En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

05.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

06.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

07.

Pierre Manent : "Nous souffrirons longtemps de la passivité qu’a imposé le gouvernement aux Français avec le Covid"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 18 min 33 sec
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 40 min 45 sec
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 1 heure 15 min
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 2 heures 1 min
décryptage > Europe
Capital politique en jachère

2020, l'année où l'Union européenne conserva l'approbation d'une majorité d'Européens contre vents et marées... sans rien savoir en faire

il y a 2 heures 26 min
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 15 heures 20 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 16 heures 59 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 19 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 20 heures 47 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 21 heures 53 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 22 min 33 sec
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 1 heure 4 min
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 1 heure 54 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 2 heures 22 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

Covid-19 : mais pourquoi l’Isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

il y a 2 heures 29 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 15 heures 52 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 17 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 20 heures 25 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 21 heures 33 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 22 heures 9 min
Samuel Paty hommage manifestation comité Justice pour Adama
Samuel Paty hommage manifestation comité Justice pour Adama
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

Publié le 20 octobre 2020
Ca vaut la peine de s'y arrêter : elle en dit long sur les saletés qu'il y a dans les têtes de ses auteurs.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ca vaut la peine de s'y arrêter : elle en dit long sur les saletés qu'il y a dans les têtes de ses auteurs.

Des milliers de personnes étaient réunies, bouleversées, place de la République pour rendre hommage à Samuel Paty. Quelques individus qui n'auraient jamais dû s'y trouver étaient là également. 

Jean-Luc Mélenchon, que sa participation à une haineuse manifestation contre l'islamophobie aurait dû disqualifier. La Ligue des Droits de l'Homme qui pendant des années s'est illustrée dans un combat fougueux en faveur de Tariq Ramadan. Yannick Jadot, dont on sait, que lui et les siens voient dans l'islam une religion équitable et vierge de tout OGM.

Il y avait également quelques membres du Comité Justice pour Adama. Eux détestent tout simplement la France et tous ceux qui la représentent : policiers, enseignants, postiers, pompiers. Pour ne pas passer inaperçus, ils ont fait un effort d'imagination. Ils brandissaient la pancarte suivante : "RIP Samuel. Mort en saignant".

A première vue on pourrait penser à une faute d'orthographe, les militants du Comité Justice pour Adama ayant pour la plupart quitté l'école de bonne heure. Mais non ! Ils ont bien écrit "en saignant" en deux mots. Nous n'avons pas la prétention, et encore moins l'envie, de sonder les reins et les cœurs de ces combattants anti-racistes. Mais on peut  s'interroger quand même. 

Sont-ils des adeptes du jeu de mot qui est un des fleurons de l'esprit français ? Pour le savoir il faudrait enquêter à Beaumont-sur-Oise. Le temps nous manque pour le faire. Peu importe d'ailleurs. Il est parfaitement répugnant de faire des astuces à propos de la mort affreuse d'un enseignant. 

Peut être ont-ils voulu avec cet "en saignant" se faire remarquer. Tel est le cas car la photo avec la pancarte figure en bonne place sur le compte Twitter du Comité Justice pour Adama. On est en droit de trouver cela abject.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bdc69
- 22/10/2020 - 10:37
Drôle d'époque
Depuis les attentats de Charlie Hebdo, certains cherchent systématiquement la phrase choc qui sera reprise, le slogan qui fera le buzz. C'est ca qui est devenu gênant je trouve. Du coup, on peut avoir des doutes sur la sincérité de ces actions.
Nicolas59
- 22/10/2020 - 08:31
Stupidité
Ces gens sont des bas du front endoctrinés.
Leur raison d'être est uniquement médiatique. La révélation de la mafia familiale Traoré , la manif en plein Covid , les outrances verbales de la soeur et de son avocat leur ont porté des coups. De plus l’importation inepte des BLM en France est loin de faire l'unanimité.
Ils ont disparus des radars et le meurtre rituel de l’enseignant a cloué leur cercueil médiatique.
Cette pancarte persiste et signe de leur imbécilité crasse en essayant de mettre la mort accidentelle de Adama Traoré au niveau de la décapitation sauvage de l’enseignant.
Aucun media n’en parles et c’est mieux. Pour une fois on arrête de faire de la propagande gratuite à des crapules manipulées par des officines anti françaises.
Clouez leur cercueil et enterrez sans fleurs ni couronnes ces ahuris provocateurs .
valencia77
- 21/10/2020 - 19:44
charognes
Admettons que les francais ne portent pas d'armes a feu. Personne pour leur assenez un manche de pioche sur la tete?