En direct
Best of
Best of du 22 au 28 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces très sérieux effets secondaires des quarantaines

02.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

03.

Nouvelle vague de migrants syriens : l’épreuve de trop pour l’unité de l’Union européenne ?

04.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

05.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

06.

Ségolène Royal amoureuse d’un banquier belge; Laeticia Hallyday devient américaine; Céline Dion veut adopter une petite fille; La fille adoptive de Spielberg se lance dans le porno; Genoux ou glouglou ? Johnny Depp ne tient plus debout, Madonna à peine

07.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Ensemble contre le virus
Coronavirus : l'union sacrée du monde politique est-elle possible ?
il y a 17 min 5 sec
pépites > International
Déferlante
Erdogan assure que 18.000 migrants ont traversé la frontière vers l'Europe en une journée
il y a 2 heures 10 min
light > Culture
Fête du cinéma
César 2020 : "Les Misérables" grand gagnant, Roman Polanski sacré meilleur réalisateur
il y a 3 heures 17 min
décryptage > France
La Gare de Lyon, c'est aussi de leur faute…

On sait que 79% des Français éprouvent de la méfiance ou du dégoût à l’égard des politiques. Les principaux - mais pas les seuls - responsables de ce chiffre angoissant : les macronistes !

il y a 3 heures 50 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Premier "flic" de France : le jour où Christophe Castaner est devenu ministre de l’Intérieur

il y a 5 heures 46 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

"Le Bouquet de tulipes" : la provocation de Jeff Koons face à un marché démesuré de l’art contemporain et un pied de nez à la mairie de Paris

il y a 5 heures 46 min
décryptage > International
Victimes

Syrie : qui peut sauver les populations civiles d’Idlib ?

il y a 5 heures 46 min
décryptage > Société
Nuances

Tempête sur les César : ces fondamentaux de la nature humaine que ne comprennent pas les guérilleros de la justice morale

il y a 5 heures 46 min
décryptage > Science
Un jour de plus

29 février : si vous pensez savoir à quoi nous devons les années bissextiles, voilà pourquoi l’explication réelle est plus complexe

il y a 5 heures 46 min
pépite vidéo > Social
Violence
Incendies déclenchés à Paris lors d'affrontement entre manifestants et force de l'ordre
il y a 20 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le muguet de Noël" : Un pur divertissement

il y a 1 heure 53 min
pépite vidéo > Culture
Polémique
"Bravo la pédophilie !" Adèle Haenel quitte cérémonie des César lors du sacre de Polanski
il y a 2 heures 42 min
décryptage > Santé
Solution PAS miracle

Coronavirus : ces très sérieux effets secondaires des quarantaines

il y a 3 heures 43 min
décryptage > International
Epée de Damoclès

Nouvelle vague de migrants syriens : l’épreuve de trop pour l’unité de l’Union européenne ?

il y a 3 heures 58 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment la crise des Gilets jaunes a conduit Emmanuel Macron à s’appuyer sur le soutien des maires de France et à renouer le dialogue avec les citoyens et les élus à travers le Grand débat national

il y a 5 heures 46 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le discours de François Fillon au Trocadéro : un des tournants majeurs de la campagne présidentielle de 2017

il y a 5 heures 46 min
décryptage > Europe
Stratégie de communication

Voiture bélier au carnaval de Volkmarsen : le silence risqué des autorités allemandes

il y a 5 heures 46 min
décryptage > International
Bon côté des choses

Politique, économie, progrès scientifique : la crise du coronavirus va peut être nous rendre intelligents et chasser les sorciers et autres porteurs de fake news

il y a 5 heures 46 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Ségolène Royal amoureuse d’un banquier belge; Laeticia Hallyday devient américaine; Céline Dion veut adopter une petite fille; La fille adoptive de Spielberg se lance dans le porno; Genoux ou glouglou ? Johnny Depp ne tient plus debout, Madonna à peine
il y a 5 heures 46 min
pépites > Consommation
Consommation
Les steaks hachés bio de supermarché épinglés par 60 millions de consommateurs
il y a 21 heures 4 min
© JOEL SAGET / AFP
© JOEL SAGET / AFP
Atlantico Business

Le cadeau de Noël à la gauche française : les livres de Piketty, pour comprendre les bienfaits de la retraite par points combinée à la capitalisation

Publié le 25 décembre 2019
La gauche française n'a sans doute pas compris qu'en encensant Thomas Piketty, elle consacrait un des meilleurs avocats en faveur des fonds de pension et de la retraite par points. Thomas Piketty se tait et ne se mêle pas du débat, mais laisse lire ses analyses.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La gauche française n'a sans doute pas compris qu'en encensant Thomas Piketty, elle consacrait un des meilleurs avocats en faveur des fonds de pension et de la retraite par points. Thomas Piketty se tait et ne se mêle pas du débat, mais laisse lire ses analyses.

Thomas Piketty se gardera bien de prendre part au débat sur la réforme des retraites en France sauf à prendre le risque d’être écartelé entre ses amitiés politiques et ses convictions d’économiste. Il restera dans une posture d’intellectuel ou de pédagogue.   

Thomas Piketty, professeur à l'Ecole d’économie de Paris est aujourd’hui un des économistes français les plus connus à l’étranger et notamment aux Etats-Unis. En moins de deux bestsellers, il est devenu une véritable star dans le monde universitaire et le monde des affaires qui est toujours en quête d’idées nouvelles ou d’explications pertinentes de la situation. Or, ce succès le met dans une posture un peu embarrassante par rapport à la question des retraites. D’un coté, il ne peut que se déclarer solidaire de tous ceux qui se battent pour un monde meilleur, mais il ne peut pas approuver leurs méthodes et ce pourquoi il se battent, à savoir la protection du système de retraite par répartition et contre le régime de calcul par points. Tout ce qu’il a écrit et lui a valu une reconnaissance internationale va à l’encontre de ce que ses propres amis de gauche répètent à longueur de jours de grève.

Thomas Piketty s’est fait connaître dans le monde entier en analysant de façon très sérieuse l’évolution de l’économie après près de vingt années de mondialisation accélérée.

Sur la base d’informations statistiques dont tous les experts louent la pertinence, Thomas Piketty a dénoncé une aggravation spectaculaire des inégalités dans le monde en démontrant que ces inégalités étaient imputables à la différence de rentabilité et de rémunération entre le facteur capital et le facteur travail.

En clair, si le libre échange fondé sur l’économie de marché a permis aux pays émergents de sortir de la misère, cette globalisation a aussi paupérisé une partie des classes moyennes occidentales qui se sont retrouvées sans travail et déclassées. D'où la montée des populismes dans la plupart des pays occidentaux. D'où la montée des mouvements extrémistes, d'où le Brexit, d'où Donald Trump aux USA et la montée en puissance des poussées protectionnistes.

Mais parallèlement, les inégalités se sont creusées à l’intérieur même des pays émergents et entre les pays émergents et les pays occidentaux.

Dans les pays émergents, le fossé entre les très riches et les très pauvres s’est creusé.

Dans les pays développés, le gap entre les riches et les pauvres aussi.

La raison profonde de ces inégalités se trouve dans l’augmentation spectaculaire des rendements du capital. Les détenteurs d’actifs financiers ou immobiliers se sont donc considérablement et rapidement enrichis dans le monde entier.

C’est une évidence. Il suffit de reprendre l’évolution des prix de l’immobilier depuis vingt ans, les cours de bourse depuis dix ans.

La financiarisation de l‘économie doublée de la productivité des actifs a accéléré l’accumulation du capital entre les mains d’acteurs moins nombreux qu’auparavant.

Pour Thomas Piketty, cette survalorisation du capital et l’enrichissement de ceux qui le possèdent sont inhérents au système capitaliste mondialisé. Ce qui crée des menaces de déséquilibres et des risques de bulles ou de crises sociales.

Les différents outils de correction à ce phénomène ont été analysés en détail par la plupart des responsables politiques.

La droite américaine conservatrice s’est laissée tentée par le protectionnisme, mais on voit bien que les tentatives de Donald Trump de se replier sur lui même n’aboutissent qu’à un ralentissement général et que ce ralentissement est porteur de risques plus graves encore (immigration massive et risques de conflits terroristes).

Les mouvements de gauches ont ressorti les outils fiscaux pour essayer de réalimenter la pompe à redistribuer les revenus. Sauf que l’augmentation des impôts de ceux qui accumulent beaucoup a évidemment un effet dissuasif sur le programme d‘investissement.

Restent deux stratégies qui valent la peine d’être expérimentées et qui sont cousines germaines.

La première passe par l’intéressement ou la participation à grande échelle. C’était la grande idée du Général de Gaulle, c’est l’aventure dans laquelle partent les GAFA. Redistribuer au plus grand nombre de salariés une part de l’enrichissement en capital

La deuxième stratégie est d’emprunter la voie des fonds de retraite par capitalisation. Permettre à chaque salarié de récupérer par le biais des fonds de pension une partie de la richesse créée. Et celle qui sera créée dans l’avenir.

Dans les deux cas, les fonds d’investissement et les fonds de pensions sont à la manoeuvre.

Ce scénario a trois avantages :

D’abord, il permet de redistribuer la richesse accumulée à ceux qui ont contribué à son accroissement.

Ensuite, il permet à l’industrie de sécuriser les financements d’investissement.

Enfin, il apporte une solution aux problèmes de financement de la retraite en dehors des aléas démographiques.

Toute la mécanique de Piketty suit ce scénario. Sur le plan politique et par rapport à ce qui se passe en France, c’est une mécanique qui apparaît très politiquement incorrecte en France, même à gauche.

La gauche française politique et syndicale n’accepte pas un calcul de la retraite par points et encore moins d’ouvrir la porte aux retraites par capitalisation. La gauche française a du mal avec le concept d’universalité, elle préfère cristalliser son énergie dans la protection des régimes spéciaux alors qu’il serait si simple de prendre en compte les raisons pour lesquelles on avait mis sur pieds de tels régimes particuliers et de vérifier si elles tiennent encore debout et participent à l’intérêt général.

On comprend que Thomas Piketty soit gêné par le positionnement de ses amis politiques. Mais on comprend beaucoup moins bien que la gauche ait fait le succès de ses livres. Il va peut-être falloir profiter de la trêve des fêtes de fin d’année pour relire ces livres-là. Si trêve il y a, bien sûr !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces très sérieux effets secondaires des quarantaines

02.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

03.

Nouvelle vague de migrants syriens : l’épreuve de trop pour l’unité de l’Union européenne ?

04.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

05.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

06.

Ségolène Royal amoureuse d’un banquier belge; Laeticia Hallyday devient américaine; Céline Dion veut adopter une petite fille; La fille adoptive de Spielberg se lance dans le porno; Genoux ou glouglou ? Johnny Depp ne tient plus debout, Madonna à peine

07.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ajm
- 26/12/2019 - 11:49
Solidarité nationale.
La répartition n'a rien de communiste en soi si chacun reçoit une pension en fonction de ses cotisations ( lui et son employeur). Là où elle le devient c'est si on ne corréle plus cotisations et pensions et qu'on transforme une prestation contributive en prestation purement sociale. Le risque de la caisse unique de Macron c'est que le politique pourra faire sa cuisine électoraliste plus facilement puisqu'il en contrôlera directement toute la masse dans une institution unique. Il ne résistera pas à la tentation de moduler constamment la règle d'un euro censé donner le même retour pour tous, car la démagogie est au centre de son principe d'existence. Mais cette "mise en commun" socialiste pourrait exister aussi dans un régime unique par capitalisation.
J'accuse
- 26/12/2019 - 10:11
La vérité sur les retraites
Ce qu'on appelle "solidarité nationale" pour défendre la retraite par répartition, ce n'est pas autre chose qu'une mise en commun, ce qui est la définition du communisme.
Mais les idéologues du communisme ne le voit que pour les autres: eux veulent profiter du capitalisme.
Le projet en cours a donc pour objectif d'utiliser la "solidarité" de la répartition (communisme), pour s'enrichir grâce à la capitalisation (capitalisme).
Pas étonnant que Piketty le théorise, que Macron le veuille, et que les syndicats communistes le rejettent.
Les Français sont pris au piège dans ce débat, alors qu'il veulent simplement un système viable, fiable et équitable pour vivre correctement après leur vie active, sans justification idéologique ni arrières-pensées manipulatrices. Ils ne l'auront pas, qui que soient les vainqueurs du combat qui a lieu, parce que personne ne défend vraiment leurs intérêts.
Gustave
- 25/12/2019 - 20:36
Deux poids deux mesures.
Les syndicats ne peuvent à la fois dire : Les actions enrichissent les capitalistes, c'est un scandale et quand on leur propose une retraite par capitalisation c'est trop risqué. Comme ils ne pouvaient dire, il n'y a aucun avantages dans les retraites du public et maintenant les retraites du public vont diminuer si on les aligne sur celles du privé.