En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

03.

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

06.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

07.

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > France
Manifestations
Loi "sécurité globale" : très forte mobilisation à Paris et dans toute la France
il y a 11 heures 16 min
pépites > Economie
Covid-19
Le plafond d'indemnisation pour les entreprises fermées sera doublé, à 200.000 euros par mois
il y a 12 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 14 heures 53 min
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 15 heures 5 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 16 heures 5 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 17 heures 11 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 18 heures 32 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 18 heures 54 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 18 heures 57 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 18 heures 57 min
light > Media
C'est d'actualité
France Télévisions prépare une adaptation en série TV de "La peste" d'Albert Camus
il y a 11 heures 48 min
pépites > Justice
Justice
Nice : un homme écope de 18 mois de prison ferme pour avoir menacé de mort un professeur
il y a 12 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 14 heures 56 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 15 heures 33 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 16 heures 46 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 18 heures 1 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 18 heures 39 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 18 heures 54 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 18 heures 57 min
décryptage > Société
Pas de bébés confinement

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

il y a 18 heures 57 min
© Valery HACHE / AFP
police délinquance insécurité données statistiques France
© Valery HACHE / AFP
police délinquance insécurité données statistiques France
Délinquance

Petits éléments statistiques pour éclairer ce sentiment d’insécurité qui saisirait les Français à tort

Publié le 04 septembre 2020
Alors que le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et que le Garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti sont au coeur d'une polémique sur l'utilisation du terme "ensauvagement", les chiffres de la délinquance sont occultés. Xavier Raufer évoque certains éléments statistiques sur la question de l'insécurité.
Xavier Raufer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et que le Garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti sont au coeur d'une polémique sur l'utilisation du terme "ensauvagement", les chiffres de la délinquance sont occultés. Xavier Raufer évoque certains éléments statistiques sur la question de l'insécurité.

Revoilà F. Nietzsche et sa doctrine de l'éternel retour : "Un éternel sablier de l’existence est sans cesse renversé, et toi avec lui, poussière des poussières" (Le Gai Savoir).  Pourquoi ? quarante ans après, Me Dupond-Taubira refait à l'identique du Badinter haute-époque. 

Quatre décennies voire plus, car déjà sous Giscard, le ver laxiste rongeait le fruit libéral. En 1979, le préfet Roger Dumoulin était rapporteur du "Comité national de prévention de la violence et de la criminalité" (déjà). Or que dit-il en mai 1979, au colloque "Psychopathologie de la violence" de la Société médico-psychologique ?  "certes, la criminalité a doublé en dix ans... mais à long terme, le taux est constant... l'insécurité est, du moins en partie, un sentiment amplifié par les médias... on fait cependant le nécessaire et l'impression de laxisme ressentie par la population n'est pas justifiée... la réalité de la violence et la généralisation de l'inquiétude sont deux affaires à disjoindre... (Annales médico-psychologiques, oct. 1979). 

1981, la gauche arrive : sous Badinter, l'aveuglement criminel enfle jusqu'à l'apogée "Imaginaires de l'insécurité" (Méridien, 1983), livre de MM. Ackermann, Dulong et Jeudy. L'insécurité ? Une lubie de beaufs poivrots (allons vite). Dans les trois ans bien sûr, la gauche angélique se fracasse sur le réel criminel et reflue en rase campagne, vers plus de fermeté ; l'insécurité-fantasme passe à la trappe, devant l'explosion criminelle. 

Ah oui : cet aveuglement fit aussi décoller le Front national.

N'ayant rien oublié ni appris, Me Dupond-Taubira nous ressert aujourd'hui le criminogène brouet-Badinter ; tandis que son collègue Darmanin lance la chasse aux "sauvages" ; dans tous les micros enfin, M. Castex qualifie de péripétie ce prélude annoncé à une guerre de divas. 

Or sur le terrain, non plus des mots mais du concret, les tenanciers du ministère de l'Intérieur continuent encore et toujours à mentir sur la réalité criminelle de la France ; non seulement aux Français, mais à l'ONU et à Union européenne.
Car depuis quatre ans, l'Intérieur a froidement cessé de fournir à ces instances les chiffres officiels sur les cambriolages commis France, tant ils sont désastreux - en soi d'abord mais aussi, à les comparer à ceux de nos voisins ; les cambriolages étant les infractions qui exaspèrent le plus les Français.

France : pas de données "cambriolages" pour l'ONU drogue & crime...

Or ces chiffres existent : exhumons-les des infinis tableaux Excel de "l'état 4001", liste police-gendarmerie des infractions commises en France. (Fact-Checkers : divers types d'effractions : lignes 27, 28, 29, 30, 31). Que nous révèlent-ils ?

Europe continentale, pays voisins de la France à population analogue, cambriolages, 2018 :

            Italie                : 191 374 cambriolages, 316 pour 100 000 habitants

            Espagne          : 150 866 camb. ; 323/100 000

            Allemagne       : 326 409 camb. ; 393/100 000

            France             :   374 777 camb.; 560/100 000

Ce sont bien sûr les seules infractions connues des autorités, l'enquête de victimation CVS donnant 490 000 familles cambriolées soit, effarant total, plus de 1 340 cambriolages chaque jour de l'année.

Pas mieux côté braquages (la norme Eurostat est robberies vols avec arme et/ou avec violence) :

            Italie                : 51/100 000 (2018, toujours)

            Espagne          : 133/100 000

            Allemagne       : 48/100 000

            France             :   153/100 000

Ni côté homicides volontaires :

            Italie                : 345 en 2018

            Espagne          : 290

            Allemagne       : 632

            France             :   779

Au lieu de se chamailler sur d'ineptes affaires de mots, MM Dupond-Taubira et Darmanin devraient s'intéresser au réel criminel et restaurer le crédit de la France auprès d'instances type ONU et UE, un peu gênées par nos puériles tricheries et dissimulations.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 05/09/2020 - 08:14
les stats ? encore un champs supplémentaire de tromperie !
Mélanger les laitues et les haricots verts sous prétexte qu'ils sont de la même couleur démontre l'extrême sérieux des statisticiens en général habitués qu'ils sont aux interpolations, interprétations, et autres fariboles sur ordres gouvernementaux en y ajoutant eux mêmes des fantasmagories de leur cru pour plaire et se faire bien voir des gens du pouvoir . . . .
hoche38
- 04/09/2020 - 19:53
La vérité sort de la bouche des enfants!
Je me souviens d'un tout jeune journaliste qui apostrophait en 2005 un insurgé de banlieue avec lequel il avait été à l'école quelques années auparavant. Il lui disait: "Tu ferais ça au Maroc?" et son ancien camarade de répondre: "Non, au Maroc, y-a la bolice".
lasenorita
- 04/09/2020 - 18:18
Le ''sentiment'' d'insécurité est une ''certitude''..
Moi qui ai connu la ''France métropolitaine'' avant 1962:je peux dire que l'insécurité a augmenté,ici,après ''l'indépendance'' des colonies!Les musulmans,n'ayant plus rien à voler chez eux,ont suivi les ''mécréants'' en ''métropole'' où nos politicards sont si généreux avec eux!55% des Français ne paient pas d'impôts donc ceux qui en paient doivent payer pour toutes les ''aides'' données aux étrangers,qui nous envahissent et qui,pour nous remercier,nous égorgent,etc...1% des musulmans ne paient pas d'impôts et ce sont eux qui profitent des ''logements sociaux'',et des ''aides'' créées par les socialistes..Ce ne sont pas les ''vrais'' Français qui en bénéficient!..Les musulmans ont chassé TOUS les non-musulmans de leur pays natal et leur ont volé leurs biens..maintenant les musulmans doivent RESTER dans ''leur'' pays et nous laisser tranquilles en ''métropole''!Nous étions 1 million de ''Français'' non-musulmans ''nés en Algérie'',en 1962,et nous n'étions pas tous des terroristes ni des ''gros colons''..parmi ces ''gros colons'' se trouvaient des musulmans!...