En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

03.

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

04.

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

05.

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

06.

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

07.

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Adieu robe noire

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

il y a 48 min 10 sec
décryptage > Economie
Marchés financiers

Ces investisseurs de la Tech qui semblent revenus à l’euphorie pré-bulle de l’an 2000

il y a 1 heure 27 min
décryptage > Politique
Leçons du remaniement

Alerte enlèvement : mais à quoi sert le MoDem ?

il y a 2 heures 35 min
décryptage > Economie
Impact du coronavirus

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

il y a 3 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Contre les barbares" de Maurizio Bettini : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 16 heures 57 min
light > Justice
Bombes à retardement
Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein
il y a 18 heures 12 sec
pépites > Politique
Confiance des citoyens ?
Remaniement : les Français approuvent le choix des ministres du gouvernement de Jean Castex mais ne se font pas d'illusion sur la politique qu'ils mèneront
il y a 19 heures 49 min
pépite vidéo > Justice
Ministre de la Justice
Eric Dupond-Moretti : "Mon ministère sera celui de l’antiracisme et des droits de l’Homme"
il y a 22 heures 6 min
décryptage > Environnement
Bonne méthode

Parc éolien dans le Groenland, une double bonne idée pour l’énergie verte

il y a 23 heures 25 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

L'impérialisme turc à l'assaut de la Libye

il y a 1 jour 5 min
décryptage > France
Moyen sûr de voyager

Le camping-car, star de l’été 2020

il y a 1 heure 3 min
décryptage > Europe
Vers une nouvelle crise politique ?

Irlande du Nord : l’IRA va-t-elle déterrer la hache de guerre ?

il y a 1 heure 54 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

il y a 3 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dé mem brer" de Joyce Carol Oates : un excellent recueil de 7 nouvelles cinglantes à propos de 7 femmes presque ordinaires

il y a 16 heures 45 min
pépites > International
Contaminations
Coronavirus au Brésil : le président Jair Bolsonaro a été testé positif
il y a 17 heures 32 min
light > Politique
Génération Covid
Emmanuel Macron a félicité les nouveaux bacheliers avec un message sur TikTok
il y a 18 heures 59 min
pépites > Santé
Cour de justice de la République
Coronavirus : l'enquête judiciaire de la CJR contre Edouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn est ouverte
il y a 21 heures 30 min
décryptage > Environnement
Wiki Agri

Julien Denormandie : un proche d'Emmanuel Macron devient ministre de l'Agriculture

il y a 23 heures 8 min
décryptage > Environnement
Politique climatique

Le Pacte vert : le bon, la brute et le truand

il y a 23 heures 44 min
décryptage > France
Raison garder

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

il y a 1 jour 30 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Prolétaires de Tourcoing, unissez-vous

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

Publié le 25 mai 2020
Il entend, dit-il, "peser sur la politique". Maire et ministre en même temps, ça pèse effectivement lourd.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il entend, dit-il, "peser sur la politique". Maire et ministre en même temps, ça pèse effectivement lourd.

A peine triomphalement élu maire de Tourcoing, le camarade Darmanin a choisi le Journal du dimanche, organe révolutionnaire bien connu, pour lancer son appel à l'insurrection : "il faut une politique pour le peuple". Pour donner plus de poids à ses paroles, il a précisé qu'il était l'élu d'une "ville populaire". Plutôt nul en géographie, il a dû confondre avec Roubaix.

Mais peu importe. La révolution se fera simultanément à Tourcoing et à Bercy. Car le camarade Darmanin va conserver son fauteuil ministériel. Comment est-ce possible, puisque le Premier ministre avait dit clairement que le cumul des deux était impossible ?

La raison est simple. Selon le JDD, le camarade Darmanin avait fait savoir en haut lieu que si cela lui était refusé, il quitterait Bercy dans l'heure. A bon entendeur, salut !

Hervé Gattegno, le patron du journal, dont les sympathies macroniennes ne sont un secret pour personne, donne l'explication suivante : "le gouvernement semble à bout de souffle, la majorité parlementaire tiraillée et le parti présidentiel fantomatique". C'est pourquoi Edouard Philippe, couille molle de droite, s'est couché. Nous venons de voir la saison 1 du film catastrophe "Panique en Macronie". La saison 2 sera encore plus saignante.

Pour la suite, nous en sommes réduits aux hypothèses. Mais elles sont plausibles car nous savons que le camarade Darmanin connaît bien le peuple. Quand il allait aux Chandelles (une boîte libre-échangiste), il approchait de près des filles du peuple. De grands moments de fraternité prolétarienne.
La mue révolutionnaire de Darmanin s'opère donc sous nos yeux. Il se chuchote par exemple que quand il croise Bruno Le Maire dans les couloirs de Bercy, il lui dit "salut le réac' !". Il se murmure également qu'il a proposé à François Ruffin de devenir son chef de cabinet. Ce dernier sait que la révolution n'est pas un dîner de gala et il l'a envoyé paître : "on verra quand tu m'auras apporté la peau de quelques requins du CAC40".

Il serait injuste de terminer cet article sans mentionner la grande générosité du camarade Darmanin. Il a annoncé que ses émoluments de maire seront intégralement versés à la SPA. "Pourquoi ne serviraient-ils pas à acheter des croquettes pour Nemo ?", lui a demandé Macron. La réponse, superbe, a fusé : "parce que c'est un chien de riche".  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 25/05/2020 - 16:28
A partir de maintenant, ce sera
comme dorénavant. Je mangerai dans un routier; plus de repas à 200 euros, sans compter le vin.
J'accuse
- 25/05/2020 - 16:25
Un de plus sur les rangs
Toute déclaration de politicien se juge à l'aune de ses intérêts personnels.
J'analyse qu'il se verrait bien candidat à Matignon, en remplacement de Philippe. Il pense que Macron doit faire un "virage social" pour éviter que le peuple remette ses gilets jaunes, et il se positionne en ami d'icelui.
Son chantage réussi "je suis ministre-maire ou je me barre" lui a permis de vérifier que sa gueule était bien vue à l'Élysée.
Si ses espérances étaient satisfaites, il démissionnerait vite fait de son mandat de maire, qui ne lui sert que d'argument politicien. Tout en restant conseiller municipal bien sûr, pour retrouver son fauteuil à Tourcoing quand il le voudra, sachant que le Premier ministre, quel qu'il soit, ne passera pas 2022.
spiritucorsu
- 25/05/2020 - 15:17
Studio de la macronie recherche acteurs populaires pour film!
L'élection triomphale du baron de Tourcoing n'est qu'une illusion comme tout ce qui découle de la macronie,avec environ 30% de votants le résultat se ramène donc à à des proportions beaucoup plus modestes sinon inquiétantes,il n'y à là vraiment pas de quoi pavoiser.A défaut de faire des miracles,la macronie et son prince,s'emploient à créer des mirages,pour faire patienter et endormir le bon peuple en lui envoyant des images sublimales de dirigeants compétents,honnêtes,désintéressés,au service du bien commun et de la justice.Le film après trois ans d'un tournage chaotique où le scénario a sans cesse été modifié,avec une vedette et des acteurs calamiteux devrait dans les prochaines être présenté au public,sous le titre alléchant de: remaniement populaire total dans les salles en exclusivité.Qu'importe si il fait de nouveau un bide,puisque le producteur à encore deux ans et un chèque en blanc avec tirage illimité de la part des Français pour leur asséner d'autres navets,et que les artistes et starlettes se disputent déjà les prochains rôles,quittent à en passer par la promotion canapé.