En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

03.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

04.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

05.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

06.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

07.

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Feu vert en première lecture
Loi sur la "sécurité globale" : l'Assemblée nationale adopte le texte controversé, à 388 voix pour et 104 voix contre
il y a 1 heure 5 min
pépites > Santé
Crise de défiance
Coronavirus : un quart des Italiens croient aux théories complotistes sur la pandémie
il y a 1 heure 56 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 3 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 5 heures 13 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 6 heures 7 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 7 heures 23 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 8 heures 3 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 8 heures 34 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 9 heures 8 min
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 9 heures 49 min
pépites > France
Chantier de la reconstruction
Notre-Dame de Paris : le démontage de l'ancien échafaudage est enfin terminé
il y a 1 heure 30 min
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 3 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 4 heures 58 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 5 heures 31 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 6 heures 57 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 7 heures 33 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 8 heures 30 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 9 heures 4 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 9 heures 26 min
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 10 heures 1 min
© ludovic MARIN / POOL / AFP
Gérald Darmanin Emmanuel Macron
© ludovic MARIN / POOL / AFP
Gérald Darmanin Emmanuel Macron
Novlangue

Pourquoi disent-ils tous et tout le temps "séparatisme" au lieu d’"islamisme" ?

Publié le 28 juillet 2020
Parce que c’est plus doux et pour ne fâcher personne.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Parce que c’est plus doux et pour ne fâcher personne.

Le séparatisme, selon la définition du dictionnaire, c’est la volonté de « certaines régions de se séparer des Etats auxquels elles appartiennent ». Nous avons connu le séparatisme breton plutôt balbutiant. L’Espagne a eu à souffrir du séparatisme, violent et sanglant, basque. Le séparatisme irlandais a fait trembler la Grande-Bretagne.

Depuis quelques jours, Emmanuel Macron, Jean Castex et Gérald Darmanin répètent à l’envie : « nous serons intraitables avec le séparatisme ». Bigre ! Si ils sont « intraitables » c’est que la menace doit être grande. Armez-vous citoyens pour empêcher que la France ne soit amputée de régions qui nous sont chères !

Le Périgord, la Provence, le Nord-Pas de Calais, la Beauce, le Berry menacent-ils à faire sécession ? A notre connaissance, c’est parfaitement paisible là-bas. Alors il doit s’agir d’autre chose.

Elémentaire mes chers Macron, Castex et Darmanin ! Le mot « séparatisme » est là en lieu et en place du mot « islamisme » qu’il est interdit de prononcer. En effet, il contient la racine « islam ».

C'est donc un gros mot qu'il faut éviter quand on est de bonne compagnie. Le président de la République, le Premier ministre, le ministre de l’Intérieur sont, nous n’en avons jamais douté, des gens très bien élevés.

Il convient donc de chercher un peu plus les coins de France qui seraient entrainés par une pulsion séparatiste.

La Seine-Saint-Denis veut-elle devenir un islamistan ? La ville de Roubaix va-t-elle déclarer son indépendance. Et Beaumont-sur-Oise va-t-il fièrement hisser un drapeau à l'effigie d'Adama Traoré ?

Pas du tout. Les habitants de ces lieux riants et pacifiques ne veulent absolument pas quitter la main qui les nourrit. Mais ils aiment bien la mordre. Et la main, amicale et bienveillante, sourit devant  leurs gamineries.

Si séparatisme il y a, il se trouve donc ailleurs. Chez nous ! Oui nous souhaitons nous séparer de ces régions qui occupent tant l’actualité. Mais réflexion faite, ce n’est sans doute pas à nous que pensaient MM. Macron, Castex et Darmanin.

PS : Dans le portrait que j’ai consacré à Alice Coffin, la féministe folle du Conseil de Paris, un détail m’avait échappé. Le voici : elle enseigne le journalisme à la fac catholique d’Assas ! Elle est LGBT affichée. A la place des jeunes étudiantes catholiques je me méfierais…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Le gorille
- 29/07/2020 - 20:20
Ben si !
Islamisme = séparatisme ! Bon, reprenons le train, et raccrochons bien les wagons. La vocation de l'Islamisme est de tout phagocyter. Alors il commence, sans marquer de séparatisme, et quand il est arrivé à un seuil déterminé, il attaque : c'est lui et pas les autres. Donc la notion de séparatisme existe bel et bien. Je suis malgré surpris que BR se soit engagé dans une voie de garage : bientôt la plaque tournante va permettre à la loco de changer de sens... Bon, d'accord... Je m'adresse plutôt à de vieux ferroviphiles (le dictionnaire ne connaît pas ce mot : il ne connaît que ferroviphobe !) qui ont circulé avec des loco à vapeur !
ajm
- 29/07/2020 - 13:06
Bruits pour rien.
Beaucoup de bruits pour rien. Macron sur les questions régaliennes est très à gauche et même laxiste. Il ne fera rien et la situation empirera.
Sidewinder
- 29/07/2020 - 02:54
Question: et si ?
Et si d'aventure ils utilisaient le mot juste, qui sait ? Au gouvernement on a peut-être des infos que l'on n'a pas et, dans ce cas, c'est hyper grave. Pour autant ce ne serait pas forcement surprenant. Dans des "quartiers" où même la police ne peut pas aller, la séparation est déjà de fait. D'ailleurs leurs habitants disent eux-mêmes qu’ils sont "chez-eux" et pas en France....et il y a déjà bien longtemps de cela. Ou en est-on aujourd'hui ? Il va falloir rapatrier nos militaires, nous risquons d'en avoir bien besoin.