En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

02.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

03.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

04.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

05.

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

06.

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

07.

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 7 min 7 sec
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 39 min 10 sec
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 1 heure 46 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 2 heures 10 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 2 heures 38 min
light > High-tech
Covid-19
Coronavirus : alimenter chaque élève en air pur avec des masques fixés à leur bureau
il y a 2 heures 48 min
décryptage > Santé
Diabète et obésité

Prévenir le Covid-19 c’est possible et voilà comment agir sur ses propres facteurs de risques

il y a 3 heures 23 min
pépites > Politique
Article 24
Emmanuel Macron a recadré Gérald Darmanin mais pas question de se séparer de lui
il y a 4 heures 49 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

il y a 5 heures 14 min
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 20 heures 35 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 8 min 35 sec
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 1 heure 41 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 1 heure 57 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 2 heures 17 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 2 heures 44 min
décryptage > Media
Nouveau média

FILD : « le magazine digital qui renoue avec le journalisme de terrain »

il y a 2 heures 58 min
décryptage > International
Stratégie de lutte

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

il y a 4 heures 15 min
décryptage > Education
Personne n’en veut

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

il y a 5 heures 9 min
décryptage > Politique
Gardiens de la paix

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

il y a 5 heures 31 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 21 heures 15 min
© ludovic MARIN / POOL / AFP
Gérald Darmanin Emmanuel Macron
© ludovic MARIN / POOL / AFP
Gérald Darmanin Emmanuel Macron
Novlangue

Pourquoi disent-ils tous et tout le temps "séparatisme" au lieu d’"islamisme" ?

Publié le 28 juillet 2020
Parce que c’est plus doux et pour ne fâcher personne.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Parce que c’est plus doux et pour ne fâcher personne.

Le séparatisme, selon la définition du dictionnaire, c’est la volonté de « certaines régions de se séparer des Etats auxquels elles appartiennent ». Nous avons connu le séparatisme breton plutôt balbutiant. L’Espagne a eu à souffrir du séparatisme, violent et sanglant, basque. Le séparatisme irlandais a fait trembler la Grande-Bretagne.

Depuis quelques jours, Emmanuel Macron, Jean Castex et Gérald Darmanin répètent à l’envie : « nous serons intraitables avec le séparatisme ». Bigre ! Si ils sont « intraitables » c’est que la menace doit être grande. Armez-vous citoyens pour empêcher que la France ne soit amputée de régions qui nous sont chères !

Le Périgord, la Provence, le Nord-Pas de Calais, la Beauce, le Berry menacent-ils à faire sécession ? A notre connaissance, c’est parfaitement paisible là-bas. Alors il doit s’agir d’autre chose.

Elémentaire mes chers Macron, Castex et Darmanin ! Le mot « séparatisme » est là en lieu et en place du mot « islamisme » qu’il est interdit de prononcer. En effet, il contient la racine « islam ».

C'est donc un gros mot qu'il faut éviter quand on est de bonne compagnie. Le président de la République, le Premier ministre, le ministre de l’Intérieur sont, nous n’en avons jamais douté, des gens très bien élevés.

Il convient donc de chercher un peu plus les coins de France qui seraient entrainés par une pulsion séparatiste.

La Seine-Saint-Denis veut-elle devenir un islamistan ? La ville de Roubaix va-t-elle déclarer son indépendance. Et Beaumont-sur-Oise va-t-il fièrement hisser un drapeau à l'effigie d'Adama Traoré ?

Pas du tout. Les habitants de ces lieux riants et pacifiques ne veulent absolument pas quitter la main qui les nourrit. Mais ils aiment bien la mordre. Et la main, amicale et bienveillante, sourit devant  leurs gamineries.

Si séparatisme il y a, il se trouve donc ailleurs. Chez nous ! Oui nous souhaitons nous séparer de ces régions qui occupent tant l’actualité. Mais réflexion faite, ce n’est sans doute pas à nous que pensaient MM. Macron, Castex et Darmanin.

PS : Dans le portrait que j’ai consacré à Alice Coffin, la féministe folle du Conseil de Paris, un détail m’avait échappé. Le voici : elle enseigne le journalisme à la fac catholique d’Assas ! Elle est LGBT affichée. A la place des jeunes étudiantes catholiques je me méfierais…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Le gorille
- 29/07/2020 - 20:20
Ben si !
Islamisme = séparatisme ! Bon, reprenons le train, et raccrochons bien les wagons. La vocation de l'Islamisme est de tout phagocyter. Alors il commence, sans marquer de séparatisme, et quand il est arrivé à un seuil déterminé, il attaque : c'est lui et pas les autres. Donc la notion de séparatisme existe bel et bien. Je suis malgré surpris que BR se soit engagé dans une voie de garage : bientôt la plaque tournante va permettre à la loco de changer de sens... Bon, d'accord... Je m'adresse plutôt à de vieux ferroviphiles (le dictionnaire ne connaît pas ce mot : il ne connaît que ferroviphobe !) qui ont circulé avec des loco à vapeur !
ajm
- 29/07/2020 - 13:06
Bruits pour rien.
Beaucoup de bruits pour rien. Macron sur les questions régaliennes est très à gauche et même laxiste. Il ne fera rien et la situation empirera.
Sidewinder
- 29/07/2020 - 02:54
Question: et si ?
Et si d'aventure ils utilisaient le mot juste, qui sait ? Au gouvernement on a peut-être des infos que l'on n'a pas et, dans ce cas, c'est hyper grave. Pour autant ce ne serait pas forcement surprenant. Dans des "quartiers" où même la police ne peut pas aller, la séparation est déjà de fait. D'ailleurs leurs habitants disent eux-mêmes qu’ils sont "chez-eux" et pas en France....et il y a déjà bien longtemps de cela. Ou en est-on aujourd'hui ? Il va falloir rapatrier nos militaires, nous risquons d'en avoir bien besoin.