En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

02.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

05.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

06.

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

07.

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

LR : le tigre de papier

05.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

ça vient d'être publié
light > Culture
Bonne nouvelle
Un tableau de Klimt, volé en 1997, a été retrouvé par hasard
il y a 5 heures 1 min
pépites > France
Bout du tunnel
Paris : le syndicat Unsa-RATP suspend la grève, le trafic du métro devrait fortement s'améliorer lundi
il y a 6 heures 32 min
light > Insolite
Disparition
L'homme le plus petit du monde, qui mesurait 67 cm, est décédé
il y a 8 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Amertume Apache, Une aventure du Lieutenant Blueberry" : Le renouvellement d’un mythe

il y a 9 heures 33 min
pépite vidéo > Politique
Soirée perturbée
Emmanuel Macron évacué d'un théâtre où tentaient d'entrer des manifestants
il y a 10 heures 51 min
décryptage > International
Régime autoritaire

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

il y a 11 heures 53 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La laïcité et le féminisme : les deux atouts de la société française pour lutter contre l'obscurantisme religieux

il y a 12 heures 14 min
décryptage > Social
Bonnes feuilles

Gilets jaunes : les perspectives concrètes pour le mouvement après la phase insurrectionnelle

il y a 12 heures 15 min
décryptage > France
La réalité dépasse la caricature

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

il y a 12 heures 27 min
décryptage > International
Retournement

Les trois locomotives de l’économie américaine qui avaient combattu Donald Trump s’allient désormais à lui pour sa réélection

il y a 12 heures 51 min
pépites > Politique
Comeback
Ségolène Royal annonce la création d'une association politique en vue de 2022
il y a 5 heures 53 min
pépites > International
Défi planétaire
Changement climatique : 18 % des Américains n'y croient pas, contre 9 % des Européens et 1 % des Chinois
il y a 7 heures 42 min
pépites > Politique
Maintien
Cote de confiance : lègere hausse pour Emmanuel Macron en janvier
il y a 9 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Amazon, main basse sur le futur" : Amazon nous promet la lune mais à quel prix ? Enquête instructive sur un mastodonte.

il y a 9 heures 36 min
décryptage > France
Baisse

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

il y a 11 heures 44 min
décryptage > Politique
Ils ont le plus grand respect l’un pour l’autre

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

il y a 12 heures 5 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Quand la religion sert de justification à la violence contre les femmes : pour en finir avec la gynépathie

il y a 12 heures 15 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : la cruelle absence de vision et le manque de réel projet au sein du ministère de la Santé

il y a 12 heures 16 min
décryptage > Europe
Basculement

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

il y a 12 heures 38 min
décryptage > Politique
Alternative

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

il y a 12 heures 57 min
© Thomas SAMSON / AFP
© Thomas SAMSON / AFP
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

Publié le 09 décembre 2019
En pleine grève, une petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement syndicale face à la réforme des retraites s'impose.
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En pleine grève, une petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement syndicale face à la réforme des retraites s'impose.

Soutenir le mouvement. C’est un terme amusant, ou à minima contradictoire, puisque le but du mouvement est l’immobilisme et l’immobilité. Ne rien changer. Bloquer les transports. Si la phrase célèbre, issue de la IIIème République était « qu’il était urgent d’attendre », nous allons découvrir, grâce à ce mouvement social, le « vertige du surplace ». L’immobilisme est en marche (sans mauvais jeu de mot) !! Et désormais, l’immobilisme va décoiffer…Sommes-nous bien raisonnables ? Que se passe-t-il dans ce pays ? Devrions-nous nous, nous entrepreneurs, nous mettre en grève pour apprendre aux Français le niveau de confort dont ils bénéficient ?

J’ai demandé à mon épouse de m’attacher pour résister à la tentation de zapper après 3mns de ce triste affrontement entre Mlle Ndiaye, et Mr Darmanin. Ils étaient, il est vrai, surpassé par le nombre et la rage, mais tellement loin du niveau nécessaire pour gérer ces 2 facteurs. Entre une porte-parole, qui ne sait manifestement pas comment la parole se porte et un Ministre qui se mordait à chaque fois qu’il risquait de froisser Martinez, qui du coup, totalement détendu face à 2 adversaires aussi légers et fades, s’est régalé et ne cachait pas son amusement. Menant le débat à sa guise. Lui qui pourtant est l’exemple même du syndicaliste que l’on déteste, en est presque devenu sympathique, tant on sentait qu’il se marrait profondément.

Pas de réponse, pourtant facile, de Mlle Ndiaye face à une étudiante qui lui demande pourquoi les années d’étude ne seraient pas comptabilisées pour la retraite ! J’en avais 2 ou 2 cinglantes à lui offrir, si elle avait eu droit, comme chez Jean Pierre Foucaud, à un appel-joker. Comptabiliser pour la retraite les maigres heures de présence en cours de psycho-socio, d’une étudiante déjà aigrie avant même de connaître la définition du travail. Devoir endurer les jérémiades de cette agressive étudiante, qui se plaint de devoir bosser, comme nous l’avons tous fait, ne serait-ce que pour aider nos parents à payer nos études. Être obligé de devoir l’entendre dire, que ses 3h de travail hebdo chez MacDo mettent en péril ses études, qui brillent plus par les heures passées au café qu’en cours, me faisait bouillir dans mon canapé, qui n’a que peu subi de poids de mon « fondement » tant je bondissais de rage à chaque mauvaise question, ponctuée d’une mauvaise réponse.

Surtout, voir la rage de ces intervenants, qui en gros trouvent le système catastrophique, et s’en sont plaint toute la soirée, mais viennent pour dire qu’il ne faut pas le changer. C’est tout à fait dingue non ? Qui reprochent à Macron d’être responsable du sort des infirmières, des étudiants, des patrons de PMI, des cheminots. Le naufrage de 30 années de non reforme, serait la faute d’un président arrivé il y a 2 ans. Je ne suis pas, loin s’en faut un Macron béat, mais là….

Et je vous passe le cheminot, qui se prend pour la « digue » du peuple, qui si elle cède, entraînera le peuple dans l’abîme du fascisme et de la dictature du travail. L’argument éculé (certains moins polis que mois ajouteraient un N à ce mot), de celui, en revanche qui ne souhaite pas que cela change, car la digue adore quand la mer l’ignore et en l’occurrence, que le travail ne le fasse pas trop souffrir, travaillant quelques heures par jour pour obtenir un repos compensatoire que le travailleur à la chaîne n’a jamais eu, et prenant sa retraite après un travail d’une telle pénibilité, que la plupart des cheminots, en retraite, reprennent majoritairement un travail, déclaré ou au noir. Elle est belle la digue ! Mon grand-père, qui livrait du charbon à 19 ans, lui aurait collé dans la figure, sa digue, s’il l’avait eu en face de lui au moment où il prononçait le discours rôdé dicté par le manuel du bon syndicaliste de Sud-Rail.

Alors je propose que les entrepreneurs se mettent en grève. Pour expliquer qu’avant de réclamer des droits, il faut créer de la valeur, et que notre traitement à nous, qui la créons, est bien éloigné de celui qui est réservé à ceux qui en profitent. Même si, bien entendu, nombre de salariés s’acquittent magnifiquement de leur tâche. Mais, s’il existe bien une injustice, un régime spécial à l’envers, qui brille par ses sous-droits, c’est bien celui des entrepreneurs. Il est simple en fait, tellement simple, que personne n’a pensé à le remettre en cause : Nous n’avons droit à rien ! Du coup son analyse en est assez largement facilitée, et ne donne que peu de grain à moudre sur les débats télévisés. 

Nous n’avons pas droit au chômage, normal, nous ne travaillons pas ! C’est bien connu. Ou alors au-delà de 12h par jour, l’État considère que c’est forcément un loisir. Sinon rien ne pourrait expliquer qu’un être normalement constitué, ne passe autant de temps au travail. Nous aurons une retraite minable, qui semble ne retenir que les années de galère et laisse nos cotisations à la capitalisation, en sales capitalistes que nous sommes, alors que nos salariés, à qui nous fournissons du travail, de l’activité, et de la reconnaissance, sont récompensés eux, de n’avoir pris aucun risque et de travailler 35 heures par semaine. En clair, nous créons la valeur, prenons le risque, et les autres en tirent les fruits. A la limite, je peux le comprendre, si moi aussi j’en profitais. Mais non !! 

Peut-être devrions nous relire Ayn Rand, la Grève, plus riche que le manuel de Sud Rail, et apprendre à ces nantis de la retraite ce que le terme de « non reconnaissance », « dépit », « abandon », veut vraiment dire. Mais il y a pire, pour se consoler. Les agriculteurs, que la France a abandonné, à la solitude et au suicide. Nous en avons, un sentiment et une définition qui mériterait peut-être plus de temps d’antenne que des Ministres sans talent oratoire. Mais sur le plateau, même le chef d’entreprise, aiguisé, ce qui était normal pour un producteur de Laguiole, a trouvé le moyen de se plaindre, ce qui donne une bien basse idée de ce que pense la majorité des entrepreneurs et entrepreneuses. A peine, avons-nous entendu un de ses salariés, qui disait que la passion pouvait animer le travail et qu’il se voyait bien bosser quelques mois de plus. Ouf ! Il y en a. Plus que la presse ne nous le montre d’ailleurs.

Demain je démarre ma grève. Est-ce que mes salariés se mettront en gève pour que nous reprenions le travail ? Est-ce que Martinez viendra nous défendre ? Réponse semaine prochaine. En attendant, je pars travailler à l’étranger, 3 jours, histoire de reprendre goût à des territoires où le travail à encore de la valeur

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

02.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

05.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

06.

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

07.

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

LR : le tigre de papier

05.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
moneo
- 10/12/2019 - 16:57
les entrepreneurs
OUf l'auteur a cité AYN RAND ,le livre " la Grève" le plus vendu après la Bible, parait il ,enfin pas chez nous.jamais entendu parler et surement pas à l 'Education nationale : .Ce que nous vivons c'est exactement le sujet du Bouquin.. oui lock out généralisé même si la loi ne le permet pas ( Après tout la CGT ne la respecte pas et encore le fameux service minimum des transports publics pourtant préconisé s pour éviter le réchauffement climatique anthropique).