En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

03.

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

04.

Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter

05.

"Effacer les dettes publiques - c’est possible et c’est nécessaire" de Hubert Rodarie : la thèse "contre-intuitive" d’un expert sur un sujet qui interroge les économistes, un appel à une révolution de la pensée

06.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

07.

Lutte anti-terroriste : un problème nommé DGSI

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz : en route pour l'Oural avec un amoureux de la Russie, de son peuple et de sa littérature. Un voyage intéressant et émouvant

il y a 5 heures 9 min
pépites > Education
Education nationale
Hommage à Samuel Paty : la rentrée scolaire n'est plus décalée à 10h lundi prochain
il y a 7 heures 39 min
light > Science
Ancêtre
Le chien est le plus vieil ami de l'homme, sa domestication est survenue il y a plus de 10.000 ans
il y a 9 heures 31 min
pépites > Politique
Décision
Antisémitisme : Jeremy Corbyn a été suspendu du Parti travailliste britannique
il y a 10 heures 6 min
pépites > France
Mobilisation des forces de l'ordre
Attentat à Nice : le gouvernement annonce le rappel de 3.500 gendarmes réservistes et la mobilisation de 3.500 policiers
il y a 10 heures 52 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
La guerre indiscriminée des jihadistes contre la France : du "blasphémateur" Samuel Paty aux chrétiens respectueux de la Basilique niçoise
il y a 11 heures 59 min
pépites > Terrorisme
Religion
Des milliers de manifestants anti-Macron au Bangladesh, au Pakistan, en Afghanistan signale le Daily Mail
il y a 14 heures 56 sec
light > Science
Singes
Les gorilles de montagne n'oublient pas leurs amis et sont amicaux avec eux quand ils se retrouvent même après une décennie de séparation
il y a 14 heures 35 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

il y a 15 heures 6 min
décryptage > Santé
Barrière contre le virus

Zorro contre le Covid-19 : le masque comme solution efficace et peu coûteuse

il y a 15 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Effacer les dettes publiques - c’est possible et c’est nécessaire" de Hubert Rodarie : la thèse "contre-intuitive" d’un expert sur un sujet qui interroge les économistes, un appel à une révolution de la pensée

il y a 5 heures 27 min
pépites > Faits divers
Forces de l'ordre
Tentative d’agression au couteau sur un policier dans le XVe arrondissement de Paris
il y a 9 heures 2 min
pépites > Politique
Moyens d'action face au virus
Covid-19 : le Sénat a voté la prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 31 janvier
il y a 9 heures 43 min
pépites > International
Mini tsunami
Turquie : au moins quatre morts et 120 blessés après un séisme de magnitude 7 en mer Egée
il y a 10 heures 35 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’émail est semé de fleurs de sel et quand il neige sur la toundra : c’est l’actualité reconfinée des montres
il y a 11 heures 30 min
pépites > Consommation
Confiné
La France reconfinée pour au moins 4 semaines : ce qui est ouvert ou fermé
il y a 13 heures 24 min
pépite vidéo > Terrorisme
Face à l'info
Attaques terroristes : l'échec du renseignement français ?
il y a 14 heures 7 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

il y a 14 heures 48 min
pépites > Politique
Reconfinement
Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter
il y a 15 heures 11 min
décryptage > Politique
Maison Blanche

Le chemin de la victoire de Donald Trump est étroit mais il existe encore

il y a 15 heures 49 min
© Thomas SAMSON / AFP
© Thomas SAMSON / AFP
Lutte contre le Covid-19

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

Publié le 02 avril 2020
Philippe Juvin, le chef du service des urgences à l'hôpital Georges-Pompidou et Maire de La Garenne-Colombes, revient sur la crise sanitaire du coronavirus, sur les mesures de confinement ou bien encore sur le traitement du Professeur Didier Raoult.
Philippe Juvin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Juvin est chef du service des urgences à l'hôpital Georges-Pompidou et Maire de La Garenne-Colombes.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Juvin, le chef du service des urgences à l'hôpital Georges-Pompidou et Maire de La Garenne-Colombes, revient sur la crise sanitaire du coronavirus, sur les mesures de confinement ou bien encore sur le traitement du Professeur Didier Raoult.

Atlantico.fr : Quels éléments notables de l’étude établie par l’Imperial College cherchant à établir l’efficacité des mesures de confinement méritent-ils d’être soulignés ?

Philippe Juvin : L’étude a étudié tous les pays de l’Union Européenne afin de déterminer si oui ou non les mesures de confinements qui avaient été établies étaient efficaces. Plusieurs éléments sont intéressants. Tout d’abord sur la chronologie des mesures qui ont été prises, avec des pays qui ont établis des mesures assez précocement et d’autres plus tardivement, comme la Grande Bretagne. On s’aperçoit, lorsqu’on observe un tableau de l’étude qui estime le nombre de vies sauvées en fonction des mesures qui ont été prises entre le début de l’épidémie et le 31 mars, que le Royaume-Uni a sauvé 370 vies, avec un intervalle de confiance qui va de 73 à 1000, alors qu’en France nous en sommes à 2500, avec un intervalle de confiance de 95% entre 1000 et 4800. Sur tous les pays européens testés, on estime que 59 000 personnes ont été sauvées, avec un intervalle de confiance de 21 000 à 120 000.

Pourtant, bien qu’efficaces, ces mesures de confinement ne peuvent pas durer éternellement… 

En effet, aujourd’hui la question se pose : comment sortir de ces mesures de confinement ? Brutalement ou par étapes ? La sortie par étapes, avec un test massif, c’est faire un confinement d’une autre philosophie. Pendant un certains temps, il faudrait tester tout le monde et ne confiner que les positifs au Covid 19. Dès que vous avez un signe, on vous teste. Dès que vous êtes en contact avec des malades potentiels, on vous teste. Voilà ce qui pourrait être efficace.

On considère que 50% de la population infectée et asymptomatique. Mais on ne sait pas en revanche quelle est leur contagiosité réelle. Sans données, difficile de prendre des mesures les concernant… Mais dans une hypothèse où on teste les gens pour leur permettre de sortir, une décision accompagnée de mesures de haute technologie comme celle mise ne oeuvre en Corée du Sud, la géolocalisation permettrait de détecter les contacts et d’isoler les diffuseurs du virus. Mettre tout le monde dehors d’un coup, c’est prendre le risque de rendre malade des gens qui n’ont pas rencontré le virus, qui n’ont pas créé d’anticorps. Ce serait la deuxième vague que nous devons absolument éviter.

La mise en oeuvre des mesures de confinement et d’isolement des personnes malades a été difficile pour le gouvernement. Selon vous, où se trouvent les dysfonctionnements ? Comment peut-on faire mieux ?

Le dysfonctionnement a été collectif. Celui qui aurait pu prévoir fin janvier l’ampleur de ce qui nous est tombé sur la tête, je ne le connais pas. Il faut de la modestie. Si le gouvernement a failli, nous sommes aussi beaucoup à ne pas avoir mesurer l’ampleur de la crise sanitaire qui allait se produire. Bien que selon l’adage : « gouverner, c’est prévoir », l’exercice dans ce cas reste difficile. 

Ensuite, il y a une vraie question de fond, qui ne date pas de cette crise. Les conseillers des princes, l’armée pléthorique de hauts fonctionnaires sont d’un niveau hétérogène. Parfois ils ne sont pas très éclairants pour le politique. Ils sont conservateurs, sans aucune culture de doute. À cela s’ajoute la non prise en compte par un certains nombre d’administrations qui mettent de temps à mettre en oeuvre les politiques décidées par le gouvernement. Or nous sommes dans un cas d’urgence. Ces chefs et petits chefs, qui lancent ordres et contres-ordres devront répondre de leur actions après cette crise. Les personnalités qui conseillent les chefs d’État doivent être renouvelées. Cette crise n’arrive pas par hasard. Les gens que nous payons à faire des prévisions ont failli. Nous sommes face à des gens qui n’ont pas été à la hauteur de la mission qui leur avait été donnée. Les alertes n’ont pas été remontée. L’analyse sera à faire après la crise mais on peut d’ores et déjà affirmer que certains verrous administratifs doivent être reconsidérés. Les strates administratives sont trop nombreuses. Elle se bousculent, se compliquent les unes les autres.

Les questions des EHPADs est au coeur de la crise sanitaire. Comment les résidents des maisons de retraites doivent-ils être pris en charge ?

Il est encore temps d’avoir une action extrêmement volontariste en testant massivement toute la population des EHPADs et en séparant ceux qui sont positifs de ceux qui sont négatifs, y compris au sein d’un même établissement. Il faut absolument casser les chaînes de contamination. On sait que le personnel est peu nombreux, ce qui rend difficile le respect des mesures barrières au fil de la journée. Il faudrait que le personnel soit affecté d’une zone Covid à une zone non Covid. Et ainsi sauver des vies en empêchant plus de gens de tomber malade. 

Le débat sur le traitement du Pr Didier Raoult continue de faire des vagues auprès de la communauté scientifique. Quel est votre point de vue sur le sujet ? Que pensez-vous de l’essai clinique Discovery?

Je n’étais pas partie prenante dans la décision de prendre 5 bras dans l’étude Discovery. Il y a un anti-ebola, il y a un anti rétroviral, l’hydrochloroquine, le placebo, j’ignore le dernier. Discovery suit les recommandations du Ministère de la santé, qui est établi pour des formes sévères du virus alors que celui du Pr Raoult demande une administration précoce. Les désaccords sont profonds entre les deux entités. Bien que le Pr Raoult soit un homme respecté, qui publie beaucoup, je m’interroge sur l’absence de bras témoin dans son étude. C’est la seule manière de savoir son traitement est efficace. Sans comparaison, sans un nombre suffisant de patients dans son essai clinique, on ne peut pas savoir. L’intuition scientifique du Pr Raoult est peut-être bonne. Mais elle reste à prouver. Beaucoup de médecins, comme moi, ne demandent qu’à prescrire ce traitement à leurs patients. Pour l’instant, nous sommes dans l’incertitude.

Propos recueillis par Mark Samba

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (21)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
mahesa
- 04/04/2020 - 06:42
Protocole Rault vite,ou RITROVIL à j+4?
Pr Juvin, vous êtes cohérent, calme et si raisonnable! Pendant que vos états d'âme vous torturent, en fin politique, nos anciens font l'objet de "sédations" en bandes organisées dans les Ehpads, abandonnés à l' injection létale de Rivotril, sans l'avis de personne, ni un adieu ni un sourire de qui les a tant aimés. Le Décret No 360,JO du 29/03, autorise cette élimination sans avis de la famille, et ce jusqu'au 15/04. Alors nous attendons votre réaction, et celle de vos pairs. Les administrations de la santé n'ont pas fait leur boulot, mais vous devez faire le job que vous avez choisi, et prendre la parole.
L'Imprécateur
- 04/04/2020 - 02:44
T'y vas ou t'y vas pas?
"Beaucoup de médecins, comme moi, ne demandent qu’à prescrire ce traitement à leurs patients. Pour l’instant, nous sommes dans l’incertitude": et pendant ce temps, les morts tombent à la pelle!
abracadarixelle
- 03/04/2020 - 17:53
les cheffaillons.....
Qui sont les chefs d'administration ? Le ministre référent; qui est le chef des ministres , le Premier Ministre et qui est le chef du PM ? Le Président ! Donc Docteur Juvin allez donc secouer les responsables en question en commençant par les plus haut placés, Que risquez-vous donc ? Vous êtes plus utile qu'eux !