En direct
Best of
Best of du 22 au 28 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces très sérieux effets secondaires des quarantaines

02.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

03.

Nouvelle vague de migrants syriens : l’épreuve de trop pour l’unité de l’Union européenne ?

04.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

05.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

06.

Ségolène Royal amoureuse d’un banquier belge; Laeticia Hallyday devient américaine; Céline Dion veut adopter une petite fille; La fille adoptive de Spielberg se lance dans le porno; Genoux ou glouglou ? Johnny Depp ne tient plus debout, Madonna à peine

07.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Ensemble contre le virus
Coronavirus : l'union sacrée du monde politique est-elle possible ?
il y a 29 min 50 sec
pépites > International
Déferlante
Erdogan assure que 18.000 migrants ont traversé la frontière vers l'Europe en une journée
il y a 2 heures 23 min
light > Culture
Fête du cinéma
César 2020 : "Les Misérables" grand gagnant, Roman Polanski sacré meilleur réalisateur
il y a 3 heures 29 min
décryptage > France
La Gare de Lyon, c'est aussi de leur faute…

On sait que 79% des Français éprouvent de la méfiance ou du dégoût à l’égard des politiques. Les principaux - mais pas les seuls - responsables de ce chiffre angoissant : les macronistes !

il y a 4 heures 3 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Premier "flic" de France : le jour où Christophe Castaner est devenu ministre de l’Intérieur

il y a 5 heures 59 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

"Le Bouquet de tulipes" : la provocation de Jeff Koons face à un marché démesuré de l’art contemporain et un pied de nez à la mairie de Paris

il y a 5 heures 59 min
décryptage > International
Victimes

Syrie : qui peut sauver les populations civiles d’Idlib ?

il y a 5 heures 59 min
décryptage > Société
Nuances

Tempête sur les César : ces fondamentaux de la nature humaine que ne comprennent pas les guérilleros de la justice morale

il y a 5 heures 59 min
décryptage > Science
Un jour de plus

29 février : si vous pensez savoir à quoi nous devons les années bissextiles, voilà pourquoi l’explication réelle est plus complexe

il y a 5 heures 59 min
pépite vidéo > Social
Violence
Incendies déclenchés à Paris lors d'affrontement entre manifestants et force de l'ordre
il y a 20 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le muguet de Noël" : Un pur divertissement

il y a 2 heures 5 min
pépite vidéo > Culture
Polémique
"Bravo la pédophilie !" Adèle Haenel quitte cérémonie des César lors du sacre de Polanski
il y a 2 heures 55 min
décryptage > Santé
Solution PAS miracle

Coronavirus : ces très sérieux effets secondaires des quarantaines

il y a 3 heures 56 min
décryptage > International
Epée de Damoclès

Nouvelle vague de migrants syriens : l’épreuve de trop pour l’unité de l’Union européenne ?

il y a 4 heures 10 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment la crise des Gilets jaunes a conduit Emmanuel Macron à s’appuyer sur le soutien des maires de France et à renouer le dialogue avec les citoyens et les élus à travers le Grand débat national

il y a 5 heures 59 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le discours de François Fillon au Trocadéro : un des tournants majeurs de la campagne présidentielle de 2017

il y a 5 heures 59 min
décryptage > Europe
Stratégie de communication

Voiture bélier au carnaval de Volkmarsen : le silence risqué des autorités allemandes

il y a 5 heures 59 min
décryptage > International
Bon côté des choses

Politique, économie, progrès scientifique : la crise du coronavirus va peut être nous rendre intelligents et chasser les sorciers et autres porteurs de fake news

il y a 5 heures 59 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Ségolène Royal amoureuse d’un banquier belge; Laeticia Hallyday devient américaine; Céline Dion veut adopter une petite fille; La fille adoptive de Spielberg se lance dans le porno; Genoux ou glouglou ? Johnny Depp ne tient plus debout, Madonna à peine
il y a 5 heures 59 min
pépites > Consommation
Consommation
Les steaks hachés bio de supermarché épinglés par 60 millions de consommateurs
il y a 21 heures 17 min
© DAMIEN MEYER / AFP
Illustrations
© DAMIEN MEYER / AFP
Illustrations
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

2020, l’année des nuls ou nulle année pareille ?

Publié le 06 janvier 2020
Denis Jacquet se penche cette semaine sur la désintégration des GAFA.
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet se penche cette semaine sur la désintégration des GAFA.

Certains journaux prédisent la désintégration des GAFA. Cela semble beaucoup exciter la presse économique Européenne, France en tête. C’est une manie chez nous. Comme pour les riches et les pauvres, il vaut mieux décapiter les riches « d’en haut », que de pousser à l’enrichissement « du bas ». Ces riches, des gens très énervants, car ils réussissent par le travail et la persévérance. On ne peut quand même pas les laisser faire, dans ce pays où l’égalitarisme a atteint le stade de religion, et le nivellement par le bas, une croyance absolue. Si les pauvres ont de l’espoir, à quoi serviraient alors nos politiques ? ☺

Pour les GAFA c’est la même chose. Faute de pouvoir leur damer le pion, faire mieux, avoir de l’ambition, rêver à plus haut, il est tellement plus simple, par paresse, de décapiter ces géants afin qu’une fois débarrassé de cet appendice insupportable, ils soient remis à la même hauteur que les autres. 

On oublie 2 détails. Le premier, c’est qu’un géant, même décapité, reste toujours plus grand que le nain (no offense comme disent les Américains, pour les personnes de petite taille). Mais surtout, derrière les quelques géants Américains, il y a d’immenses baobab Chinois ! Et ces « gladiateurs » de l’internet, sont prêts à prendre la place vacante, de façon plus subtile que les rouleaux compresseurs américains. Ils prendront la place et sauront la conserver, non seulement par la qualité de leurs services, mais pas leur capacité à partager plus habilement la valeur. Plus encore, il n’existe pas en Chine une notion comparable au démantèlement, à la décapitation. Un géant est fait pour inspirer le respect, par la jalousie. Et s’il est fort, il est utile à la Chine et l’objectif de la Chine, n’est ni de s’excuser d’être puissant, ni de se diminuer pour se mettre à la hauteur du sous-performant. En revanche, il aura l’habilité de faire tout ce qui est en son pouvoir, pour se rendre acceptable, ce qui pourrait faire naître de nouveaux modèles économiques, partageant un peu la valeur, ce que les GAFA ne font pas et leur coûtera cher effectivement.

L’Europe pourra continuer à taper le porte-monnaie des GAFAM, et comme disait Chirac, cela « chatouillera l’une, sans toucher l’autre ». Ils ont pour eux un consommateur complice, incapable d’avoir, ni la conscience nécessaire pour donner la puissance aux siens, à ses propres acteurs, à ses propres créateurs de richesse, ni l’intelligence d’enrichir son pays et lui-même, par ses choix de consommation. Nous pourrons donc continuer via Super Margaret (Vestager) de taper leur bourse, elle en sera légèrement endolorie, mais à la marge, en superficie, car cette bourse est enflée des achats sans réflexion, ni conscience, du consommateur Européen. Le chiffre d’affaire, la part de marché, la destruction de la concurrence, l’emportera sur toutes les amendes du monde.

Ne nous faisons pas d’illusion, pendant qu’une poignée de syndicalistes irresponsables, soutenus (en théorie) par cette partie des français, qui sont à la fois incultes économiquement et préservés des effets de la grève, nous empêcherons de nous concentrer sur des sujets d’avenir, que le Gouvernement n’a pas pris en charge il est vrai, nous ne sommes pas prêt de penser à la puissance Européenne. Embourbés dans nos petits calculs de retraite, nous préférons préserver l’héritage du passé, intenable, à la construction d’un avenir. Cette incapacité à préférer s’offrir un futur, par l’adaptation d’un héritage désormais inadapté, en dit long, sur ce pays trop gâté, qui n’attribue de valeur qu’au présent et refuse de se projeter au-delà. Faute et honte aux politiques, pour avoir contribué, voire alimenter, la machine à tuer le long terme, au profit du petit gain quotidien. Nous sommes devenus des gagne-petit, nous deviendrons des bons à rien.

Je rêve que passée cette négociation, qui ne devrait même pas avoir lieu, nous puissions espérer que ce gouvernement qui nous promettait tant de ruptures, nous offre enfin une vision d’avenir que ce pays mérite pourtant. Ne pas avoir lieu, car les syndicalistes du privilège, nous ont gâché la période de fin d’année, sans respect pour ce pays et ses travailleurs, qui vont le payer, durement. Alors, pourquoi leur faire la moindre concession ? Ils n’ont même plus de pouvoir de nuisance, car quand on a tout cassé, de quoi peut-on bien menacer l’ennemi ? Et finalement, les français, même ceux qui soutiennent la grève, méritent un peu d’attention. Il faut les aider à changer, afin qu’ils aient l’occasion de réaliser que les réformes peuvent être vecteur d’avenir, de promesses de mieux. Mais au service d’une vision, d’un avenir dans lequel ils ont une place et une vraie. Faire leur bonheur contre eux-mêmes. Ce devrait être le propre d’un pouvoir politique. Celui de dépasser l’avis des sondés. La gestion du temps et des étapes pour l’atteindre. 

Nous ne sommes que le 6 Janvier, on peut toujours rêver !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces très sérieux effets secondaires des quarantaines

02.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

03.

Nouvelle vague de migrants syriens : l’épreuve de trop pour l’unité de l’Union européenne ?

04.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

05.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

06.

Ségolène Royal amoureuse d’un banquier belge; Laeticia Hallyday devient américaine; Céline Dion veut adopter une petite fille; La fille adoptive de Spielberg se lance dans le porno; Genoux ou glouglou ? Johnny Depp ne tient plus debout, Madonna à peine

07.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires