En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
ça vient d'être publié
light > Société
Une heure de couvre-feu en plus !
Tout ce qu'il faut savoir sur le changement d'heure (eh oui, c'est ce weekend !)
il y a 6 heures 29 min
pépites > Politique
Voix de gauche
François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"
il y a 7 heures 7 min
pépites > Religion
Réforme
Le CFCM veut améliorer la formation des imams et mettre sur pied un plan anti-radicalisation
il y a 9 heures 50 min
décryptage > Politique
Indirect

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

il y a 10 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les entrepreneurs de légende français" : les trajectoires d’une large palette d’entrepreneurs français retracées avec brio

il y a 11 heures 50 min
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 14 heures 36 min
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 14 heures 47 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 15 heures 8 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 15 heures 46 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseils à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 15 heures 53 min
pépite vidéo > Politique
Concours de punchlines
"Quelles sont vos propositions ?" Olivier Véran s'agace face aux députés
il y a 6 heures 49 min
pépites > Terrorisme
Glacant
Professeur décapité : le tueur a cherché d’autres cibles sur les réseaux sociaux
il y a 8 heures 51 min
pépites > Justice
Justice
Conflit d'intérêt : Eric Dupond-Moretti écarté de l'enquête visant le PNF
il y a 10 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Inhumain" : De la bande dessinée à grand spectacle, mais...

il y a 11 heures 45 min
décryptage > France
Faut que ça saigne

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

il y a 14 heures 28 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 14 heures 44 min
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 14 heures 58 min
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 15 heures 12 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 15 heures 50 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 15 heures 54 min
© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
éoliennes environnement EELV champs avenir
© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
éoliennes environnement EELV champs avenir
Quel sale temps

Les écologistes ont oublié qu'il faut du vent pour faire tourner les éoliennes

Publié le 29 septembre 2020
Ils ne peuvent pas penser à tout, occupés qu'ils sont à faire la guerre aux voitures.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ils ne peuvent pas penser à tout, occupés qu'ils sont à faire la guerre aux voitures.

Les champs d'éoliennes habituellement si plaisants à voir ressemblent maintenant à des cimetières. Leurs pales décharnées pendent lamentablement immobiles. Des squelettes qui font pitié.

A qui la faute ? Au vent qui n'est pas au rendez-vous. Certes, les éoliennes ne fournissent que très peu de courant. Mais on en aurait bien besoin actuellement. En effet la France souffre d'une pénurie d'électricité.

Les écologistes y sont pour quelque chose. Non contents d'avoir imposé les éoliennes, ils font feu de tout bois pour faire fermer les centrales nucléaires. Avec celle de Fessenheim, ils ont réussi. Beaucoup d'autres sont à l'arrêt car en maintenance.

Donc on manque d'électricité. Que fait-on pour palier à cette pénurie ? Eh bien on a remis en marche deux centrales à charbon ! Avec elles le CO2 est à la fête. Mais cela ne suffit pas. Alors la France est contrainte d'importer de l'électricité d'Allemagne. Là-bas, les "Grünen", cousins germains de nos Verts, ont, il y a quelques années, réussi à faire disparaître les centrales nucléaires d'Outre-Rhin.

On peut se demander alors comment l'Allemagne fait pour exporter son électricité ? C'est très simple : elle est produite par des centrales à charbon ! Et là, ce n'est plus la fête au CO2 mais une gigantesque rave party.

On constate ainsi que les Verts français concourent puissamment à empoisonner l'Allemagne. C'est triste. Mais pour finir sur une note plus agréable, nous avons une solution pour que les pales de nos éoliennes retrouvent leurs élans. Il faudrait installer à l’intérieur de ces ravissantes structures des moteurs électriques. Ils seraient alimentés par de l'énergie produite par les centrales à charbon. Ce n'est pas sérieux ? Bien sûr. Mais vous croyez que les écologistes sont sérieux ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Hiris
- 30/09/2020 - 09:32
On parle toujours du coût du démantèlement des centrales
Nucléaires mais jamais du coût du démantèlement des éoliennes ??? Parce que ces monstres qui pèsent des tonnes et ne rapportent rien comparé à ce qu' elles nous coûtent sur NOTRE facture d électricité et NOS impôts on va bien être obligés de les enlever un jour que j espère prochain où nos politiques devront rendre des comptes sur le gaspillage financier consacré à ces à ces fake solutions ?
Nicolas59
- 30/09/2020 - 08:46
Soupçons
En fait il est possible que certains Etats (ne citons personne , on devinera) mènent une lutte systématique contre toutes formes de prolifération du nucléaire, qu’il soit civil ou pire , militaire.
La subversion est l’outil du soft power .
Celui qui a déjà utilisé le nucléaire militaire contre une population traine une obsession de retour du bâton chez lui un de ces jours. Cette trouille existe clairement aux US.
Faire stopper le nucléaire civil chez les autres permet d’obtenir l’obsolescence de la technologie chez ceux là. Le nucléaire civil c’est du militaire plus lent.
Racheter les industries comme Alstom et puis fermer les usines de turbines par exemple contribue a dégommer le savoir faire industriel et technique . L’encerclement par étouffement est une technique typique.
Regardez Tic Tac. Dès que la domination US est en cause , la réaction ne tarde pas.
Nicolas59
- 30/09/2020 - 08:33
Chauffage électrique
L’usage du chauffage électrique en France a été fortement encouragée par les pouvoir publics. Cela pour conforter le choix du nucléaire qui remonte déjà aux années 50. Il a été favorisé par la politique souverainiste de De Gaulle et matérialisé par Giscard au moment du premier choc pétrolier.
Le nucléaire fourni un prix du KW bien moins cher que les autres sources. Au moins jusqu’a une date récente car l’usager commence a payer l'entrée du renouvelable qui coûte un bras et fourni peu. De plus le démantèlement des centrales a fin de vie n’a jamais été correctement provisionné dans les comptes. Comptabilité nationale oblige ou tout tombe dans la dette publique future considérée comme le tonneau des Danaides.
Maintenant on va payer grave le prix du KW suite a ces manoeuvres inconsidérée . Merkel a fait un choix catastrophique en faveur de la lignite ou le charbon. Allez voir dans l'immédiat nord de Cologne l'étendue des dégâts provoqués par 6 unités de RWE sur l’environnement.
C’est lunaire sur des centaines d’hectares et les verts sont aux abonnés absent.
On devrait se poser des questions sur leurs véritables motivations ( ou sur ceux qui les influencent) .