands-parents. Et pourtant, nous n'avons jamais été aussi accessibles et connectés, que se soit via Facebook, Google+, Twitter, ou encore Pinterest. Pourtant, ces réseaux dits "sociaux" tendent à nous enfermer dans des relations artificielles susceptibles d'accroître la sentiment de solitude.


Un jeune adulte compte en moyenne 237 contacts sur Facebook. Mais parmi cette masse d' "amis", combien répondraient présents pour vous aider à déménager ou pour garder votre chat pendant les vacance ? Selon un sondage paru en janvier dernier et relayé par The Telegraph, seuls deux d'entre eux seraient fidèles au poste en cas de besoin...

Or les amis - les vrais de vrais ! - apportent aussi de réels bienfaits sur la santé morale. Ils aident à renforcer la confiance en soi et à atténuer le négatif. C'est ce qui ressort de nombreuses études, dont celle de l'Université Concordia publiée en janvier dernier. "La présence d'un bon copain exerce un effet psychologique et physiologique immédiat sur l'enfant vivant une situation désagréable", soutient William Bukowski, coauteur de l'étude et professeur de psychologie. Des conclusions qui valent aussi pour les adultes. Plusieurs études ont aussi prouvé qu'une personne bien entourée socialement risquait moins de sombrer dans la dépression. Alors, après une dure journée de travail, plutôt que votre canapé, pensez à privilégier de temps en temps un petit repas entre amis. C'est bon pour la santé !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mais pourquoi les Français épargnent-ils une part non négligeable du pouvoir d’achat gagné ces derniers mois ?
02.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
03.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
04.
Petits scénarios alternatifs pour la fin du quinquennat Macron
05.
Automobile : des centaines de milliers de moteurs Renault suspectés de malfaçon
06.
LR : le difficile avenir de la droite française
07.
Européennes : soulagement teinté d’inquiétude pour les milieux d’affaires français
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
05.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
06.
Mais que ferait l’UE face à une répétition de la grande crise 2008 ? Le sujet étrangement absent de la campagne des Européennes
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
04.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
05.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
06.
LR : le difficile avenir de la droite française
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
JO94
- 26/06/2012 - 22:25
Oui je suis d'accord l'homme
Oui je suis d'accord l'homme n'est pas forcément un animal social, bien au contraire ...C'est le règne du chacun pour soi
Septentrionale
- 25/06/2012 - 11:13
les psycho-machin-trucs et leur grégaritude dévorante
sont malades de voir que des êtres humains des plus sains puissent échapper naturellement à tout phénomène de groupe, leur échapper,
et ils inventent des statistiques pour une normalité adaptée