En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 33 min 5 sec
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 2 heures 12 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 2 heures 35 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 3 heures 18 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 3 heures 43 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 3 heures 45 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 3 heures 46 min
pépites > Société
Fin de vie
Meurthe-et-Moselle : une centenaire en grève de la faim pour obtenir "le droit de mourir"
il y a 20 heures 59 min
pépites > Société
Fin de l'accalmie
Déconfinement : la Sécurité routière s'inquiète d'une surmortalité "alarmante"
il y a 21 heures 47 min
light > People
Rétrogradage
Kylie Jenner accusée d'avoir menti sur sa fortune : "Forbes" la retire de sa liste des milliardaires
il y a 22 heures 35 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 1 heure 34 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 2 heures 22 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 3 heures 3 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 3 heures 43 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 3 heures 45 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 3 heures 45 min
pépites > Santé
Victimes indirectes
Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé
il y a 20 heures 28 min
pépite vidéo > International
Embrasement
Mort de George Floyd : Des manifestations éclatent dans tous les Etats-Unis
il y a 21 heures 26 min
light > People
Recherche
Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"
il y a 22 heures 6 min
pépite vidéo > Politique
Débat
Eric Zemmour face à Michel Onfray : retrouvez leur débat sur l'avenir de la gauche en France
il y a 22 heures 58 min
© Reuters
© Reuters
Vers une pénurie?

L‘agriculture cherche 200 000 saisonniers pour éviter une pénurie alimentaire et surtout une rupture de Vitamine C. Et ça n’est pas à l’Etat de trouver une solution ..

Publié le 30 mars 2020
La France ne sera pas sortie du confinement, qu‘elle risque de plonger dans une crise alimentaire liée à la pénurie de main d’œuvre pour assurer les récoltes et le ramassage des fruits et légumes.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La France ne sera pas sortie du confinement, qu‘elle risque de plonger dans une crise alimentaire liée à la pénurie de main d’œuvre pour assurer les récoltes et le ramassage des fruits et légumes.

Ça n’est pas au ministre de l’Agriculture de lancer un appel à plus de main d’œuvre pour l’agriculture, ça n‘est même pas au ministre de l‘Economie de demander à la grande distribution d’acheter français. Tout ce que les membres du gouvernement ou les responsables politiques pourront faire pour se plaindre et réclamer des aides et des impulsions va s’inscrire dans la petite politique politicienne et sera rangé dans le placard aux polémiques inutiles et parfois indécentes. Plus grave, en réclamant de la main d’œuvre pour un secteur en tension, n’importe quel ministre se met en contradiction avec les règles du confinement. Le confinement, c’est : « on reste à la maison ». La règle d’or.

Ça n’est donc pas au ministre d’organiser pour tel ou tel secteur une remise au travail de gens qu’on a invité au chômage partiel... C’est aux salariés eux-mêmes et aux entreprises de trouver des solutions pour assurer du travail dans des conditions sanitaires optimales. Sachant que le travail agricole peut difficilement passer par le télétravail, certaines entreprises ont réussi à trouver des solutions pour maintenir une activité. Dans la distribution par exemple. Mais aussi dans l’industrie agro-alimentaire. Il faudra par exemple regarder à la loupe l’organisation mise en place par Danone pour maintenir l’emploi dans le monde entier ( plus de 100 000 salariés ), pour sécuriser la distribution et pour sécuriser les approvisionnements en amont. Tout cela sans hypothéquer les conditions de santé. C’est donc aux chefs d’entreprise d’être à la manœuvre. L’Etat ne leur doit pas tout.

Et dans des secteurs plus éclatés comme l’agriculture ou dans des secteurs qui ont une culture de la RSE très forte, c’est évidemment aux organisations professionnelles de le faire.

C’est donc à Christiane Lambert, la présidente de la FNSEA et à tous ses autres collègues des syndicats agricoles de monter au créneau et surtout de s’organiser.

Le problème est très simple, vous en connaissez tous les détails et les enjeux.

La France agricole est entrée dans la période des récoltes, et surtout des ramassages de fruits et légumes: des fraises aux melons, en passant par autres cerises, prunes et tous les légumes que nous consommons à partir du printemps.

Pour effectuer tous ces travaux, les agriculteurs, cultivateurs, éleveurs, et tous les maraichers notamment ont besoin de bras. Comme chaque année à la même époque.

Normalement, à cette époque, le secteur recrute entre 200 000 et 300 000 saisonniers. Ils viennent de Turquie, du Maroc, et de beaucoup de pays d’Europe de l’Est dont la Pologne. Normalement, ils font toute la saison en Europe et notamment en France en terminant par les vendanges de septembre.

Or, en pleine crise du coronavirus, personne n’est venu. Les habitués de ce travail saisonnier, les ramasseurs de fraises, de cerises ou d’asperges sont restés à l’abri chez eux plutôt que de venir dans le sud de la France, le sud-ouest, la Bretagne ou la vallée de la Loire.

Il n’y a donc personne en vue pour ramasser les fraises, ou les asperges, et il n’y aura personne pour semer et planter les tomates ou les melons.

Tout cela signifie que la chaine de valeur, qui va du maraicher du Vaucluse à l’hypermarché parisien, du producteur au consommateur en passant par le grossiste de Rungis et le marchand de primeurs à qui on achète les fruits et légumes. Cette chaine de valeur va être cassée dès le départ avec des récoltes qui vont se perdre.

Parallèlement, les ministres ont sans doute raison de forcer la main à la grande distribution pour qu’elle vende du made in France... Cela dit, elle ne trouvera pas mieux à s’approvisionner hors de nos frontières. L’Espagne, l’Italie vont ressembler à un champ de ruine.

Quant à aller au delà de l’Europe, ça va être compliqué, parce que cette crise du coronavirus génère une pénurie alimentaire dans le monde entier à cause du dérèglement de la logistique, des hausses de consommation et de stocks que chaque Etat constitue.

Dans tous les Etats, y compris les plus responsables, les achats de biens alimentaires sont devenus frénétiques.

Dans tous les Etats européens, on fait appel à des travailleurs saisonniers qui ne veulent pas venir. Pas plus en Allemagne qu‘en France.

Cette situation va donc aboutir à une pénurie alimentaire des produits qui contiennent notamment de la vitamine C et dont les consommateurs seront privés pour aborder l’hiver prochain.

Pour l’instant, les syndicats agricoles ont un discours purement corporatiste. Ils s’inquiètent de la disparition des marchés et de la pénurie d’acheteurs.

La véritable inquiétude qu’ils devraient avoir devrait reposer sur le manque de main d‘œuvre qui va les amener à jeter leur récolte. Leur énergie revendicative ets intéressante, mais leur imagination pour convaincre des salariés de l’industrie à revenir pour un ou deux mois à la terre serait sans doute plus utile.

Plutôt que de se tourner vers l’Etat, Christiane Lambert pourrait essayer de se tourner vers l’Unedic et les agences d’intérim, ou même aborder et séduire les syndicats d‘étudiants.  Du travail, il y en a. Encore faut il séduire cette main d’œuvre... c’est possible. Non ? Encore faut-il qu’elle ait le droit de venir travailler.

Il ne s’agit pas de faire plaisir aux agriculteurs, il s’agit de garantir aux Français leur ratio de vitamine C.  Au passage de trouver un peu de revenus.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
DANIEL74
- 01/04/2020 - 09:03
contenant ou contenu
Les 40000 fonctionnaires et leur famille pourraient ministre en tête se rendre utile dans les champs. Voici leur seule aide efficace !!!




assougoudrel
- 30/03/2020 - 10:51
Pardon
des agriculteurs (avec un S).
COUKOUCéMOI
- 30/03/2020 - 10:40
200 000 cueilleurs
ces 200 000 Cueilleurs, c'est: 200 000 tests à l'embauche, + 200 000 masques par jour, + une réserve de chloroquine + l'antibiotique, + une information/formation, + l'équipement nécessaire, + des soignants locaux formés (à la méthode de l'équipe Raoult), mobilisés-réquisitionnés pour intervenir dés les premiers symptômes au cas où, etc... Sinon, c'est 200 000 porteurs potentiels pouvant véhiculer le virus, ou le recevoir, qui seront éparpillés sur le territoire.