En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

05.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
SNDV
Acrosyndromes : les dermatologues alertent sur des symptômes cutanés potentiellement liés au coronavirus
il y a 18 min 31 sec
pépites > Religion
Ancien numéro 3 du Vatican
Pédophilie dans l'Eglise : le cardinal George Pell a été acquitté en Australie
il y a 1 heure 48 min
pépites > Santé
Vive émotion
François Hollande rend hommage aux personnels des Ehpad après la mort de son père
il y a 3 heures 5 min
pépites > France
Hypothèses
Coronavirus : l'Académie de médecine préconise un déconfinement par région
il y a 5 heures 26 min
light > Culture
Influence majeure
Mort de Jean-Laurent Cochet, une figure majeure du théâtre français, des suites du Covid-19
il y a 7 heures 35 min
pépite vidéo > Santé
Objectifs
Confinement, tests dans les Ehpad : les explications d’Olivier Véran au micro de Jean-Jacques Bourdin
il y a 8 heures 31 min
décryptage > Europe
Stabilité

Une politique de voisinage intelligente de l’UE

il y a 9 heures 34 min
décryptage > Politique
Bilan

Coronavirus : 14 questions auxquelles le gouvernement nous devra une réponse après la crise

il y a 9 heures 56 min
décryptage > Santé
Surfaces, hygiène et Covid-19

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

il y a 10 heures 58 min
décryptage > International
Exemple taïwanais

Taïwan : les leçons médicales et politiques d’une stratégie réussie face au Coronavirus

il y a 11 heures 56 min
Nouvelle tragédie
Disparition de Maeve Kennedy McKean : le corps de la petite-nièce de John Fitzgerald Kennedy a été retrouvé
il y a 1 heure 4 min
pépites > International
Moment "historique"
Covid-19 : après plus de deux mois de confinement, le bouclage est enfin levé dans la ville chinoise de Wuhan
il y a 2 heures 24 min
light > Culture
Féerie et évasion pour les petits et les grands
Disney + est enfin disponible et accessible en France dès ce mardi 7 avril
il y a 4 heures 49 min
pépites > Europe
Solidarité européenne et internationale
Forte inquiétude au Royaume-Uni sur l’état de santé de Boris Johnson, placé en soins intensifs
il y a 7 heures 1 min
pépites > Sport
Restrictions
Confinement : les activités sportives sont désormais interdites à Paris entre 10h et 19h
il y a 8 heures 6 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

il y a 9 heures 7 min
décryptage > International
Symbole

Coronavirus, Tchernobyl et le modèle chinois

il y a 9 heures 47 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Retrouvailles américano-russes grâce au coronavirus ?

il y a 10 heures 18 min
décryptage > Europe
Eurogroup

L’Europe tente de dépasser le chacun pour soi initial

il y a 11 heures 39 min
décryptage > France
Voeux dangereux

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

il y a 12 heures 38 min
© LILLIAN SUWANRUMPHA / AFP
© LILLIAN SUWANRUMPHA / AFP
Bon côté des choses

Politique, économie, progrès scientifique : la crise du coronavirus va peut être nous rendre intelligents et chasser les sorciers et autres porteurs de fake news

Publié le 29 février 2020
Moins de conneries et plus de pragmatisme, plus de coopération internationale, moins de fake news. La crise du coronavirus est tellement grave qu’elle invite les responsables politiques et sociaux à considérer enfin que les faits sont têtus.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Moins de conneries et plus de pragmatisme, plus de coopération internationale, moins de fake news. La crise du coronavirus est tellement grave qu’elle invite les responsables politiques et sociaux à considérer enfin que les faits sont têtus.

Le temps où le nuage de Tchernobyl s’arrêtait à la frontière est enfin révolu. L’épidémie du coronavirus est tellement violente qu’elle oblige les acteurs et la plupart des responsables politiques à adopter des comportements responsables.

Sauf exception, dans toutes les démocraties occidentales, les politiques ont fait taire leurs habituelles polémiques, leurs rivalités stériles en assurant la transparence sur le développement de l’épidémie, son origine, son cheminement, sur les moyens de la combattre ou de la freiner. Alors certains pensent que nos gouvernements ont pris du retard, d’autres considèrent que l’application du principe de précaution participe à l’inquiétude, mais globalement, les réponses gouvernementales correspondent e l’ampleur du problème. Et si les pays européens réagissent de façon différente, c’est seulement que leurs organisations ne fonctionnent pas au même rythme. L’Italie souffre d’un système de santé beaucoup plus fragile que le notre. L’Allemagne doit tenir compte de ses structures décentralisées qui ne résonnent pas de la même façon qu‘un Etat très centralisé comme la France en situation de crise. La seule chose que l’on peut souhaiter, c’est que les appareils de santé tiennent le choc de cette pandémie qui paraît maintenant incontournable.

Ce qui est positif dans cette affaire, c’est que la gravité des faits a provoqué une prise de conscience collective sur au moins cinq dossiers qui, jusqu'à lors servaient de terreaux aux idées reçues et aux fake news, aux rumeurs les plus abracabrantesques et anxiogènes. Alors tous les risques de rumeurs aggravantes n’ont pas disparu mais quel progrès en deux mois.

1er dossier : la crise sanitaire. Il est évident maintenant dans le monde entier que la priorité des priorités va être de régler la crise sanitaire. On peut pleurer sur les cours de bourse, évaluer les dégâts économiques et sociaux, mais l’urgence des urgences va être d’éteindre le virus puis de mettre au point les vaccins. On a enfin compris « qu‘il fallait se laver les mains» , le fera-t-on ? Il faut l’espérer. Mais tous ceux qui depuis quelques années nous implorent de vivre autrement, d’économiser des produits sceptiques, de lutter contre le climat vont peut être comprendre que de se faire vacciner contre la grippe ou la variole n’était pas forcément néfaste à la santé publique. Face à la crise sanitaire, les banques centrales ne vont pas être très utiles. Elles serviront à relever les systèmes économiques, mais une fois seulement que le virus sera terrassé.

2e dossier, la crise des conditions d’hygiène dans les pays émergents. Le monde entier a pris conscience que la Chine était peut être devenue l’usine du monde mais la Chine reste aussi le plus gros producteur de virus et de saleté de la planète. Toutes les épidémies virales depuis trente ans sont parties de Chine. Pendant des années, on n’a rien su, les autorités chinoises ont mis un couvercle sur ces bouillons de culture. Avec le coronavirus puis la mondialisation, le monde entier a su d’où venait le mal. Il faudra nécessairement interpeller le régime chinois qui est très en retard dans la mise en place des conditions d’hygiène de vie et de santé. Le traitement des eaux usées, l’assainissement, les hôpitaux, les médecins. Tout est à faire. On a reproché au modèle chinois de contribuer au réchauffement climatique alors qu’ils font plus d’efforts que beaucoup de pays développés. Il faudra les interpeller sur leurs capacités à faire fonctionner un système de santé. Le peuple chinois lui même va forcément demander des comptes.

On peut être vigilant sur la qualité des produits fabriqués dans les émergents, mais il faudra l’être tout autant pour juger de la qualité des systèmes de santé. La Chine et la plupart des pays d’Asie sont pointés du doigt, mais pas seulement. L’Inde, l’Iran, et l‘Afrique.

3e dossier, celui de la mondialisation. Contrairement à ce que « des imbéciles, idéologues » ont essayé d‘expliquer, la mondialisation nest pas à l’origine du coronavirus ni de son développement. La mondialisation est victime du phénomène dans la mesure où les premiers pays touchés ont pris en urgence des mesures de confinement. La circulation des produits s’est arrêtée comme le crédit interbancaire en 2008 s’était arrêté.

Du coup, les systèmes de production, de transport, de logistique et de distribution se sont arrêtés depuis un mois maintenant. Alors ce coup d’arrêt ne remet pas en cause le principe même de la mondialisation. La planète aura toujours intérêt à jouer sur les avantages comparés et les spécialisations internationales, mais les régions du monde auront aussi intérêt à mesurer leur degré de dépendance de façon à ne pas se laisser piéger par l’effondrement d’un fournisseur.

4e dossier, la coopération internationale. Le commerce international avait encouragé la coopération multilatérale avec le rôle donné à l’OMC de jouer les gendarmes du monde. La crise de 2008 a réveillé les tendances protectionnistes, l’OMC a perdu de son rôle et les Etats les plus forts sont revenus à la charge pour imposer leur loi. Les enjeux climatiques auraient du entrainer une forte coopération internationale, la COP 21 promettait beaucoup de progrès mais les engagements pris n’ont pas été respectés, faute de gouvernance mondiale. Aujourd’hui avec le risque de pandémie, il semble que l’OMS ait été écoutée. Ses experts, ses médecins ont réussi à organiser un début de transparence. C’est pas gagné parce que les dirigeants Chinois ont menti pendant deux mois, les Coréens se sont tu .. l‘Iran a commencé à parler alors qu’elle était au bord du drame national.

Les Européens et la plupart des Occidentaux ont pris la mesure du problème et donnent le sentiment d’organiser une solidarité. Les marchés de la pharmacie font le job. Ils cherchent à diversifier leurs sources d’approvisionnement pour s’affranchir du problème chinois. Ils multiplient les recherches de vaccins et de traitement en faisant circuler l’information Tout ce que le monde compte comme experts scientifiques, médecins, biologistes sont sur le pied de guerre. Sont-ils en concurrence ? évidemment et heureusement. Parce que plus la concurrence sera forte plus les chances de découvrir le remède sont grandes. Les quelques voix qui la semaine dernière se sont élevées contre l’accord passé entre Sanofi et des laboratoire américains pour la mise en commun de leurs moyens se sont rapidement tuent devant l’évidence. Peut importe que le vaccin soit français ou américain, ça n’est pas le sujet. Le sujet est que le vaccin soit opérationnel le plus tôt possible. Or il faudra attendre bien sur, puisqu’il faut plus d’un an pour réaliser la culture et les tests.

5e dossier, la lutte contre les sorciers par l’éducation, le respect des scientifiques et des experts. Cette crise leur a redonné de la légitimité et sans doute du crédit. Dans tous les sens. Non seulement on s’est retourné vers ceux qui savent : les épidémiologistes, les biologistes, les équipes médicales. On a peu entendu et c’est heureux les militants de la médecine naturelle et de tous ceux qui combattent le rôle de la science, des médicaments et notamment des vaccins. Bref les sorciers baissent la tête et s’ils voyagent dans une zone à risque, ils iront faire les tests comme tout le monde.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

05.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Dany37
- 01/03/2020 - 21:08
Coronavirus et Chine
Je pense au contraire que la Chine a fait un super travail. Il n’était pas évident au début qu’il s’agissait d’ un nouveau virus. Il semble qu’ils ont Cherché tôt à établir la séquence ADN ou ARN du pathogène des patients et conclu qu’il s’agissait d’un nouveau virus et ont pris des mesures de confinement. Mais sur un tel grand pays avec quelques personnes ici ou là qui ont paniqué et fui ils avaient peu de chance de complètement réussir. Par contre en France quand on ramène des citoyens et que l’on ne confine pas TOUT le monde impliqué cela démontre une attitude un peu cavalière. A propos de Sanofi s’alliant à un labo US cela donnera sans aucun doute l’occasion aux Américains de lancer leur procédure extra territoriale pour s’en emparer complètement comme ils ont pris l’habitude. Ils trouveront bien un motif.
Le gorille
- 29/02/2020 - 19:36
Des chiffres
Les chiffres, on leur fait dire ce qu'on veut : "Monsieur le directeur des esclaves, j'ai un déficit en personnel de 50% !" -- "Oui, il vous manque une personne sur les deux allouées !"
A ce stade on ne peut comparer Ebola, grippe et coronavirus : les bases ne sont pas les mêmes. Et d'ailleurs les mesures sanitaires prises pour chacune n'ont rien à voir.
PS : "ressource humaine" : c'est la définition exacte du dictionnaire pour "esclave".
Le gorille
- 29/02/2020 - 19:26
la fosse...
Une fois que l'on a "économisé les produits sceptiques" (si, si !), on reste sceptique sur la suite.