En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

05.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

06.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

07.

Pierre Manent : "Nous souffrirons longtemps de la passivité qu’a imposé le gouvernement aux Français avec le Covid"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 26 min 6 sec
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 48 min 18 sec
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 1 heure 23 min
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 2 heures 8 min
décryptage > Europe
Capital politique en jachère

2020, l'année où l'Union européenne conserva l'approbation d'une majorité d'Européens contre vents et marées... sans rien savoir en faire

il y a 2 heures 34 min
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 15 heures 28 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 17 heures 6 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 19 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 20 heures 54 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 22 heures 1 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 30 min 6 sec
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 1 heure 11 min
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 2 heures 1 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 2 heures 30 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

Covid-19 : mais pourquoi l’Isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

il y a 2 heures 37 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 16 heures 10 sec
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 17 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 20 heures 33 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 21 heures 41 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 22 heures 16 min
© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Conflans-Sainte-Honorine attentat Samuel Paty
© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Conflans-Sainte-Honorine attentat Samuel Paty
Ecœurant

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

Publié le 20 octobre 2020
Lors des précédents attentats on croyait avoir atteint le fond de l'abjection : on était loin du compte.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lors des précédents attentats on croyait avoir atteint le fond de l'abjection : on était loin du compte.

Selon Le Monde, des élèves de l'établissement scolaire où enseignait Samuel Paty ont reçu des centaines d'euros de la main du tueur pour qu'il puisse identifier le blasphémateur. Tout seul il n'y serait jamais arrivé. L'aide de ces charmants jeunes gens a donc été capitale. Tout comme celle de leurs parents. L'un deux avait en effet posté, avant le meurtre, une vidéo qui dénonçait les propos supposés anti-musulmans de l'enseignant décapité.

Comme on le voit Abdoullakh Anzorov n'était pas seul. Ce loup solitaire a trouvé des louveteaux et des loups plus âgés pour l'aider dans sa sinistre besogne. Maintenant il est temps d'ouvrir les yeux. Selon un sondage de l'Ifop pour la fondation Jean Jaurès, plus de deux tiers des jeunes musulmans interrogés placent la charia avant les lois de la République. Dans ce lot, des élèves de Samuel Paty. 

C'est avec eux - ils vont grandir - qu'il va nous nous falloir vivre (et peut être mourir ). Que faire ? Emmanuel Macron a annoncé que la sécurité autour des établissements scolaires sera renforcée. Autant mettre un sparadrap sur une jambe de bois car les loups sont à l'intérieur des établissements scolaires... Que faire donc ? 

Une possibilité pourrait être envisagée : ouvrir de plus en plus d'écoles coraniques ! Il n'y a là aucun paradoxe. Blanquer et Darmanin ont fait savoir qu'ils y étaient hostiles car dans ces établissements on "endoctrinerait" les élèves. Mais endoctrinés ils le sont déjà ! Et au moins dans ces écoles là il n'y aura pas de professeurs assassinés. 

Encore quelques mots sur Macron. Il a annoncé une nouvelle rédaction de la loi Avia. Pour qu'elle ne soit pas retoquée par le Conseil constitutionnel. Cette loi était en effet liberticide car elle contraignait les réseaux sociaux à censurer sans discrimination les contenus considérés comme haineux. Tout post jugé islamophobe serait donc passé à la trappe. 

La nouvelle loi pourrait être formulée de la façon suivante : "supprimer tout contenu haineux prétendant s'inspirer d'une religion". Sous cette forme le texte serait évidemment, et encore une fois, rejeté par le Conseil constitutionnel. Mais au moins les choses seraient dites...

Ps : Selon Le Figaro, des élèves ont plaisanté devant les caméras de télévision venues nombreuses devant leur établissement : "Vous voulez voir sa tête ?" La photo macabre a en effet circulé sur les réseaux sociaux. Ca rit comment un loup ? 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Louna
- 21/10/2020 - 10:58
Et après ?
La liste des complicités s'allonge. On apprend ce matin sur RTL que les collègues de Samuel n'ont pas fait bloc autour de lui, que la proviseure avait averti l'inspection académique, qu'un inspecteur devait venir "recadrer" le professeur, que la proviseure aurait envoyé un courrier d'excuses aux parents "offensés" etc ....Saura-t-on toute la vérité ? Mes enfants sont profs, ils savent qu'après l'émotion, l'indignation, les fleurs, les chandelles, les médailles, les discours, la chappe du silence se refermera sur les non-dits, jusqu'au prochain Samuel.
Cervières
- 20/10/2020 - 23:51
Qui rit ?
Ce n'est pas le loup qui rit, c'est la hyène. Il me semble qu'elle a mieux sa place ici. Elle rit, elle est assez lâche, attaque en bandes....
jurgio
- 20/10/2020 - 15:10
J'avais eu vent de cette "collaboration"
que les médias ont eu peine à divulguer et j'avais noté sur le même sujet une sorte d'"atmosphère" d'Occupation. On s'habitue à tout... et on avancera innocemment l'hypothèse d'un « syndrome de Stockholm » car la lâcheté n'a peur de rien.